Psychologie Criminelle

Psychologie Criminelle

ntroduction à la Psychologie Criminelle 01/1 0/2014 Bibliographie – Malaises dans la culture, FREUD. continue à se poser. -J’ai menti, Virginie ? La question de la religion témoignage. Intérêt que nous devons porter à la parole d’un sujet. -Daniel Lagache, L’étude de la psychologie -Psychanalyse des comportements violents, Claude Lier -La psycho-criminologie, ? -Le dialogue du corps le prof. dualisme écrit par -Qui a tué Roger Ackr d Svipe nextp g INTRODUCTION A LA *Bref historique *Présentation des enjeux scientifiques et épistémologiques *Aspects techniques *Dimension éthique du travail

L’HYPOTHESE DE L’INCONSCIENT *Livre Résultats, idées, problèmes, Article « Intérêt de la psychanalyse » pour les sciences autres que la médecine. *Quel est l’intérêt de cette présentation de l’inconscient ? démystifier la notion de l’inconscient. *Totems et tabous, Freud. FREUD pose les fondements du droit. COOPERATION ENTRE LA PSYCHO OGIE CLINIQUE ET LA JUSTICE Descartes, théorie du dualisme : prétention que l’on peut séparer corps et esprit. Il fonde sans le savoir le début de la psychologie. Une part de la vie psychique qu’on ne peut pas étudier : l’âme.

Si on prétend connaître qqch de ‘âme, on prétend être l’égal de Dieu. On reproche aujourd’hui à Descartes d’avoir « chosifier » l’esprit. Dans l’industrialisation,

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
mise en place d’outils pour étudier une compétence psychique. Cette affluence de l’industrialisation a donné naissance à la psychologie expérimentale. Le courant expérimental fixe des normes, en établissant qu’il est normal de se comporter de cette manière en se fondant sur des normes statistiques. A l’époque, ce qui est scientifique est une donnée qu’on peut reproduire.

Sappuie sur des données corporelles, on cherche la vérité dans la traduction corporelle de ce qui est it. Autre courant : courant introspectif. Ce qui représente ce courant fin 19ème début 20ème siècle est la psychanalyse. L’ambition de Freud est de fonder une psychologie, une science de la vie psychique qui obéit à une rationalité. Une psychologie scientifique, avec d’autres méthodes que celles utilisées par des expérimentalistes. Étudier l’esprit tel qu’il se manifeste chez l’humain. Comment faire de la vie psychique un objet scientifique ?

Comment peut-on penser la pensée ? C’est parce que nous parlons que nous pouvons décider de saisir notre pensée qui est l’objet d’étude. Proposition d’un médecin après la Révolution : « Le cerveau sécrète la pensée comme 2 la bile Le fait de matérialiser la représentation de la pensée On va traiter la parole, la pensée de l’autre, comme une substance. Toutes les activités psychiques vont être étudiées via des processus corporels, par ex la perception Toute une partie de la psychologie expérimentale se fait encore aujourdhui via des expérimentations animales.

Ex : Je suis déprimée on peut dire que cela traduit un état du cerveau prescription d’un médicament. Comment peut-on dire que ces médicaments vont agir sur le cerveau déprimé ? On plonge une souris dans un bocal d’eau, elle nage pour essayer de s’en sortir. Si elle s’arrête cela veut dire qu’elle est déprimée car elle ne trouve pas de solutions. On lui administre donc un anti dépresseur, si elle recommence à nager cela prouve que le médicament fonctionne. Cette psychologie expérimentale permet de tester les réflexes dune eprsonne que l’on met aux commandes d’un avion.

Produits des résultats applicables dans certaines circonstances. Se réfère souvent sur la notion de normes, mais entre le normal et le pathologique les frontières sont floues (cf ivre Le Normal et e Pathologique). Autre postulat qui a permis de construire la psychologie en Europe : la médecine s’est construite en tant que discipline, constitué en tant que science, en s’appuyant sur les pathologies, les maladies qui affectent le corps. Consiste ? repérer les maladies, comprendre le dysfonctio organe pour en déduire 3 8 pour la neuropsychologie, qui s’appuie sur les lésions cérébrales.

