Raison et religion

Raison et religion

Platon marqua de facon durable la philosophie de l’Antiquite soit par l’influence qu’il exerca (par exemple sur Plotin) soit parce qu’on le considerait comme le philosophe par rapport auquel on devait se situer. Il fut aussi une source d’inspiration ainsi qu’une cible de biens des critiques. Aristote, Epicure ou les Stoiciens par exemple developperent une critique plus ou moins systematique de l’ethique, de la theorie de la connaissance ou de la philosophie politique de Platon.

Quant a Plotin ou aux Peres de l’Eglise ils n’ont manque de voir en Platon un philosophe quasi divin (Plotin) ou en tout cas une source d’inspiration importante. La signification des uvres de Platon a fait l’objet de nombreuses controverses depuis l’Antiquite. Certains font de Platon un dogmatique ; d’autres un sceptique. Platon fut tantot recupere par des courants mystiques (elevation de l’ame vers le bien au-dela de l’etre), tantot par des philosophies purement rationalistes. La diversite de ses dialogues, leurs formes variees, les nombreuses apories qui y sont soulevees expliquent ces importantes divergences des interpretations.

Dans l’Antiquite, l’ensemble des dialogues fut organise d’apres un ordre progressif de lecture, alors que les modernes, qui pretendent a un savoir plus critique, se sont surtout efforces d’etablir l’ordre reel de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
leur composition ainsi que leur authenticite. Ces essais d’organisation du corpus dependent en fait toujours de l’idee que l’on se fait du platonisme, ce qui a conduit des critiques a exclure plus ou moins arbitrairement certains dialogues (et tous les dialogues ont pu ainsi etre suspectes).