rapport de stage

rapport de stage

Remerciements Avant d’aborder les premières lignes de ce travail, je tiens tout d’abord à remercier vivement Mr. Julien PRUDENCE mon encadrant pédagogique et mon encadrant professionnel Mr. EL ALAOUI CHERIFI Mohamed pour leurs aides et conseils précieux concernant la réalisation de ce projet, sans lesquels ce travail n’aurait pas vu le jour. Je tiens également à exprimer mes profondes reconnaissances à Mlle Hajar SOALI ET Mustapha BOULASDAL pour leur aide à la réalisation de ce rapport L’occasion se présente ici pour exprimer mes gratitudes les plus chaleureuses à tous contrôle de gestion Mr.

Marc NIKITIN qu durant cette année d Enfin, je remercie tou la réussite. Sommaire Remerciements 1 Introduction 4 1 p g Master 2 finance et edine CHRAIBI et et à nous orienter de prés ou de loin ? PREMIÈRE PARTIE : Une image sur les deux entreprises d’accueille et le choix de la méthode adopté 5 Chapitre 1 : L histoire de l’entreprise (Cabinet) 6 1. Fiche technique : 6 2. Métiers et organisation Chapitre 2 : la mission : les enjeux de la mise en place une comptabilité analytique B 1.

Présentation de rentreprise (Client) 8 2. Présentation des produits et services de L’entreprise 8 3. Le

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
choix de la méthode9 esponsabilité 13 3. Définir les charges de la comptabilité analytique 14 4. Affectation des charges par activité 14 5. Ressortir les inducteurs de coût 14 Chapitre 4: présentation détaillé des étapes la mise en place de la comptabilité analytique : 15 1. Les sections de la société 15 2. Organisation des activités par centre de responsabilité 16 3.

La sélection des charges de la comptabilité analytique 18 3. 1 . Affectation des charges directes 19 3,2. Affectation des charges indirectes 20 3. 3. Rassembler les charges par activités : 30 3,4. Accorder chaque activité un indicateur qui lui correspond31 Troisième PARTIE : Les rapports et les limites 33 1. Les apports et les limites vis-à-vis à l’entreprise 34 1,1. Les apports 34 1,2. Les limites 34 2. Les apports et les limites vis-à-vis à moi 35 2. 1 . Les apports acquis 35 2. 2.

Les limites personnel 35 Conclusion Générale37 Introduction Avant de clôturer mon cursus universitaire, j’ai eu envie de réaliser un master en finance et contrôle de gestion pour atteindre mon désir professionnel, a fin de faire une mutation d’un simple poste comptable à un contrôleur de gestion tous en désirant de développer de nouvelles compétences et découvrir ‘impact que peut avoir cette fonction sur organisation, j’ai émis le souhait de réaliser mon stage au sein du cabinet ROMAY CONSULTING.

Mon choix d’un cabinet d’audit est étudié, mener des missions au sein de différentes soci sse vivement et 2 1 accueillie par le cabinet ROMAY CONSULTING étant que consultante pendant cinq mois, ou j’ai eu l’occasion de participer à plusieurs missions, parmi les principales missions que j’ai effectué , je cite principalement l’évaluation de l’entreprise, sur la quelle j’ai eu l’occasion de dévoiler mon savoir faire et de transférer la méthode du GOODWIL dû a ma formation , otamment le cours de Mr KHATAB, j’ai participé aussi à une mission D’audit fiscal, une mission de gestion de trésorerie, place de comptabilité . oute fois il fallait choisir rune de ces missions pour faire l’objet de mon stage de fin d’étude.

C’est dans ce contexte que s’inscrit ce projet de fin d’études débuté le 15 aout et dont l’objectif est la mise en place de la comptabilité analytique au sein de la société UNIVERS pour bien mener cette mission, on a essayé d’appliquer la méthode ABC , On a commencé par un découpage structurel de la société, Ce dernier nous a permis de déceler les activités xistantes afin de les relier avec les produits de la société passant par les inducteur ; Ce rapport est une retranscription synthétique de mon stage de fin d’études, il se présente en trois parties : La première partie présente l’entreprise d’accueil, aborde le déroulement du stage, et décrit le contexte du sujet et les missions menées pendant le stage.

La deuxième partie s’intéresse à la méthodologie suivie pour la mise en place de la comptabilité analytique au sein de la société UNIVERS La troisième partie dresse le bilan de la dite mission, ses atouts et des limites t le choix de la méthode adopté Afin de comprendre le conte 31 entreprises d’accueille et le choix de la méthode adopté Afin de comprendre le contexte de mon stage, il me paraît intéressant de présenter le cabinet Romay Consulting sur lequel j’ai passé les cinq mois de stage, ainsi une présentation de l’entreprise sur laquelle le cabinet a été appelé pour faire la mise en place de la comptabilité analytique, par ailleurs j’ai aussi expliqué dans cette partie pour quoi le cabinet à choisi la méthode ABC, parmi les autres choix qui semble plus pratique. Chapitre 1 : L histoire de l’entreprise (Cabinet) Le Cabinet ROMAY CONSULTING a été créé le 22 mai 2011 avec comme principal fondateur Mr EL ALAOUI ECHERIFI Mohamed qui en est actuellement le gérant statutaire.

