Roman De Renart 2

Roman De Renart 2

e) Quelle précision apportent ces deux formes verbales en -ant ? Choisis la bonne réponse . Elles précisent r quand les personnages font faction r pourquoi les personnages font l’action r comment les personnages font l’action r où les personnages font l’action f) Quel est le sens du complément circonstanciel qui permet d’apporter cette précision ? JE retiens Le gérondif Le gérondif est semb de la préposition « e peut avoir des compl Renart s’éloigne de la COD du verbe « emporter » org to View t mais il est précédé e le participe. Il des anguilles.

Le gérondif se rapporte toujours au sujet du verbe conjugué (« n emportant » concerne le sujet « Renart »). Il est complément circonstanciel du verbe (« en emportant » = complément circonstanciel de manière). 4- Réécris les phrases suivantes en remplaçant les éléments soulignés par un gérondif. EX : Il les mange de bon appétit, sans avoir besoin de sel ou de sauge. Dll les mange de bon appétit en n’ayant besoin ni de sel ni de – Des marchands revenaient des bords de la mer, ils rapportaient des grosses quantités de harengs frais et de poissons. s’énervent quand ils entendent le sermon provocant

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
de Renart.

Le sermon de Renart agace les harangers, provoquant leur colère. a) Souligne, dans les deux phrases, les formes verbales en —ant. b) Dans quelle phrase pourrais-tu remplacer la forme verbale en -ant par l’adjectif « moqueur / moqueuse » ? c) Réécris ces deux phrases en remplaçant « le sermon » par la morale Fais attention aux accords JE RETIENS L’adjectif verbal Le participe présent employé comme adjectif est appelé adjectif verbal. Il est varlable : il s’accorde comme un adjectlf. Il a les mêmes fonctions que l’adjectif : épithète du nom (ex : Les marchands méf iants poussent Renart du pied. u attribut du sujet (ex : Les marchands sont méf iants. ). ATTENTION : il ne faut pas confondre l’adjectif verbal (qui a les fonctions d’adjectif) et le participe présent (qui a le rôle de verbe). Parfois, l’adjectif verbal et le participe présent se distinguent par l’orthographe. EXEMPLES • PARTICIPE PRÉSENT ADJECTIF VERBAL excellant excellent négligeant négligent précédant précédent différant différent fatiguant fatigant Utiliser les formes verbale dizaine de lignes, raconte l’aventure du loup en utilisant différentes formes verbales en -ant. our réussir cet exercice, tu dois : tiliser au moins un participe, un gérondif et un adjectif verbal vérifier ta conjugaison, tes accords et ton orthographe Séance 3 Étudier le comique de situation Les personnages Réponds à présent aux questions suivantes en rédigeant des phrases complètes. 1- Quels sont les trois personnages mis en scène dans ce texte ? 2- Quelles sont les liens de parenté ou les liens conjugaux (z mari et femme) entre ces trois personnages ? B La situation d’énonciation Relis les lignes 1 à 3. – Qui prend la parole dans ces lignes ? 2- Quel pronom personnel désigne cette personne ? – À qui s’adresse-t-elle ? 4- Quel pronom personnel désgne cette personne ? une œuvre orale Au Moyen Âge, la plupart des gens ne savaient ni lire ni écrire. Ils se réunissaient pour écouter les conteurs. Les récits se transmettaient oralement. Le Roman de Renart est marqué par son caractère oral. L’organisation du récit 1- Dans le texte, où commence et où se termine le récit de l’aventure de Renart ? Réponds en donnant les numéros des lignes. re partie Ligne à ligne 2e partie Ligne à ligne Be partie Ligne . à ligne 4e partie b) Résume chacune de ces quatre parties en une phrase. La ruse de Renart 1- Qu’est-ce qui attire Renart chez Ysengrin ? Relève la phrase qui l’indique. 2- Que conseille Renart à Ysengrin ? [Yaprès la suite de cette histoire, quelle idée a-t-il en tête quand il lui donne ce conseil ? 3- a) À ton avis, que veut dire Renart lorsqu’il s’exclame : « Tel se plaint qui n’a pas le moindre mal » (lignes 63-64) ? b) Connais-tu une expression qui a le même sens ? ) Qu’est-ce que Renart fait semblant de croire ? 4- Selon toi, la f in est-elle triste ou comique ? Le comique de situation Dans le comique de situation, c’est la situation dans laquelle se rouvent les personnages qui fait rire parce qu’elle est ridicule, surprenante ou inattendue. Le comique peut également naître d’un malentendu ou, comme dans féplsode des bacons, d’un renversement de situation, comme au théâtre. Expression écrite Pour conclure cette séance, tu vas rédiger un petit texte qui pourrait être la suite de cel ns d’étudier.

Voici le sujet : mort. Récapitulatif des consignes Les consignes sont respectées Fait À faire Ton texte, d’une quinzaine de lignes, comporte deux paragraphes, qui commencent chacun par un alinéa. Ton premier paragraphe raconte le combat entre Ysengrin et Renart et se termine par la victoire dYsengrin. Ton deuxième paragraphe raconte la ruse utilisée par Renart pour échapper à la mort. Tu as utilisé le comique de situation pour expliquer comment Renart échappe à la vengeance dysengrin. Tu as vérifié l’accord de chaque verbe avec son sujet.

Tu as vérif ié les accords des noms, des déterminants, des adjectifs. Séance 4 Distinguer les homonymes Voici le résumé d’un épisode du Roman de Renart dans lequel le héros se trouve pris au piège. Lis-le uis réponds aux questions. N’oublie pas de rédieer tes faisant des phrases bserve les mots en gras et regroupe ceux qui se prononcent de la même façon mais qui s’écrivent différemment. Les homonymes On appelle homonymes des mots qui se prononcent de la même façon mais qui n’ont pas le même sens.

On distingue deux sortes d’homonymes : – Les homophones : des mots qui se prononcent de la même façon mais qui s’écrivent différemment. Exemple : un sceau, un sot, un saut, un seau. – Les homographes : des mots qui se prononcent et s’écrivent de la même façon mais qui n’ont pas le même sens. Exemple : La ferme de l’agriculteur, une ferme poignée de main. Je ferme la porte. 2- Complète les phrases suivantes avec le mot qui convient au sens de chacune d’elles.

Tu peux t’aider d’un dictionnaire si besoin. Fais attention à ne pas commettre d’erreurs de copie quand tu écris les phrases sur ton cahier. Liste des homonymes à utiliser : saut, sceau, seau, sot. a) La fermière portait dans chaque main un rempli d’eau. b) Le président apposa son sur le papier officiel. c) Pour franchir la rivière, le chien fit un fabuleux ! d) Tu es de te vexer pour une plaisanterie ! 3- Complète les phrases suivantes avec le mot qui convient Liste des homonymes à u t, laid.