Rapport de stage au sein de la DAAG

Rapport de stage au sein de la DAAG

Rapport de stage au sein de la DAAG Thème : Traitement et analyse du questionnaire des besoins d’usage de CDM Réalisé par GABI Saida Sommaire : LAARIF S or27 Sni* to View Encadré par :Mme REMIRCIEMENT INTRODUCTION GENERALE PARTIE I : LE CONTROLE DE GESTION CHAPITRE :MFE (ministère de finance et économie) CHAPITRE Il : DAAG (directlon des affaires administratives générale) CHAPITRE Ill : DIVISION DE L’ORGANISATIONET CONTROLE DE GESTION PARTIE Il : LE TRAITEMENT ET ANALYSE DU QUESTIONNAIRE COM CHAPITRE : LE CENTRE DE DOCUMENTATION DU MINISTERE CHAPITRE : LE QUESTIONNAIRE D’EVALUATION DES BESOINS

D’USAGE DU CDM objectifs, en mettant en place les moyens, en comparant les performances passées et futures et les objectifs, en corrigeant les objectifs et les moyens. Le contrôle de gestion pense, propose et élabore des outils de gestion au service du management de [‘organisation. Certaines approches telles que le tableau de bo d prospectif (balanced scorecard) permettent d’anticiper son évolution future au regard des performances passées.

Afin d’améliorer de pouvoir contrôler la gestion des organisations, il est nécessaire d’utiliser des outils périphériques qui s’avèrent écessaires bien que coûteux (outils d’informatique décisionnelle, de calcul de coûts, de tableaux de bord, web applications). Dans ce contexte le développement du

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
contrôle de gestion aux administrations publiques est devenu indispensable.

Il permet le contrôle, la mesure, la gestion et l’analyse de l’activité d’une organisation, comme il réduit le risque de délégation en dotant les responsables hiérarchiques des informations servant d’analyser la manière dont les pouvoirs délégués ont été utilisés. Il met à la disposition du manager des outils de mesure de ses réalisations au vu des objectifs négociés. Donc c’est un outil vital pour la survie du système d’administration publique. Ce rapport est devisé en deux parties : la première traite le contrôle de gestion dans le MEF et ses outils.

Alors que la deuxième partie est consacrée au thème de mon stage (traitement et analyse du questionnaire de CDM). Partie : le contrôle de gestion Chapitre : le ministère de l’économie et de finance l. Généralités Dans le cadre de ses attributions, le Ministère des Finances est en charge des questions financières et monétaires, y compris les polltiques des crédits et de finances extérieures. Par a inancières et monétaires, y compris les politiques des crédits et de finances extérieures.

Par ailleurs il assure la tutelle financière des entreprises et établissements publics ou à participation étatique et, le cas échéant, contribue dans une large mesure à leur transfert au secteur privé, dans les cadres, législatif et réglementaire du processus de privatisation. Plus précisément, les principales missions du Département sont En Matières Budgétaire Et Fiscale : Elaboration de la loi de finances et suivi de sa mise en œuvre et de son exécution effective. Définition, discussion et élaboration des politiques fiscales et ouanière et suivi de leur mise en pratique. Recouvrement des recettes publiques.

Paiement des dépenses publiques. En Matière Financière : Définition des conditions des équilibres financiers interne et externe et élaboration des dispositions et mesures nécessaires ? leur réalisation. Tutelles réglementaire et technique des établissements et intermédiaires financiers. Représentation du Maroc au sein des instances financières régionales et internationales. Concernant Le Contrôle Contrôle des recettes et dépenses publiques. Contrôle financier des entreprises et établissements publics t, plus généralement, toute entité bénéficiant d’un concours financier de l’état ou de ses démembrements.

Contrôle des finances des collectivités territoriales. Réglementation et contrôle de l’activité des compagnies d’assurance et de réassurance. En Matière De Restructuration Et De Cession D’actifs Réalisation d’audits des entreprises et établissements publics, en vue notamment de leur restructuration et nationalisation éventuelles. Etablissement de la liste éder ou à privatiser dans PAGF Etablissement de la liste des entités à céder ou à privatiser dans le cadre de la loi de finances.