Mr EL ALAOUI ECHERIFI, Diplômé de l’université Moulay Ismail de Méknès (licence en gestion des entreprises), de l’université Paris 9 (DESS Contrôle de Gestion et analyse des systèmes) et de l’université Bordeaux IV, il est également Expert Comptable mémorialiste et commissaire aux comptes, il est membre de l’Ordre National des Experts Comptables. 1. Fiche technique : Dénomination : Cabinet Romay Consulting Activités : Audit, Conseil et Formation Siège social 625, Bd Mohamed V, N046 – Casablanca Téléphone : 05 222431 91/87 it : Fax E-mail : 05 22 24 05 54 : [email protected] com Site Web : wmw. romayconsulting. com 2. Métiers et organisation : ROMAY CONSULTING est une SARL au capital de 100 000 DH et compte 6 employés répa 31 s’articulent autour de tro•s pôles de compétences orientés vers l’amélioration des performances globales de ses clients et la pérennisation de leur développement : 2. 2. 1 .

Audit et expertise comptable Audit et Commissariat aux Comptes : Ce pôle de compétence propose une large gamme de prestations, en conformité avec les normes d’audit nationales et nternationales et avec la réglementation en vigueur : Commissariat aux comptes, aux apports, à la fusion, audit d’acquisition, de privatisation, due diligence, audits opérationnels ; Expertise comptable : Ce pôle assure, également, au profit des clients un conseil et un accompagnement dans les domaines suivants : Organisation, tenue et supervision de comptabilité générale, compilation des états de synthèse selon les normes nationales et internationales (IAS IFRS, US GAAP… ) et la fusion et consolidation. 2. 2.

Consulting et management: Le Cabinet Romay Consulting assure des prestations à forte valeur ajoutée, notamment : Assistance à l’investissement et création d’entreprise : Cela ce réalise par l’étude de faisabilité de projet d’investissement et l’élaboration de business plan. Conseil en stratégie et développement de l’entreprise . Faire du diagnostic stratégique et opérationnel et l’évaluation d’entreprises. Conseil en organisation et système d’information Conseil et audit des systèmes d’information ; Assistance à la maîtrise d’ 2,3. Formation: Ingénierie de formation et ingénierie de compétences ; Séminaires de Formations inter et intra entreprises ; Cycles de formations modulaires… Gestion des ressources humaines ; omptabilité analytique 1. Présentation de l’entreprise (Client) Depuis la création de la société UNIVRES en 1984 par M. Mohamed SAMI, UNIVRES a commencé avec trois personne, afin qu’elle éteint aujourd’hui soixante dix personne, IJNIVRES est devenue la première entreprise de vente et d’installations des pièces détachées ainsi la vente des lubrifiants au Maroc, ainsi il occupe la deuxième place a l’échelant africain. Elle est le leader sur le marché marocain au niveau de la commercialisation des pièces détachées des poids lourds ainsi elle a le monopole de la marque ENOC ( Emirates National Oil Company )

Bus Madina et Lux transports sont les deux grandeurs qui domaine le transport urbain à Casablanca, ces deux derniers sont les principaux clients de la société UNIVERS avec lesquelles elle réalise un Chiffre d’affaire important. 2. Présentation des produits et services de L’entreprise 2. 1 . Activités principales Comme précédemment mentionné, la société UNIVERS est spécialisée dans la vente des pièces détachées à savoir : Tambour Injecteurs électronique Système de freinage – abs Pompe a haute pression synthétique ENOC vulcan 770x 15 w 40 200 1 ENOC veron ep3 graisse-1 5kg ENOC veron ep2 graisse-1 5kg 2,2. Autres activités Maintenance et réparation des camions, poids lourd. 3. Le choix de la méthode 3. 3. 1.

Principes La méthode ABC : Activity Based Costing aide à la maitrise des coûts, elle consiste à faire un découpage par activités, ce découpage nous aide a mieux maitrisé et répartir les charges indirectes, afin d’avoir une meilleure traçabilité des charges indirectes, cela est dus à l’analyse transversale. 3. 2. Motivations Dans UNIVERS qui à comme activité principale la commercialisation des pièces détaché et les huiles, le processus métier de l’entreprise est basé sur deux actions principales : ‘action d’achat et l’action de vente en passant par une action intermédiaire de stockage. Cette représentation parait assez simple en termes d’organisation et de structure dédiée.

