Rapport De Stage ESPACE TRANSIT

Rapport De Stage ESPACE TRANSIT

Rapport de stage : Elaboration du manuel des procédures comptables et financières 2011-2010 INTRODUCTION GENERALE Dans le cadre de ma 4ème année à l’Ecole Nationale de Commerce et de Gestion, j’ai été amenée à effectuer un stage d’un mois et demi ayant pour objet la réalisation d’une mission au sein d’une entreprise.

Cette mission est définie d’un commun accord avec mon tuteur au sein d préalablement identi par ailleurs, mon sta mes connaissances théoriques, d’affiner une expérience, de 6 Swape n ondre à un besoin faire la synthèse de prise, d’en retirer développer une solution à une problématique au sein de cette ntreprise, tout en me préparant dans les meilleures conditions à la vie professionnelle.

De la sorte, mon expérience a eu lieu au sein du département financier d’ESPACE TRANSIT, une entreprise qui opère dans le transit, l’entreposage et le transport, et a consisté à établir un manuel d’organisation et de procédures comptables et financières, en me concentrant sur les sections les plus marquantes du département financier et comptable de la société.

En effet, une entreprise qui ne dispose pas d’un système organisationnel formalisé par utilisés, leur contenu, leur diffusion, leur rchivage, la saisie et le traitement des informations nécessaires ? la vie de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
l’entreprise et à son développement. Toutefois, l’élaboration des procédures, bien qu’en général encadrée par le système des normes ISO, ne dispose pas d’une référence qui doit être respectée par toutes les entreprises, chacune devant adapter leur rédaction à son activité et à son degré de contrôle et de rigueur.

En effet, l’essentiel est que les procédures soient assimilées et respectées par tout le personnel de l’entreprise afin de permettre à cette dernière un fonctionnement optimal. Dans le souci de développer au mieux la thématique définie, le présent rapport relatera les parties suivantes Û La première partie fera l’objet d’une description de l’environnement du stage, en externe et en interne. La deuxième partie traitera la mission du stage dans l’ensemble de ses traits : théorie, étude de l’existant, démarche adoptée, résultats et recommandations. 01 1-2010 Première partie : ENVIRONNEMENT DU STAGE l) Présentation du secteur d’activité 1) Activités composantes I ransport / Logistique 2E de transport, ? savoir routier, maritime, aérien, fluvial ou intermodal, les autres activités d’intervention hysique sur les marchandises comme le conditionnement, les opérations de finition, d’étiquetage, de manutention, d’entreposage et ainsi que les services de planification de la gestion des flux. Toutefois, les marchandises importées ou exportées suivent un itinéraire composé par une succession d’opérations de transport, manutention, stockage.

Les différents points intermédiaires où s’effectue le changement du mode de transport sont des « points de transit » et les opérations de transit se rattachant aux procédures de dédouanement, ce qui fait de lui un intermédiaire de coordination et d’optimisation des coûts entre ‘expéditeur et le destinataire en assurant le passage de la marchandise en transit (manutention, formalité de déclaration en douanes, obtention de certificats et autorisations… . A cet effet, elle constitue dans beaucoup de secteurs l’un des principaux gisements de productivités, et assume donc ainsi un rôle décisif dans la performance des entreprises comme dans la qualité du service. ) Position du secteur dans l’économie nationale Selon les dernières études réalisées dans ce domaine, notamment pour le compte du Ministère de l’Equipement et du Transport et de celui en charge de l’Industrie, on relève ue : les coûts logistiques totaux du Maroc s’élèvent à environ du PIB ; les coûts indispensablement bénéfique, dans le sens où elle va leur permettre de se concentrer sur leur activité de base L’importance de la branche du transport peut être appréciée par la place qu’elle occupe au plan économique et social : D Elle représente du PIB et 9% de la valeur ajoutée du secteur tertiaire ; û Tous modes confondus, le transport absorbe 34% de la consommation nationale de l’énergie; Û Il emploie de la population active urbaine; û Le produit de sa fiscalité contribue aux recettes du Budget Général de l’Etat auteur de 15%. 2 Ceci étant, il convient de rappeler que le transport routier constitue un maillon important de la chaine logistique. Il réalise, en effet, 75% des flux des biens et se trouvent en amont et en aval des opérations de transport par les autres modes maritime et aérien ou du moyen ferroviaire. par ailleurs, le secteur de transport et logistique reste dominé par des micro-entreprises non structurées aux plans financier et commercial. Il) Présentation de l’entreprise 1) Informations générales sur [‘entre rise a) Historique 4 2E Export Or du C. N. C. E. 2005 Certification ISO 9001 v2000 par ÔQS 2008

Espace Transit lance en exclusivité au Maroc la logistique intégrée sur site 2009 certification ISO pae ôQS de l’aéroport Mohammed e Directeur Général de ESPACE TRANSIT est également le représentant de l’organisation patronale du Maroc (CGEM) auprès de l’Administration des Douanes du Maroc 3 Rapport de stage : Elabor s E el des procédures Téléphone : +212 (5) 22 317 473 4 2) Activités ESPACE TRANSIT ESPACE TRANSIT développe ses activités dans le cadre de deux secteurs, Transport de marchandises et Logistique, au sein de chacun on trouve un ensemble de sousactivités qui font d’elle ainsi un des meilleurs restataires sur le MAROC. Parmi ces activités on a : a) Dédouanement .

