Résumé du XIX siècle

Résumé du XIX siècle

De la littérature nie l’universaliser classique et proclame le terminées dans l’esthétique, la littérature étant influencée par l’époque, la société et le climat. Me de stalle se révèle ainsi un précurseur des idées déterministes de tanin. Elle établit des oppositions entre les antiques et les modernes, entre les littératures du Midi et celles du Nord. La poésie des Antiques est, selon Me de stalle, une poésie poésie des objets extérieurs, tandis que la poésie moderne peint les mouvements de l’âme.

Les littératures du Midi, solaires, issues de la lucidité, de la raison et imitées d’après l’Antique, sont mises sous le signe du classicisme. Celles du Nord, brumeuses et mélancoliques, se rattachent au romantisme. Me de stalle introduit dans la critique le sens du relatif et de l’historique. De l’allemande s’attache à imposer aux Français le goût romantique, supérieur à son avis, à celui des classiques. La démarche est continuée par Chateaubriand qui juge la valeur artistique d’après son efficacité dans le domaine du beau.

Entre le beau de la nature et le beau de l’art, il préfère le dernier (v. Le génie du christianisme). 2. La deuxième période s’étend entre 1820-1830. Après 1820, les écrivains groupés autour de la « Muse

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
française » s’attachent éloigner le caractère moderne du romantisme. En 1824, Racine et escarpées de shetland démontre que tous les grands écrivains ont été les romantiques de leur temps. Dans la même période, auge écrit la célèbre Préface de corporel où , comme les autres romantiques, il proclame la liberté dans l’art tout en niant les règles de toute sorte. 3.

Après 1830 on établit un rapport constant entre la littérature et la société. L’individuel cède la place au social. La poésie romantique La poésie romantique est une poésie intime. Par ses émotions, le poète exprime les sentiments de tous. Il sera donc « l’écho sonore de son siècle ». L’Avant-Propos des Harmonies poétiques et religieuses (1 830), des Destinées de la poésie (1 8319 de Lamentin, des Odes (1822) , du recueil Les rayons et les ombres (1840) de victoire auge sont un pli 2 FO SAC des Odes (1822) , du recueil Les rayons et les ombres (1840) de victoire auge sont un plaidoyer pour la poésie intime.

Mais, dévoilant le moi du poète, elle devra peindre l’humanité tout entière. Quant à la forme, on refuse les règles fixes. La poésie est faite de musique , de rythme et de couleur. auge friche (Structura larcin moderne, E. PLI. , bouc. 1969) considère que la poésie romantique cultive « les catégories négatives » (p. 15) comme l’amertume, la tristesse , la mélancolie. Elle se fait l’écho de cette rupture avec le monde, rupture entre le moi et la société. Le lyrisme sonde le moi absolu. L’isolement des autres frise l’anormal, le pathologique.

Les « poètes maudits » de verveine s’esquissent dès maintenant avec cette souffrance du moi incompris qui se retire en soi-même. Cette souffrance devient fierté, orgueil , même volupté. Éléphants de Lamentin cultive une poésie intime faite des  » fibres même du coureur de femme » (Méditations poétiques, Préface). Conçue comme un soulagement, sa poésie est étrangère à tout artifice. Poésie d’amour pendant la jeunesse, poésie philosophique à l’âge mûr et poésie religieuse à la vieillesse, ces ambitions sont clairement affirmées dans la Préface des Nouvelles méditations de 1823.

Si les Méditations ont été triomphalement accueillies, les Nouvelles méditations n’auront aucun succès. Elles manquaient de nouveauté, répétaient les premières en les délayant. Les Harmonies poétiques et religieuses se veulent des « psaumes modernes » par lesquels le poète cherche des degrés pour monter à Dieu. Après 1830 la poésie de Lamentin découvre l’inspiration sociale. De jockeys aux Recueillements on voit refont de Lamentin de découd 3 FO SAC découvre l’inspiration sociale. De jockeys aux Recueillements on voit l’effort de Lamentin de découvrir autre chose que le cri de son âme.

égorges Poulet (Les métamorphoses du cercle) constate , chez Lamentin, après l’évanescence des objets, l’évanescence du moi. Son goût va vers les illogiques mineurs du SUIVI-e siècle, comme parant. Son vocabulaire abstrait ignore le pittoresque romantique. Son originalité ne vient pas du côté formel. En parfaite communion avec son époque, Lamentin a écrit la poésie que le public attendait de lui. ( V. Airain navrons- spatial continu) lèvre de vigne poète philosophe, vigne a fait de ses vers ce que Jean agirai (L’école romantique) appelle  » la manifestation symbolique de l’idée » (p. 7). Sa poésie étant l’expression pure de la pensée, à la différence des autres poètes romantiques, il s’interdit les effusions lyriques. Impersonnel et discret, il préfère au lyrisme direct d’un Lamentin, le détour épique et dramatique. Des faits particuliers il s’élève à l’universel. Le recueil Poèmes antiques et modernes( 1826) se ressent de l’influence de chiner, de bryon, de Chateaubriand. vigne hésite entre le classicisme et le romantisme. L’originalité de ces Poèmes c’est le procédé du symbole et l’énumération des thèmes qui seront désormais les siennes.

