Quels sont les espaces moteurs de la mondialisation ?

Quels sont les espaces moteurs de la mondialisation ?

Geographie : LA MONDIALISATION Quels sont les espaces moteurs de la mondialisation ? La mondialisation consiste en une ouverture de toutes les economies a un marche international. Elle cree des flux interdependant entre tout les pays du monde qui sont commandes par des espaces moteurs. Ses espaces moteurs sont les poles de la Triade, les principales puissances actuelles. Il existe certes d’autres espaces dans le monde mais, jusqu’a present, ils ont joue un role second.

Ces poles effectuent d’importants echanges a l’echelle mondiale, mais aussi a l’interieur de leurs zones et se partage l’ensemble des flux commerciaux. L’espace mondialise rassemble les grands centres d’impulsion et le reste des zones impliquees, ce qui laisse peu de parties de la Terre hors du sujet. Ses espaces moteurs sont a l’origine de la plus grande partie des flux mondiaux et les pays dans lesquels ils se trouvent concentrent l’essentiel du PIB mondial avec seulement 20% de la population.

La question se pose alors, pourquoi ses poles sont-ils les espaces moteurs ? Autrement dit, y a-t-il des raisons specifiques de la dominations de certains espaces et pays sur d’autres ? Ses autres pays sont-ils defavorises et meme exploiter a cause de leurs statut different ? Pour comprendre la cause de la domination

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
de ces poles et se qui en fais des espaces moteurs, ils serais convenable de commencer par etudier la mondialisation en elle-meme, et ses centres de commandements et d’impulsion, pour finir par observer les echanges entre les trois poles de la triade.

La mondialisation est donc une ouverture de tout les pays a l’economie de marche, de nos jours presque tout les pays font parti de l’espace mondialise. Les centres d’impulsion jouent un role economique, politique et culturel preponderant. Ils sont les sieges des plus puissantes firmes transnationales (FNS), les capitales de pays tres influents des principales bourses du monde : Wall Street, Londres, Francfort, Paris, Chicago, Tokyo. La mondialisation conduit a la concentration des fonctions strategiques dans quelques metropoles, New York, Tokyo et Londres.

New York en tant que ville-monde est le siege de nombreuses organisations internationales telles que l’ONU, des deux principales bourses mondiales et des FNS, elle dispose aussi d’infrastructures de communication la mettant en relation avec le reste des Etats-Unis et du monde. Les centres d’impulsion de la mondialisation de nos jours sont situes dans les trois poles de la Triade, ils ont tous des emplacements strategiques et leurs atouts differents. Ces metropoles et espaces moteurs sont souvent situes pres de facades maritimes tres actives, ce qui favorise les echanges littoraux.

Le commerce terrestre est aussi favorise par la mondialisation notamment avec certaines alliances tels que l’ALENA pour le Canada, les Etats-Unis et le Mexique, ou l’Union Europeenne ou encore L’ASEAN ou Mercosur. Depuis 1944 lors des accords de Breton Woods, les etats on favorise le libre echange par la baisse des droits de douane. Il existe aussi des organisations internationales qui encouragent la mondialisation des echanges comme l’OMC, qui siege a Geneve.

Les poles de la Triade se partagent la domination de l’economie mondiale : la production (agriculture, industries, services), echanges commerciaux (avec une domination des produits manufactures dans les importations comme les exportations), flux financiers (les capitaux circulent essentiellement entre les pays riches), pays d’origine des principales firmes transnationales (principaux agents de la mondialisation, les FTN realisent les 2/3 du commerce international). Les echanges entre les espaces de la Triade (inter-zones ou intra-zones) constituent la majeure partie des flux mondiaux (70%).

L’Union Europeenne, grace a l’intensite des flux intracommunautaires, represente le premier pole commercial mondial. Le brain drain peut etre une des raisons et explications de ce phenomene. Le maintien de la domination des grands centres passe par le recrutement des meilleurs : cela entraine le « drainage des cerveaux ». Il y a donc un effets negatif qui se reproduire meme au Sud, les Etats-Unis attirent les cerveaux europeens, tandis que l’Europe ceux du Sud…Les universites des centres d’impulsion contribuent aussi, des institutions tels que Harvard ou Yale aux Etats-Unis, ou Oxford et Cambridge en Angleterre.

En conclusion, les centres d’impulsion ne sont pas tels par hasard, ils ont des atouts economiques, politiques et geographiques que d’autres zones ne possedent pas. Les metropoles de la Triade sont des villes-mondes, ouvertes au marche, au touristes et capitaux etrangers. Avec les politiques de delocalisation des entreprises transnationales, se poses de nouvelles questions, et notamment, si les espaces moteurs de la mondialisation ne vont pas etre deplacer eux aussi vers des pays plus dynamiques, comme par exemple la Chine ou l’Inde.