A ce stade de la modélisation du métier de la société, un système de comptabilité analytique, basé sur la méthode classique du coût complet, semble être un système facile de conception et de mise en œuvre. En effet, ce modèle de coût pourrait être décliné en trois centres principaux de coût, à savoir, le centre d’approvisionnement, le centre de commercialisation et le centre d’administration. Ainsi, a formation des coûts complets sera appréhendée uniquement sous l’angle de la responsabilité fonctionnelle sans pourvoir informer et expliquer la co des ressources et le ce modèle classique, ne permet pas de répondre aux attentes du management. Ce dernier a émis le souhait de pouvoir appréhender en détail le comportement des coûts de son organisation.

En effet, il considère que la structure à trop évolué en termes de ressources utilisés et s’est complexifiée, peut-être sans respecter le principe de l’efficience et de l’efficacité surtout pour un ensemble d’activités qui se sont rajoutées au fil de son ?volution. Par ailleurs, la connaissance du terrain et du fonctionnement de l’organisation réellement démontré que certaines fonctions ne remplissent pas leur rôle dévolues et que ce dernier est pris en charge dans une large mesure soit par la Direction technique ou la Direction générale en lieu et place soit de la Direction commerciale ou de la Direction des approvisionnement. Dans ce sens, la notion d’unité d’œuvre issue de la méthode classique des sections homogènes ne saurait permettre une imputation pertinente des charges indirectes sur les produits de la société.

Au contraire, la notion d’inducteur basée sur la ause de la consommation des ressources et sa relation avec les produits achetés et vendus est plus pertinente. Effectivement, le découpage par processus métier, lui-même décliné par activités avec des inducteurs expliquant en détail la cause de la consommation des ressources permet d’obtenir un modèle de coût complet capable de répondre aux attentes du management de la société. 4. Le choix de la période e choix de la période de référence à constitué une étape très importante avant le commencement des calculs des coûts et la mise place du système de comptabilité analytique. La société UNIVERS nous à laissé le choix de la période pour système de comptabilité analytique.

La société UNIVERS nous à laissé le choix de la période pour calculer le coût de revient, cependant le choix était soit de travailler sur les charges annuel, semestriellement, trimestriellement, mensuellement. par exemple l’élimination de la période annuel est dû a la non comptabilisation complète de l’année, le système ne peux pas être testé facilement, on doit attendre 12 mois, et les charges ? répartir seront énorme à les introduire ce qui aide pas à validé la mission dans les délais accordé Le choix de la période journalière st déjà éliminé dés que les charges ne sont pas similaires chaque jour, par ailleurs le choix de la période mensuelle est une solution optimale et qui reste pertinente en termes de moyens et ainsi d’analyse. our définir les mois sur lesquelles notre modèle de calcul des coûts sera fait, nous avons recensé le nombre de dossiers import réalisés chaque mois pendant l’année précédente (l’activité essentiel de la société est l’importation des pièces et les huiles et les vendre au Maroc) par ailleurs les charges d’importation représente la charge la plus importante pour la société UNIVERS. A partir de ce volé, nous avons suivi la consommation des charges liées à l’imporation sur l’année précédente et nous avons bien pu déterminer les mois ou l’activité a été très agitée. e graphique nous indique le mois avril connais le plus nombre de dossier d’import qui ce achève avec 25 dossiers d’import.

DEUXIEME PARTIE : méthodologie de la mise en place de la méthode ABC La deuxième partie de mon rapport, je l’ai consacré pour expliquer en détail chaque étape suivi durant toute la période passé au sein de rentreprise pour expliquer en détail chaque étape suivi durant toute la ériode passé au sein de l’entreprise d’accueil, afin de faire une implantation d’un système de comptabilité analytique qui donne satisfaction au client du cabinet. Chapitre 3 : les étapes suivis pour la mise en place de l’ABC 1. Identifier par centre de responsabilité de la société Le principe analytique qui sous-tend les règles de découpage est celui dit des sections homogènes.

Ce principe consiste ? découper la structure de la société UNIVERS en sections, chacune d’entre elles étant constituée par un groupement de moyens concourant au même but, et dont l’activité peut être mesurée pa ne unité physique dénommée unité d’œuvre ou inducteur. En référence des trois sections cité sur le schéma, chaque section va nous guidé a ressortir les activités les plus dominant. 2. Reclassé les activités par centre de responsabilité Dans une premier étape on va deviser la société par centre de responsabilité qui nous semble les plus logique, par la suite on achemine par un rattachement de chaque activité avec le centre de responsabilité qui le relie Centre approvisionnement Centre installation et réparation Centre commercialisation Centre administration 3. Définir les charees de I 0 1 nalvtique