Elaboration des dossiers de cession et de privatisation accompagnés des avis autorisés dans le cadre dune large concertation. Contribution de façon décisive à la préparation des contrats programmes à conclure avec les établissements publics et à leur mise en œuvre effective. Parallèlement, Le Ministère Est Chargé D’effectuer les actes relatifs aux biens mobiliers et immobiliers de l’état et d’assurer la défense des administrations publiques en justice, par le biais de l’agence judiciaire du royaume. Il. Organigramme Ill. directions Les Directions et structures du Ministère sont les suivantes :

L’Inspection Générale des Finances L’Administration des Douanes et Impôts Indirects La Trésorerie Générale du Royaume La Direction Générale des Impôts La Directlon du Budget La Direction du Trésor et des Finances Extérieurs La Direction des Entreprises Publiques et de la Privatisation La Direction des Domaines de l’Etat La Direction des Assurances et de la Prévoyance Sociale La Direction des Affaires Administratives et Générales La Direction des Études et des Prévisions Financières L’Agence Judiciaire du Royaume Le Ministère a également sous sa tutelle, les organismes suivant: L’Office des Changes

La Caisse Marocaine des Retraites La Caisse Centrale de Garantie Le Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières coordonner et de veiller à la mise en œuvre des schémas d’organisation des services du ministère, de concevoir et de participer à la mise en œuvre des actions de modernisation et de promotion et des méthodes en management au sein du ministère. Elle assure l’appui dans la gestion des ressources humaines, financières et logistiques du Ministère. Elle est chargée également de définir, coordonner, et assurer la mise en œuvre des systèmes d’information et de communication. Il.

Missions éfinir la politique de gestion des ressources humaines et veiller à sa mise en œuvre, en collaboration avec les directions du Ministère ; coordonner la gestion des ressources humaines, notamment en matière de recrutement, de déroulement de carrière et d’action sociale ; élaborer la politique du Ministère en matière de formation, assurer la mise en œuvre des actions de formation transversale, accompagner les actions de formation spécifique et d’en assurer l’évaluation ; préparer, exécuter et assurer le suivi du budget du Mlnistère ; Élaborer et mettre en œuvre une démarche de contractualisation e l’allocation des crédits ainsi que du système de contrôle de gestion y afférent ; tenir la comptabilité budgétaire, notamment celle relative aux charges communes, aux comptes spéciaux du Trésor, et à la dette publique ; définir la politique de gestion des ressources matérielles et veiller à sa mise en œuvre en collaboration avec les directions du Ministère • assurer la gestion du patrimoine immobilier du Ministère conformément aux règles régissant le domaine ; établir, exécuter et suivre le programme annuel des travaux et d’achats de biens et services coordonner et de veiller ? re des schémas PAGF s OF en œuvre des schémas d’organisation des services du Ministère aux niveaux central et déconcentré ; concevoir et participer à la mise en œuvre des actions de modernisation et de promotion des méthodes de management au sein du Ministère ; promouvoir la culture de programmation et de planification et développer les techniques de sa mise en œuvre ; coordonner l’élaboration, le suivi de réalisation et l’évaluation du Plan d’Action Stratégique du Ministère ; élaborer, de diffuser et de veiller à la mise en œuvre des normes de gestion des ressources ; éfinir la politique de déconcentration de la gestion des ressources ; coordonner la mise en œuvre du plan d’action en matière de déconcentration de la gestion des ressources et de veiller à son application , procéder à l’évaluation des programmes et actions liées aux domaines de la gestion ; définir, coordonner et assurer la mise en œuvre des systèmes d’information des domaines de gestion des ressources du définir et adapter en permanence la politique informatlque aux orientations et aux objectifs du Ministère ; définir la stratégie du Ministère en matière d’information et de ommunication ; coordonner et de veiller à la mise en œuvre de la politique d’information et de communication du Ministère , promouvoir toute action visant ramélioration de l’image et des relations du Ministère avec les partenaires, les médias et les usagers ; développer les interfaces de communication avec les Directions du Ministère ; développer et mettre en place les outils décisionnels et de pilotage (génération des tableaux de bords, élaborations d’indicateurs de ressources.. ssurer Vélaboration des p nsversales internes et PAGF 6 OF transversales internes et externes du Ministère ; romouvoir l’utilisation des technologies de Finformation et de la communication pour la promotion des systèmes d’information du coordonner et normaliser la gestion des centres de documentation du Ministère ; concevoir et mettre en œuvre une approche de gestion active et intégrée des archives du Ministère ; émettre des avis sur les projets de textes juridiques dont elle est saisi. Ill. Pôles La direction des affaires administratives est générales (DAAG) est Organisée autour de deux principaux pôles, Modernisation & Ressources. A.

