Résumé Le Portrait de Dorian Gray

Résumé Le Portrait de Dorian Gray

Le Portrait de Dorian Gray est l’unique roman d’Oscar Wilde. Il le publie dans sa version définitive en 1891 Publié dans sa première version le 20 juin 1890, Le Portrait de Dorian Gray est le produit d’une commande de l’éditeur américain J. M Stoddart pour sa revue, le Lippincotts Monthly Magazine. Il parut en volume, augmenté de six chapitres, l’année suivante aux États-Unis et en Angleterre et déclencha une tempête de protestations parmi les critiques anglais. La qualité littéraire du texte n’était certes pas mise en cause.

La plupart des ritiques reconnaissaient à Wilde « de l’intelligence, de l’art et du style ». Ils lui reprochaient en revanche de compromettre ses qualités en illustrant publique. Wilde ne fut pas pou er, Swip next page Il ne se déroba pas fa vigueur à chacune de t atteinte à la morale prit la controverse. it de répondre avec acteurs. En 1891, il rencontre Lo d Alfred Douglas de Queensberry, s’en éprend et tous deux mènent une vie débridée en affichant en public leur ho Suipe to View next page homosexualités.

Le père d’Alfred, John Douglas, 9e Marquis e Queensberry et frère de Florence Dixie, désapprouve cette relation et provoque Wilde à plusieurs reprises. Cela

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
entraînera le scandale Queensberry et un procès. Le portrait de Dorian Gray raconte la décadence d’un jeune dandy, Dorian, qui, ayant accompli un genre de pacte avec le Diable, demeure éternellement beau tandis que son portrait vieillit et porte à sa place les stigmates de ses vices.

Le récit tourne autour de trois personnages principaux, qui sont autant d’avatars d’Oscar Wilde : Dorian, le jeune est insouciant Adonis, serait celui qu’Oscar aspire à être, Lord Henry Wotton, le dandy cynique et calculateur, serait une représentation de l’auteur tel que la bonne société le voyait, tandis que Basil Hallward, le peintre qui exécute amoureusement le portrait de Dorian, serait la personne qu’est Oscar Wilde en réalité. C’est une œuvre très riche mais également très ancrée dans son époque.

Oscar Wilde a inscrit son œuvre dans le courant de l’esthétisme, qu’il questionne autant qu’il valorise. Cesthétisme, apparu à la fin XIX ème siècle, est un des courants ui émergèrent en réaction au naturali 2 Cesthétisme, apparu à la fin XIX ème siècle, est un des courants qui émergèrent en réaction au naturalisme. L’idée était, grossièrement, de refuser la trivialité d’une réalité voulue objective et de se consacrer au beau sous des formes parfois même réprouvées par le bon goût.

Dans Le portrait de Dorian Gray, on voit donc le dandy collectionner les pierres précieuses, les étoffes et les parfums et consacrer beaucoup de temps à embellir sa propre image. Mais il se livre aussi à la débauche dans les bas quartiers, se rogue, se vautre dans la luxure et même dans le meurtre, sans pour autant entacher son image qui est supposément le reflet de sa vertu.

La vertu n’était également pas la même au XIX ème siècle qu’aujourd’hui. L’homosexualité en sous-texte dans Le portrait de Dorian Gray était bien évidemment bien plus scandaleuse que les passages en maison close. Cette œuvre hédoniste lui vaut une très grande notoriété, mais une partie du public anglais, sera choqué par l’immoralité du héros. Les nombreuses polémiques qui s’en suivront ne feront que renforcer le succès de Wilde. 3