Que nous reste

Que nous reste

Que nous reste-t-il du personnage après la lecture du roman ? Le roman est une œuvre d’imagination plutôt longue écrite en prose mettant en scène des personnages, les faits évoluer dans un contexte, une époque, leur fait vivre des aventures des péripéties. Les personnages représentent le cœur du roman, ils donnent vie à l’histoire. Paul Valéry disait que le héros de roman n’est qu’un être de papier, un homme sans entrailles, mais quelles sont les fonctions du héros de roman que nous reste-t-il après la lecture du roman ?

Dans un premier temps, nous verrons qu’après la lecture d’un roman, il nous reste le plus souvent les caractères du personnage, sa personnalité… dans un second temps, nous montrerons que le héros nous laisse également beaucoup de chose s et parfois les mœurs personnage peut pa même après la lectur p g dans lequel il évolue us verrons que le réflexion sur nous Dans tous les romans, le personnage est au cœur du récit, c’est lui qui fait vivre le roman et lui donne une âme plus humaine. Tout au long de l’histoire, une multitude détails nous ont donnés sur lui.

L’auteur nous dresse son portrait. Après la lecture du roman, bien souvent nous

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
avons la tête remplie d’images car à l’a ShAipe to Wew next page l’aide des Informations qui nous sont donné notre cerveau imagine comment est le personnage. Par exemple, dans « Elle s’appelait Sarah, Tatiana de Rosnay nous donne plein d’informations sur le personnage principal Sarah et sa famille, le caractère de la fillette, qu’elle décrit comme quelqu’un de fort à travers les différentes étapes de l’histoire, après la ecture du livre, une l’image de cette fillette et de sa mentalité est forgée dans notre tête.

Ses actes nous restent en mémoire Il nous reste également en tête les actes et les actions du personnage. par exemple, toujours dans « Elle s’appelait Sarah » de Tatiana de Rosnay, tout au long de l’histoire, Sarah fait tout pour s’échapper et aller libérer son petit frère Michel enfermer dans l’appartement. Elle mène un véritable combat. A la fin de la lecture du roman, ses actions restent gravées dans notre tête.

Sarah est prête à tout pour atteindre son objectif, quitte ? s’échapper du Vel d’hiv, s’échapper du camp de concentration… Le personnage nous laisse beaucoup sur son identité sa personnalité car le narrateur essaye en général de le rendre le plus vivant possible. A la fin de la lecture du roman il nous reste également beaucoup sur le milieu dans lequel évolue le personnage. Dans certains romans, l’auteur nous fait vivre l’histoire d’un personnage mais aussi celle d’une société. C’est alors que le person 2