Pole modernisation Il est constitué de Division de l’organisation et du Contrôle de Gestion Service de l’audit interne Service du contrôle de gestion Service de l’organisation, de la coordination et du partenariat Division de la Formatlon et de la Coopération: Service de la qualification des compétences Service de l’ingénierie de la formation et de la coopération Service de la formation à distance Division du Système d’information : Service de la Qualité et des Prestations Partagées Service des études et du développement Service de l’exploitation Service de l’administration des réseaux Service des équipements informatiques et de la maintenance Division de la Communication et de l’information :

Service de l’événementiel et des relations avec la presse Service des publications Service de la documentati rmation PAGF 7 OF carrieres du service de la centralisation et des affaires générales du seNice de l’action sociale du service des concours et examens professionnels Division du Budget et de la Comptabilité • Service de la programmation budgétaire Service du budget général Service de la centralisation comptable Service des comptes spéciaux du trésor et des charges communes Division du Patrimoine et de la Logistique : Service des achats Service des moyens logistiques Service du patrimoine immobilier Service du transport et des prestations supports Chapitre 111: DIViSlon de l’organisation et du Contrôle de Gestion l. Composition Elle est constituée de trois services .

Service audit interne : il a de : différentes directions et fournir l’assistance nécessaire à ce sujet aux directions qui la demandent Et le service ou mon stage a déroulé Le service du contrôle de gestion qui est chargé de participer à rélaboration des plans d’actions stratégiques du ministère, son évaluation en concertation avec les autres directions du ministère. participer à toutes études, actions et concertations se rapportant u développement et à la modernisation de l’administration (gestion, structuration, partenariat, convention,…. ). veiller à la mise en place d’un système de contrôle de gestion et en développer les outils. Il. Outils de service contrôle et gestion Les outils de travail de ce service sont de nombre deux : Les tableaux de bords et la contractualisation. A.

Le tableau de bord a) DÉFINITION Un tableau de bord de gestion est un échantillon réduit d’indicateurs permettant à un gestionnaire de suivre l’évolution des résultats, les écarts par rapport à des valeurs de référence objectifs fixés, normes internes ou externes, références statistiques), le plus possible en temps réel, en se concentrant sur ceux qu’il considère comme les plus significatifs. Un indicateur est un paramètre ou une combinaison de paramètres qui représente l’état ou l’évolution d’un système, il est choisi en fonction des leviers d’action qui seront utilisés pour prendre d’éventuelles mesures correctives et donc en fonction de décisions à prendre dans le futur. b) Types Lors de mon stage au service de contrôle et gestion j’ai pu avoir une vision globale sur les tableaux de bords dont y a deux types • Tableaux budget/de gestion dont M. AIDI Mohammed est le responsable. audra mentionner que le Ministère d’Economie et de finances (MEF) est scindés en deux catégories à savoir : Des Administrations centrales (AC) qui représentent 12% de la structure générale du MEF 4 Directions à réseau qui représentent 88% de la structure du MEH L’Administration des Douanes et Impôts Indirects, La Direction Générale des Impôts, La Direction des Domaines de l’État, La Trésorerie Générale du Royaume) La DAAG se charge du budget à allouer à toutes les administrations Centrales, tandis que les directions à réseau èrent leur budget eux-mêmes. C’est pour cette raison ces tableaux de bord sont Destinés au directeur de la DAAG Afin de lul permettre de suivre toute l’activité de et améliorer la prise de décision, Le tableaux de bord, permet aux responsables d’avoir une idée sur le budget et l’évolution des engagements afin de rationaliser leurs décisions A la fin de chaque exercice le service doit établir un programme prévisionnel des Achats de l’exercice N+l (PPA) pour définir un budget et identifier les besoins à l’avance de toutes les directions de l’administration centrale.

Il est divisé selon les directions et elon le type du budget (fonctionnement/ investissement). Apres que le responsable promulgue ce programme, le service passe au lancement des bandes de commandes pour les besoins de fonctionnement et les appelles d’offres pour les investissements. Apres la réception des offres des souscripteurs il affecte les marchés aux souscripteurs les mieux disant qu remplissent certaines conditions (Chiffre d’affaire, qualité, prix nombre de personnels… ) Le tableau de bord DAAG n’est pas un simple panneau d’affichage présentant les derniers résultats. Le tableau de bord destiné au directeur est un outil bien plus complexe et subti