que faire face à la drogue ?

que faire face à la drogue ?

Que faire face à la drogue? Dans le sens le plus strict du terme la définition de drogue est la suivante: Substance psychotrope naturelle ou synthétique, qui conduit au désir de continuer à la consommer pour retrouver la sensation de bien-être qu’elle procure. Comment dans ce cas, lutter contre la consommation si la drogue procure une sensation de bien-être, car c’est la recherche de l’être humain de se sentir bien. Pour répondre à cette question, nous verrons pourquoi la drogue est consommée, ensuite nous essayerons de comprendre es raisons de cette consommation et enfin comment lutter contre la consommation de drogue.

S to n ext ils peuvent modifier I pr• S. v. p not page un effet sur le cervea la perception du bien Les conséquences peuvent etre variés, mais La dépendance est le premier effet de la drogue, elle désigne un état psychologique et/ou physique qui se manifeste par un besoin irrépressible et répété, jamais réellement assouvi. Celui-ci peut être lié à une ffets toutes aussi de psychotrope ; ment… Ayant Iles modifient consommation de pro roduits ou à un comportement.

La situation de dépendance d’un individu peut avoir de lourdes conséquences sur un plan familial, social, professionnel, car elle entraîne des

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
conduites à risque et des mécanismes de repli sur soi. Au dela de la dépendance et du changement du comportement, à plus long terme elle provoque des maladies très variés selon les consommations, mais qui rend la prise de drogue paradoxale: pourquoi devenir consommateur de drogue en sachant les effets de cette consommation?

Au dela du sentiment de bien être qu’apporte la drogue, la rincipale raison de la consommation de drogue est une raison sociale, l’intégration à un groupe, comme la premiere cigarette avec les amis, qui elle même peut être considerée comme une drogue puisqu’elle amène à une dépendance, c’est pour paraitre « cool », ressembler aux adultes qu’on allume la première pour finalement fumer toutes les autres…

Cest donc une manière de faire voir sa manière de penser aux autres. Le fait de defier l’autorité, de donner une image de soi. Aussi difficile que cela puisse être de faire face à ses problèmes, es conséquences de la consommation de drogue sont toujours pires que le problème que l’on essaie de résoudre en en prenant. La solution est de s’informer et de ne jamais commencer ? prendre de drogue. Les drogues comme le cannabis, la cocaïne, l’héroine, l’ecstasy, etc. ont l’ensemble des substances classées parmi les stupéfiant 2 cocaïne, l’héroïne, l’ecstasy, etc. sont l’ensemble des substances classées parmi les stupéfiants dans les conventions internationales, signées par la quasi-totalité des nations, sont interdites de par le monde à l’usage comme au commerce, haque pays appliquant ensuite sur son territoire la politique qu’il souhaite en matière de prévention et de répression.

Dans ce contexte, il importe que les opinions de chacun soient fondées sur une bonne compréhension de la loi, de ses orientations et de ses enjeux. Malgré les lois, la législation de certaines drogues comme le canabis, reste un éternel débat. En France, dans la classe politique, le débat sur la légalisation ou même sur la dépénalisation n’est pas mûr. François Hollande est opposé à une telle réforme. Seul Europe Ecologie – Les Verts est favorable à un changement de capLa politique répressive a échoué.

Légaliser le cannabis serait un moyen de mettre fin à la violence engendrée par son trafic et assécherait les économes souterraines. Cela permettrait de sortir de nombreux adolescents des réseaux criminels, cependant pour prendre exemple sur d’autres pays,le nombre de consommateurs de cannabis aux Pays-Bas n’a pas décru depuis la dépénalisation en 1976 et ce pays est devenu une plaque tournante du trafic en Europe. Idem en Espagne, qui a fait machine arrière. 3