ESPACE TRANSIT propose à ces clients des prestations de dédouanement que ça soit au niveau import, export, ou même au niveau de la gestion des comptes qui a pour objectif de valider auprès de l’ADlI les cautions contractées par l’expéditeur en ce qu- concerne les importations sous régime économique. b) Entreposage . Préparation de commande: stockage de marchandises et préparation de livraison selon les demandes du client. Û Entreposage couvert : grâce à un entrepôt de 500 mz couvert composé dune zone de capacité de stockage de 200 palettes 80×120 et une zone de stockage de 300m2 pour les marchandises hors gabarit. Entreposaee à ciel ouve re. lein de 14000 6 E comptabilité et produit ses états financiers selon les normes du code général de normalisation comptable en respectant les principes comptables fondamentaux et les méthodes d’évaluation qui vont lui permettre d’obtenir une image fidèle de sa situation patrimoniale. Chaque système comptable observe tout au moins les principes comptables suivants: û Le principe de spécialisation des exercices comptables : Ce principe stipule qu’il faut rattacher à chaque exercice budgétaire l’ensemble des produits et des harges relevant de cet exercice et cela même si certaines de ces recettes ou dépenses ne sont pas encore encaissées ou réglées lors de la clôture de l’exercice. Û Le principe de continuité d’exploitation : L’entreprise est considérée comme étant en activité devant continuer dans un futur raisonnablement prévisible. 5 Û Le principe de prudence .

Le principe de prudence implique que la prise en aucune écriture comptable sans une pièce justificative qui prouve la nature de l’opération. Le principe de correspondance bilan d’ouverture /bilan de clôture : Selon ce principe, les soldes d’ouverture du bilan de l’exercice N+l sont dentiques aux soldes de clôture de l’exercice N. e principe du coût historique : La comptabilité est tenue suivant le principe du coût ce qui signifie que les biens sont pris en comptabilité à leur date d’entrée dans le patrimoine et à leur coût d’acquisition exprimés en unités monétaires courantes. Les biens sont ainsi comptabilisés à leur coût historique d’acquisition. ) Organisation des tâches Direction générale Contrôle de gestions Comptabilité financière Facturation Recouvrement Litige contentieux juridique normalement, il devrait être déployé pour des fonctions de Û Analyse et d’aide à la décision ; ? Transfert automatique afin d’éviter la double saisie manuelle et réduire le temps de traitement ; Û Centralisation pour faciliter la tâche aux opérateurs et donner ? tout le monde raccès à l’information. De la sorte, l’objectif de cette optimisation est de Û Restructurer l’organisation comptable qui était brouillée avec un dédoublement de tâches, qui à son tour, a surchargé le climat de travail.

D Améliorer l’efficacité des opérateurs en passant de la simple saisie exécutive à l’analyse de l’information. LI Développer des indicateurs qui vont permettre le suivi de l’activité. Û Elargir le champ d’utilisation de SAGE – Acteurs Pour cette fin, plusieurs acteurs ont participé au développement de ce projet, qu’ils soient en interne ou en externe. Société DOLEY va suivre l’exécution informatique et le paramétrage de tout le projet, liée avec ESPACE TRANSIT par un contrat dassistance depuis 2010. Conseillère externe, Mme Najatte BENKIRANE, va assister le déroulement comptable et financier du projet 7 l’ensemble des frais (Installation, formation et maintenance) et pouvoir ainsi développer une vision analytique de ces charges.

Dans un deuxième lieu, le but était de mesurer la capacité de l’organisation ? financer le projet. Durant cette phase, le souci principal était aussi d’étudier et analyser la situation actuelle au sein de l’organisation en énumérant l’ensemble des licences dont dispose l’organisation et l’ensemble des fonctionnalités qu’elles lui procurent. Cest ainsi, que l’équipe a réussi à développer une analyse prévisionnelle allant ? 2014 portant sur la mise en place de l’ensemble des fonctionnalités du pack SAGE. b- Paramétrage et assistance comptable : Cette phase a été la plus longue, dans le sens où elle constitue la base indispensable ? la réalisation de l’ensemble du restant des travaux.

Elle consistait ? la planification de l’intervention de SAGE, à travers une matrice représentant la totalité des tâches de l’intervention de la société DOLEY, et des opérateurs de ESPACE TRANSIT, tout en spécifiant les deadlines pour chacune des tâches. A ceci s’ajoute la fameuse matrice «attributions/compétences/ remplacements» qui décrit les tâches effectuées au sein du département financier, les personnes en charge de ces tâches avec celles qui peuvent les remplacer en cas d’absence. e but de cette matrice est de pouvoir identifier le dédoublement des tâches et de faire une réattribution selon les compétences de chacun. 8 0 6