Raisons de la construction du mur de berlin

Raisons de la construction du mur de berlin

?Raisons de la construction du Mur Il y avait deux raisons principales de la construction du Mur de Berlin: La raison economique et la raison politique : Depuis sa creation en 1949, la RDA subit un flot d’emigration croissant vers la RFA, particulierement a Berlin, ville situee au c? ur de la RDA, que la frontiere traverse. Cette frontiere urbaine est difficilement controlable, contrairement aux zones rurales deja tres surveillees. Entre les annees 1949-1960 l’Allemagne d’Est souffrait d’une saignee de talents.

Sous cette periode Entre 2,6 et 3,6 millions de personnes en tout dont 4 600 medecins, 15 885 professeurs, 738 professeurs de l’universite, 15 536 ingenieurs et techniciens ont quitte l’Allemagne d’Est pour l’Allemagne de l’Ouest. En tout c’etait 36 759 hommes avec des qualifications academiques et professionnelles, plus 11 705 etudiants. Ces hommes tres instruits recevaient leurs educations aux depens de l’Allemagne de l’Est (et ci-devant l’Allemagne Nazi). Ainsi l’Allemagne de l’Ouest profitait des investissements de l’Allemagne d’Est. Naturellement une situation comme celui-la insoutenable pour l’Allemagne de l’Est.

Emigrer ne pose pas de difficulte majeure car, jusqu’en aout 1961, il suffit de prendre le metro ou le chemin de fer berlinois pour passer d’Est en Ouest[7], ce que font quotidiennement des Berlinois

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
pour aller travailler. Les Allemands appellent cette migration de la RDA communiste a la RFA capitaliste : « voter avec ses pieds ». Pendant les deux premieres semaines d’aout 1961, riches en rumeurs, plus de 47 000 citoyens est-allemands passent en Allemagne de l’Ouest via Berlin. De plus, Berlin-Ouest joue le role de porte vers l’Ouest pour de nombreux Tcheques et Polonais.

Comme l’emigration concerne particulierement les jeunes actifs bien instruits, elle pose un probleme economique majeur et menace l’existence meme de la RDA, parcequel’Allemagne de l’est etait un pays nouveau, on avait besoin de ses gens etudies pour la reconstruction du pays apres la devastation pendant la seconde guerre mondiale. Pendant « La Guerre Froide » en la cinquantaine et soixantaine les puissances occidentales utilisaient Berlin comme un centre d’espionnage – pour epier le bloc de l’Est. Tant que la frontiere etait ouverte, ils pouvaient entrer dans le secteur russe.

En 1960 il y avait environ 80 centres d’espionnage et des organisations semblables qui ont travaille contre le bloc de l’Est. Des guerres d’espionnage de cette espece s’appelaient « Les Guerres de Silence » Le Mur de Berlin etait bati sur la ligne de demarcation entre le secteur d’Est et les secteurs de l’Ouest a Berlin. Avant que le Mur fut bati, la frontiere etait ouverte. Au cote ouest il y avait 90 points de controle (check points) sur la limite qui etait long de 45 kilometres. Ce veut dire deux points de controle a chaque kilometre. Au cote Est il y avait 78 points de controle.

On ne pouvait que controler cent vehicules passant la ligne de demarcation chaque jour. La on trouvait aussi des autobuses, le chemin de fer souterrain et des chemins de fer qui n’etaient guere controles. Environ 1968 (apres la construction du Mur) on n’avait que besoin de 19 stations de controle. Dans le secteur d’Est la frontiere etait controlee selon les regles (les lois) d’un frontiere d’etat avec des troupes de frontieres instruites. Au cote de l’ouest tout etait le meme. Quand le Mur etait bati le 13 aout il etait necessaire que la militaire, la police et la defense de maison bloquaient cette ligne de demarcation, d’abord avec des roupes et des reseaux en fils de fer barbeles. Le 15 aout on a commence de batir le Mur meme, et ensuite rebatir et faire le Mur et la frontiere plus effective. Apres la construction du Mur, le cote d’est a fait un « le pays d’aucun ». Ils eloignaient tous les batiments (la plupart etaient des ruines depuis la seconde guerre mondiale) pour recevoir la surface ouverte d’une largeur de 100 metres pour etre capable de controler la frontiere. En conformite avec les lois internationales la Croix-Rouge Internationale a examine le controle du Mur de Berlin ET la frontiere.

La Croix Rouge n’avait pas des objections concernant la frontiere d’etat. Les patrouilles de l’Est etaient aussi exactement instruites de NON tirer un seul coup de fusil au-dessus de la frontiere (ici le Mur de Berlin). Les patrouilles de frontiere etaient instruits de crier des avertissements d’abord, ensuite des coups d’alarme pour le cas de violence illegale a la frontiere. Contrevenants de la loi etaient tires seulement quand ils ne consideraient pas ces avertissements. Cela est la routine de standard a tous les controles de frontiere. Le Mur de Berlin est une frontiere d’etat entre deux pays en ce cas.