Rapport Projet 19032015 Final

Rapport Projet 19032015 Final

Université François Rabelais de Tours Institut Universitaire de Tours Département Techniques de Commercialisation Opération centre d’affaires Études marketing soutenance du 19/03/2015 Sni* to View Xavier ROZALSKI Tressy RENOIR public : Mme POURP Aurélien LESCURE M. LAFARGUE Maxime PILLAIJLT Mme BARRAT Table des matières 4 Remerciement . or47 15 2. 3 L’étude de la concurrence 16 2. 3. 1 La toile de la concurrence……. — 2. 3. 2 Les concurrents en France 2. 3. 3 Les concurrents dans la Touraine . 2. 3. Les hôtels — 25 2. 3. 5 Les pépinières 26 2. 4 Analyse de l’environnement 27 2. 41 Le macro-environnement : Analyse P ESTEL 27 37 2. 42 Le microenvironnement : Modèle PORTER 2. 5 Conclusion du marketing d’études – matrice Swot Marketing stratégique . 40 3. 1 Segmentation du marché 3. 2 39 PAGF OF 17 . 19 4. 1 Nos produits….. . 42 4. 2 Notre prix 4. 3 Notre communication 46 4. 3. 1 L’image de la marque 4. 3. 2 Les salons 47 4. 3. 3 Le marketing direct . 4. 4 La distribution 49 Étude de la rentabilite 50 5. Le seuil de rentabilité 52 5. 2 Le point mort 53 Table

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
des annexes — _ 46 . 47 et d’avoir répondu à nos questions. Nous lui adressons nos encouragements pour la création de son centre d’affaires et lui souhaltons une grande réussite. De plus nous adressons une mention particulière à Mme DEBBABI, qui nous a aguillés tout au long du projet, grâce à ses précieux conseils. Pour finir nous tenons à remercier Mme POURPRIX, de son accompagnement pour gérer le projet. /78 Rapport de projet ‘Opération centre d’affaires » INTRODUCTION L’offre des centres d’affaires et de domiciliation est plus que jamais en phase avec les tendances actuelles : besoin de flexibilité des entreprises, echerche d’économies face aux coûts élevés de l’immobilier de bureau, nomadisme croissant des cadres. Dans le cadre de notre projet tuteuré, nous avons choisi le projet de Mme HEMARID : la creation de son centre d’affaires dans Tours. Ce projet a été choisi puisqu’il est ambitieux, réaliste et riche d’expériences dans la création d’entreprises.

Ce rapport présentera le travail que nous avons effectué pour connaitre le potentiel d’une ouverture d’un espace de travail au centre de Tours. Tout d’abord, nous allons uit et les services que les outils de communications. Puis nous aborderons notre force de vente pour promouvoir notre espace. Ensuite, nous étudierons la rentabilité du centre d’affaires. pour finir, nous conclurons avec le bilan des études et les actions correctives que nous pouvons apporter si nous n’atteignons pas les objectifs. La matrice SWOT permet de mettre en valeur les menaces, les opportunités de l’environnement qui entoure un marché.

Elle montre aussi les forces et faiblesses de l’entreprise. 6/78 Cette création de statut a été positive dans le secteur en 2013 et le sera probablement à l’avenir, ans la lignée des politiques d’appui à la création d’entreprises avec la simplification des démarches administratives. pour l’étude du prix, nous pouvons espérer un taux d’occupation supérieur à 75 % pour 2015. De plus l’activité des centr PAGF s OF evrait conserver un la clientèle cible, en particulier pour la location de courte durée. ?? Pour la location longue durée, il existe un grand éventail de société. • pour la domciliation pure, ce sont des entreprises de type sous- traitance dans le secteur du bâtiment ou les sociétés de nettoyage, sécurité. Part de Type de client Remarque l’activité (h du Environ la moitié des clients des centres d’affaires sont des societés en restructuration. Société en restructuration Celles-ci ont recours à ce type de services pour gagner en 50 % flexibilité dans la mesure où l’avenir est incertain.

Elles évitent ainsi de s’engager sur une longue période. Entreprises Les entreprises utilisent ces services pour débuter leur étrangères (PME) activité en France Création 6 OF et le télétravai14, ce dernier n’est toutefois pas un frein pour vous mais plutôt une opportunité si le centre d’affaires est suffisamment proche u domicile. La génération Y regroupe des personnes nées approximativement entre le début des années 1980 et le début des années 2000 Action de travailler chez soi. 12/78 2. 2. 2. Les espaces de travail souhaités par les futurs managers Cette étude fut réalisée en complément de celle vue précédemment. (2. 2. 2. 1) Figure 6: Les lieux de travail envisagés en plus de bureau pour les futurs managers Source : Xerfi On remarque la vision des futures personnes actives, elles souhaitent majoritairement des bureaux partagés et fermés, nous devons donc essayer d’avoir es bureaux assez grands pour accueillir plusieurs personnes ou bien mettre à disposition un étage entier à la disposition d’une entreprise.

Toutefois l’open space5 est aussi privilégié par ces personnes, notre espace de coworking eut donc convenir. 7 OF équipements adaptés (imprimante, scanner) • Des espaces de rangement (casiers) • La possibilité de se restaurer, cuisine dans le bâtiment où restaurants proche du lieu 6 Pyramide des besoins publiés par M. Maslow. C’est une classification hiérarchique des besoins humains selon 5 catégories. 7 personnes utilisant l’espace de coworking. /78 • Une salle de réunion • Un maximum de proximité avec le domicile du coworker • un maximum de calme dans les espaces dédiés au travail individuel • Echapper à la procrastination8 Par la suite, le coworker recherchera des besoins plus importants en grimpant dans la pyramide. 2. 2. 4 La tendance à l’externalisation L’externalisation de la location des bureaux présente l’avantage fondamental de varier les charges fixes, ce qui peut être souhaité par des entreprises en recherche de flexibilité, avec la possibilité d’ajuster à la hausse ou à la baisse la surface des ocaux occupés et le niveau de prestation.

Toutefois la localisation et les locaux d’une entreprise sont censés refléter Vesprit de 2 Marketing d’études 9 2. 1 L’étude de 2. 2 l’offre — L’analyse de la demande 2. 2. 1 Les types de clients 2. 2. 2 Les besoins des 2. 2. 3 Les besoins des coworkers 2. 2. 4 La tendance ? l’externalisation 23. 1 La toile de la concurrence……… — 11 12 14 . 17 19 Touraine 2. 3. 4 es hôtels PAGF g OF • 27 2. 4. 2 Le microenvironnement : Modèle PORTER . Marketing stratégique Le ciblage 41 3. 3 Le positionnement Marketing opérationnel… Nos Notre prlX 44