Romanepistolaire

Romanepistolaire

à l’art oratoire propr Celle-ci distingue cin a org du lecteur le recit Iar ue+. ,: Le roman épistolaire en creant une intrigu vue des personnages. Romanepistolaire Premium gy jadeeeeeeeeeeeeeeeee I anpe,nq 08, 2015 pages Le Roman Épistolaire Le roman épistolaire a connu un grand succès au XVIIIe siècle. Il est constitué d’une correspondance entre différents personnages. Cette correspondance alimente un récit, une intrigue, jusqu’à son dénouement.

Les plus connu sont Les Lettres persanes de Montesquieu ; Les Lettres portugaises de Guilleragues ;Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos. Le roman épistolaire est un genre codifié qui répond à la fois aux exigences romanesques (différents personnages ; alternance entre narration et descriptions ; cohérence de l’intrigue, etc. ) et Swipe Lo nexL page tradition médiévale. aptation de I interet ‘rnporte quel roman, de ton et le point de Il renvoie aussi très souvent à une critique politique ou sociale de la vie réelle, ou à une analyse psychologique des sentiments des humains.

Ainsi le roman épistolaire se rapproche de l’apologue il est un récit divertissant et plaisant à lire, et il conduit à une réflexion arg rgumentée sur les mœurs, les coutumes, les modes de vie, la condition humaine. Dans Les Lettres de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
la marquise de au comte de R*** (1732) de Claude Prosper de Crébillon ne s’en tiennent pas à un libertinage littéraire : elles exprlment les variations et les évolutions des sentiments, au fil du temps.

Enfin, le roman épistolaire a, plus que toute autre correspondance réelle, un attribut particulier : il agit sur l’imaginaire du lecteur en le conduisant vers des univers fictifs éloignés de son environnement quotidien. Le roman épistolaire permet d’organiser une multiplicité de voix et de points de vue. Chaque protagoniste a une vision différente d’un même événement, ce qui fournit au lecteur des clés de compréhension du récit différentes.

Le roman épistolaire fonctionne comme une pièce de théâtre : la communication entre l’expéditeur et le destinataire s’apparente à un dialogue. Le lecteur surprend ce dialogue, les lettres lui sont aussi destinées, de la même façon qu’au théâtre les dialogues sont aussi à destination du spectateur. Le roman épistolaire s’épanouit sur la base d’une double énonciation donc: -une énonciation entre les personnages du roman ; -une énonciation ‘une double énonciation donc -une énonciation entre les personnages du roman , -une énonciation à destination du lecteur.

Le roman épistolaire à plusieurs fonctions : Divertir : Le roman épistolaire est d’abord un récit fictif qui captive l’intérêt et l’attention du lecteur, de manière agréable. Le suspense, les styles variés des protagonistes y contribuent. Informer : la lettre décrit une réalité sociale, économique ou culturelle. C’est le cas des Lettre anglaises de Voltaire, ou de la Nouvelle Héloïse de Rousseau : « j’ai vu les mœurs de mon temps, et j’ai publié ces lettres. » (Rousseau).

Fournir une analyse psychologique : la lettre laisse découvrir des personnages dont la trame psychologique s’épaisslt au fil de la correspondance, au travers de ce qu’ils disent, de ce qui est dit d’eux. et aussi de ce qu’ils ne disent pas expressément mais est sous-entendu. Débattre, polémiquer, critiquer : la lettre fait dire à d’autres des vérités -politiques, philosophiques- que Fauteur ne souhaite pas assumer directement ‘soit pour entretenir une esthétique -courante au dix-huitième- du masque, du travestissement, •solt pour se protéger d’une éventuelle censure ou d’une inquisition