Le poète a la mission de sauver l’humanité, d’en être le guide, le mage. Le culte de ridée devient sa religion suprême. Dans les Destinées vigne analyse le mal social, le mal philosophique pour découvrir l’espoir dans le triomphe de l’esprit pur. La poésie L’esprit pur peut passer pour son testament poétique. victoire auge se remarque par son génie puissant. Sa conception 4 FO OS testament poétique. Conception de la poésie est bien moderne. La poésie n’est pas seulement un art, mais un moyen de connaissance, une possibilité d’accéder aux mystères du monde.

Le poète est donc un voyant. La vision qu’il a du monde est dominée par les contrastes. Elle court les risques des associations automatiques et simplistes. Son manichéisme divise le monde en deux principes opposés: le bien et le mal. Mais le poète cherche l’unité profonde de la vie. Il se veut l’interprète du monde, de la nature, de Dieu. Son génie épique a fait de lui l’auteur d’une épopée à la fois historique et métaphysique. La Préface des premières Odes contient des considérations sur la poésie. Elle doit être intime malgré son domaine illimité.

Une deuxième préface, ajoutée en 1824, s’arrête sur la fonction du poète qui doit être prophète et mage. Les recueils de la première période de création guillotinée cultivent l’exotisme et le pittoresque ( Les Orientales). A ces couleurs fortes succèdent des ouvres plus discrètes. Ces la deuxième période de la création de victoire auge, celle d’avant l’exil. Les titres en sont significatifs: Les feuilles d’automne(1831), Les Chants du crépuscule (1835), Les Voix intérieures (1837), Les Rayons et les ombres (1840). Après 1850 Les Châtiments (1853) c’est le recueil de la révolte.

Les contemplation (1856) comprennent la méditation du poète sur les mystères de la vie. Enfin, La Légende des siècles envisage ressortir de l’humanité depuis les temps bibliques jusqu’ l’époque contemporaine. Écrivain imaginatif et visionnaire, excellent connaisseur de toutes les subtilités de la la s FO SAC Écrivain imaginatif et visionnaire, excellent connaisseur de toutes es subtilités de la langue , victoire auge a été, selon diabète, « le plus grand phénomène des lettres françaises ». Avec lèvre de musées le romantisme devient flamboyant.

Les Contes d’espagnole et d’italien se rattachent au romantisme par leurs passions violentes, l’exotisme, la couleur locale de même que par les tournures hardies. Mais on y trouve encore une fantaisie qui se détache du cénacle romantique et marque déjà sa personnalité. De plus, il revient à la forme pure et élégante des classiques. Après 1830, lèvre de musées n’embrasse pas les ambitions sociales et politiques des autres romantiques. Ce qui compte, pour lui, c’est la liberté d’inspiration, la liberté qui lui permettra d’aborder un hérisse largement humain.

Pour conclure, la poésie romantique impose une vision spirituelle du monde, opposée , en grande mesure, au sensualité classique. ( v. Auguste Lille friche scellé- désire littérature, désire poésie anordir). Le roman romantique Au début du siècle, le roman devient l’objet d’un effort évident de réhabilitation. Il devient une confession personnelle de l’auteur dont le modèle sera heurter ou La nouvelle hélais. Les particularités thématiques et formelles Imposent une certaine extinction. On peut parler du roman intime, du roman historique et du roman d’inspiration humanitaire et sociale.

Le roman intime sera illustré par Chateaubriand, Benjamin Constant et par assonance. Chateaubriand écrit Atal et rêne qui devaient faire partie d’une vaste épopée américaine. Atal s’inscrit dans la tradition de Paul et virginité. Le thème en 6 FO SAC vaste épopée américaine. Atal s’inscrit dans la tradition de Paul et virginité. Le thème en est exotique , mais les personnages des demi-sauvages qui ont déjà connu la civilisation. L’exotisme à la ode attire une série de difficultés dont l’auteur est conscient. I explique au lecteur les ambiguïtés éventuelles étant sensible à la clarté du message.

Adversaire de ruisseau, Chateaubriand a voulu concilier deux mondes, le monde sauvage et le monde civilisé sous le signe du christianisme. La démarche continue dans rêne dont le héros est toujours son porte -parole. Ce personnage, tourné vers lui-même, qui a perdu toute attache avec le monde extérieur, c’est le personnage romantique par excellence. rêne contemple sa douleur et se considère le héros d’une destinée exemplaire. L’idée du suicide ne le hante plus. Il connaît la volupté de la tristesse. Toute une génération s’ reconnut.

déloyale de Benjamin Constant est un roman à clé qui nous fait part de l’amour tourmenté de Benjamin Constant pour une certaine M-me alinéas ou bien pour M-me de stalle. Il se sert d’un prétexte en vogue à l’époque, celui d’un manuscrit trouvé dans les papiers d’un inconnu. Tout à fait dépouillé d’aventures, le roman est une confession et une pénitence. déloyale, nature timide et scrupuleuse, fait la connaissance d’élonger, dont il s’éprend. Mais vite il devient le prisonnier de sa conquête. La pâture et la mort d’élonger ne lui apportent pas la délivrance mais de nouvelles chaînes: celles du remordre.

