Rapport

Rapport

HABIB BRANDON ISMAËL 5ième Animation RAPPORT DE MA QUALIFICATION : HALOWEEN Responsable : Monsieur Wery Introduction Quand j’ai su que no une activité, l’activité une évidence en rap m’explique. Par rapport au autres o ors Sni* to View nextÇEge fants et devoir créer ment parue comme t celle des autres, je ves de la classe car aucun ne pratique de spart régulièrement et ils n’ont pas forcement envie de donner une activité qui n’est pas un intérêt principal dans leurs vies de tout les jours.

Et par rapport à moi parce que je pense maitriser le sujet et surtout pour moi le sport est plus que nécessaire principalement u développement de l’enfant. Je savais aussi que mes connaissances et mon expérience personnelle dans le sport me donneraient une aide primordiale ? la réalisation de celle ci.

Mon but dans mon activités était qu’elle soit attractive et dépensive pour l’enfant, qu’elle demande de l’énergie et du l’accueil des enfants après avoir remarqué que personne ne voulait le faire et que plusieurs élèves ont mentionnés mon nom ainsi que celui de robin pour les accueillir et leurs présenter le déroulement de la journée. J’ai demandé aux élèves de déposer leurs vestes et mallettes au endroit

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
que je leurs ai indiqué nsuite, Robin et moi avons fais une introduction minimal de chaque ateliers et sur déroulement de la journée. 9h50 : Activités Commencement des activités. groupes sur quartes sont passé par notre activités. Le temps était de 20 minutes par groupe puis il effectuait un « Switch » ce qui faisait une pause d’environ 3 minutes. 11h : Récréation Les enfants sont sortis dans la cours pour avoir une récré de 20 minutes. je l’y ais accompagnés avec 3 autres élèves de ma classe. 1 1 h20 : Activités Reprlses des ateliers. Le dernier groupe qu’on avait à recevoir a pu réaliser I activité. 1h40 : Pause Nous avons fait une pause de 10 minutes pour les enfants qu voulait aller au toilette puis nous somme partis dans l’autre bâtiment Pitteurs (Bâtiment A). 2h : Soupe et dessert Nous sommes arrivés dans la salle de diner et tout le monde c’est installé afin de déguster une soupe préparé par des élèves de notre écoles ainsi qu’un dessert. J’ai pu en profiter pour avoir une pause avec les autres élèves de Sieme animation. 13h : Activités l’annexe (Batiment B) pour que les enfants puisse avoir une récré d’une grosse demi heure. pendants que certains étudiant gardait es enfants, les autres et moi avons pu ranger les pièces que nous avions occupée pour les activités. 14h : Retour Retour des enfants dans leurs écoles.

Descriptions des préparatifs et déroulement de ractivité Ayant une grande complicité avec Binkho (Robin), nous avons pu simplement prendre la décision de tout imaginer, composer et réaliser à deux, en coopération et en en discutant ensemble assis à une table. Nous avons réfléchis au but de notre activités et quels développements nous voulions atteindre, c’est comme ça que nous avons abouti à celle ci. Je ne saurais vous dire qui a proposer quoi entre robin et mai car nous avons pour habitude, même dans la vie de tout les jours, de se concerter et de prendre nos décisions à deux.

Vu que nos gouts et nos idées sont similaires, les idées germent en discutant sur le sujet de base tout les deux afin de la développer. J’ai créé l’activité dans le b des points qui me semble sas entre le couloir principale et la salle de gym) je leurs racontait une histoire effrayante. Ma première idée était de mettre un bruit de fond à l’aide de mon Iphone mais la réaction des enfants du premier groupe me omprendre que cela ne mettais pas à l’aise les enfants, voir pire pour certains, les effrayait réellement. J’ai donc décidé de ne plus mettre de bruit de fond.

Dans l’histoire, le héro du parcourir un chemin dans la foret dans le noir total pour récupérer une clé « magique » qui lui permettrait de rentrer chez lui, sein et sauve. Ensuite j’emmenai, une fois sur deux (l’autre c’était robin), un enfant les uns après les autres. Je leurs bandait les yeux et les plongeait par les paroles et le décors du noirs absolu, dans le parcours que le petit courageux héro de l’histoire avait du parcourir lui aussi. Ils effectuaient donc tout le parcours (illustré et décris dans la feuille ds la feuille suivant) afin d’obtenir la clé qui les libèrerait de cette étrange foret.

Entre temps, dans le sas, quand c’était moi, j’occupais les enfants en discutant avec eux et en les faisant rigoler (exemple : je simulais le sentiment d’horrification face à la vue de leurs bague- araignée qu’il avait reçu au préalable dans une autre activité). L’auto-évaluation 3 points positifs Ma créativité et mon imagination qui m’a aidé à la réalisation de l’histoire et du parcours. Mon énergie, ma simplicité et mon dévouement qui m’aident ? ?tre à l’aise dans toute situatio PAGF parcours. être à l’aise dans toute situation.

Ma volonté et mon amour de fautre. 3 points négatifs : Manque d’occupation pour les petits qui attendaient dans le Sas. Un peu trop de justesse dans le temps. Le pantalon que j’avais mis n’était pas assorti avec mon pull. (Je ne trouve pas d’autre point négatif) Conclusion Je pense que, de manière générale, la bonne préparation du projet a permis le bon déroulement de l’activité tant au niveau du matériel que de la gestion t des règles de sécurité. matériel que de la gestion des enfants et des règles de sécurité.