R Vision UE2 M Thodes D Tudes Des Cellules Et Des Tissus

R Vision UE2 M Thodes D Tudes Des Cellules Et Des Tissus

IJE2 : Méthodes d’études des cellules et des tissus subcellulaire , adj. , biol. Qui se situe en deçà de l’unité cellulaire. (Organites) Techniques de fractionnement tissulaires et cellulaires et de culture cellulaire l. Isolement et cultures des cellules En fonction des objets sue lesquels on travaillera, les études porteront des noms études in vitro : étud études ex vivo : étud maintenus en survie études in vivo : étud or2 des n tissu entiers isolés et Ivant A) Méthodes séparatives (études in vitro) 1 .

Méthodes de dissociation des tissus Il existes des méthodes de dissociation des tissus car en effet, un tissu est composé de plusieurs types cellulaires. a) Méthodes mécaniques La dissociation ou la dissection des tissus peut se faire à l’aide d’un scalpel (=lame métallique portée par un manche, métallique ou en plastique, la lame est fixe ou amovible). En biologie cellulaire, on utilise surtout des scalpels à manche en plastique (matériel stérile à usage unique).

Pour un travail plus fin, plus précis on peut réaliser une xtracellulaire désigne l’ensemble de macromolécules extracellulaires du tissu conjonctif et des autres tissus. Elle est constituée en grande partie de glycoprotéines et de protéines, ainsi que de glycosaminoglycanes. http://fr. Wikipedia. org/wiki/Matrice_extracellulaire Les

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
cellules vont se décoller et passer en suspension. On utilise des protéases : comme la collagénase qui hydrolyse spécifiquement le collagène, la trypsine, peu spécifique, qui est plutôt utilisée pour le repiquage des cultures, elle coupe les protéines contenant lysine ou arginine. s glycosidases : comme la hyaluronidase qui hydrolyse l’acide hyaluronique et les protéoglycanes 2. Méthodes de séparation des différents types cellulaires et d’organites Lors de la séparation des tissus, les cellules du tissu étudié ont été dissociées de la MEC et les unes des autres. Ainsi, on se retrouve avec un ensemble de cellules de types différents en suspension qu’il faut séparer. a)Filtration sur tamis Une première méthode de séparation est la filtration sur tamis.

Cette technique permet de séparer les cellules, les acromolécules, etc, selon leur taille, soit le diamètre cellulaire = 20-100 micromètre. Ainsi on choisie les filtres de porosité pour retenir ou bien éliminer un type cellulaire. Afin de récupérer uniquement le mllieu acellulaire (étude des sécrétions cellulaires), on utilise un filtre de porosité/ des pores micromètre. Il faut une solution neutre (pH proche de 7,4) et un environnement isotonique (=ayant une concentration égale en solutés que celle du a lasme). Ainsi, pour stériliser au maximum un milieu ac tilisera des pores