Le roman est sorti de cette mauvaise conscience. déloyale devient un roman d’analyse psychologique bien qu’il refuse le lyrisme de la prose narrative. C’est le roman d’une sensibilité roman FO SAC bien qu’il refuse le lyrisme de la prose narrative. C’est le roman d’une sensibilité romantique maîtrisée par l’équilibre et le bon sens classique. Obérera de assonance parut en 1804 et n’eut aucun succès. C’est le témoignage de la VIe spirituelle de son auteur et naît de son désenchantement et de son désir d’absolu. Quatre- vingt-neuf lettres nous font part de l’expérience intérieure de l’auteur entre 1789-1803.

Les lettres ne reçoivent pas de réponse, car le destinataire est ce partenaire idéal dont parlait détour alterna (v. Morphologie romantique européen ni sec. Al SIX- aléa , Univers, 1977) qui constitue la victoire contre un destin ennemi. Le roman est fait d’une succession de lettres à travers lesquelles le héros cherche à se découvrir: Ces un introspectif qui cherche la vraie vie en soi-même. Mais rien ne le satisfait. Il connaît des insatisfactions métaphysiques, cherche la vérité ans la mystique photographieront du nombre, traverse des expériences d’hypermarchés.

Obérera est un contemplatif qui embrasse le credo de la non action. Il se condamne à l’attente et à la disponibilité. Son discours épuise les idées de innovais et de ses successeurs romantiques: analogie entre le microcosme et le microcosme, entre l’homme et la nature et cherche punit au-delà des apparences. Le livre devient donc poème. C’est le dialogue de l’âme avec soi-même et avec l’univers. assonance arrive à la correspondance de tous les sens et annonce la poésie moderne. Le roman intime du SIX-e siècle connaît donc des avatars multiples.

Débordant de lyrisme chez Chateaubriand, aspirant à la vraisemblance chez Benjamin Constant, il se cherche de nouveaux supports dans la poésie. C vraisemblance chez Benjamin Constant, il se cherche de Le roman historique est le fruit du romantisme. Une des grandes découvertes du roman au SIX-e siècle est celle d’avoir attribué à l’histoire un rôle central. L’éveil du sentiment national conduit à la compréhension de [ésotérisme. Le romancier anglais alter scout impose un modèle de roman historique qui va influencer la plupart des romancier français.

Il introduit dans le roman des innovations dont on tiendra compte: la description des morsures et des caractères, le dramatisée de l’action, le grand rôle accordé au dialogue. L’histoire est pleine de couleur et de vie. Loin d’être un simple décor, elle est intégrée à faction. Les personnages sont représentatifs des groupes sociaux. Ils n’appartiennent pas aux grandes personnalités historiques. Ce sont des gentilshommes de la petite noblesse assez honnêtes. Leur mission est celle de médiateurs entre les extrêmes dont le conflit fait l’intrigue du roman.

La structure narrative est déterminée par cette liaison établie entre l’individu et son milieu. Cinq Mars de vigne se veut une leçon de morale. L’auteur choisit comme personnages principaux de grandes personnalités historiques, cherche à imposer une vérité idéale et malgré la couleur locale qu’il répand un peu partout on n’ trouve pas cette exactitude pittoresque des romans de alter scout. Les chansons de balança c’est un tableau suggestif de la bretonne de 1789. L’intrigue en est donnée par le conflit de la République et des chansons, partisans du roi et de la tradition. Rame est conduit habilement à l’aide des personnages qui incarnent les tendances op tradition. Le drame est conduit habilement à l’aide des personnages qui incarnent les tendances opposées mais qui ne sont pas des personnalités historiques. Avec Les chansons et sous l’influence de alter scout, balança découvre la poésie de l’histoire. La Chronique du règne de charges EX de prospère méritée paraît en 1829. A la différence de alter scout , méritée ne s’arrête pas sur les événements secrets ou oubliés. Il est attiré par les problèmes majeurs dont il cherche la signification cachée.

Mais il adopte le modèle de alter scout lorsqu’ choisit comme personnages deux représentants anonymes des partis en lutte. L’impression générale est celle d’une observation minutieuse et d’une notation exacte. Notre Dame de Paris de victoire auge sera publié en 1831 et apporte au delà d’un sujet factice, une évocation colorée du paris moyenâgeux. Car l’intérêt ne va pas vers ces personnages assez rudimentaires, construits sur de puissants contrastes, il va vers cette suite de tableaux qui ressuscitent toute une époque. Ces personnages sont des individus anonymes.