Fin XIXème, les psychologues étudient le fonctionnement normal de la vie psychique ? partir du dysfonctionnement de la vie psychique. On voit des écrits sortir tels que La maladie de la volonté, la maladie de la personnalité etc. Question sur la norme mais aussi sur le sens, il faudra alors forcément parler avec la personne. (cf livre Une si jolie petite fille, sur une fillette de 11 ans qui a tué deux enfants de 3-4 ans). Les fondateurs de la psychologie étaient également des médecins et ont donné a la psychologie une orientation sur le plan de la démarche, une inflexion médicale. 985, le titre de psychologue est validé. Avant, tout le monde pouvait se considérer comme psychologue. Concernant la tutelle médicale, 1991 le code de la santé publique décrète que l’on doit tenir compte des états psychologiques des patients. Roselyne Bachelot raye cet article. L’exercice de la médecine existe, celui de la psychologie moins. Les psychologues restent assujettis. Psychologue : personnel paramédical ? Sur le plan de la responsabilité professionnelle, des actes professionnels il y a du flou, comme si la médecine voulait avoir le dernier mot.

L’expertise psychiatrique domine aujourd’hui parce qu’elle autorise une mesure administrative, prescription médicale possible. La médecine se méfie de la parole, au contraire les psys s’y intéresse, c’est leur pratique. e médecin s’intéresse à d bservables, ce qui peut 4 arole ne l’est pas. La parole produit des effets imprévisibles. La médecine a une responsabilité sur le corps. Le problème est que quand la médecine s’intéresse aux problèmes psychologiques, elle prescrit des médicaments antidépresseurs sans logique, sans suivre une procédure psychologique.

Tout seul le cerveau ne produit rien, il en faut un deuxième qui interagit avec le premier. Pour se construire, l’être humain a besoin d’échanges. L’idée que la pensée n’est pas entièrement placée sous la domination de notre conscience est relativement récente dans l’histoire de l’humanité. Dès le XIXème, on pense qu’il y a peut être quelque chose qui échappe à la volonté. Le rêve n’est-il pas cette activité psychique qui montre à quel point la pensée peut échapper à l’homme ? Les humains rêvent parce qu’ils peuvent parler du contenu de leur activité.

Ce qui n’est pas le cas des animaux. L’activité onirique est induite et alimentée en partie par nos activités langagières. En conséquent, pas de rêves sans paroles. Selon la conception qu’on a de l’humain, on n’étudie pas sa pensée de la même manière. sychologie davantage quantitative : mesures statistiques, chiffres etc.. Psychologie davantage qualitative : impressions, sentiments, émotions.. Les théories qui fondent le 1er mvt est neuronal, qui cherchent dans le cerveau la source de la pensée et l’explication des comportements des personnes.

Ex : phobie de l’ascenseur. C’est ne as pouvoir imaginer de pouvoir monter dans un S comportementalistes proposent un traitement comportemental qui consiste à s’approcher d’abord de l’ascenseur par la pensée, puis physiquement petit à petit. On mesure les effets positifs du traitement comportemental par les chiffres etc. L’autre courant de la psychologie s’intéresse à ce que va dire le atient au sujet de l’ascenseur. Les psys essaieront de comprendre avec lui pourquoi cette phobie.

La phobie prend son sens, l’approche n’est pas la même, la première est un forçage comportemental, il y aurait un « mauvais câblage » au niveau du cerveau, la deuxième sur le fait que nous sommes des êtres de paroles, cette phobie peut différencier d’un patient à un autre. 08/10 Psychopathologie : fondée sur une référence à la démarche médicale, psychologie qui réfléchit au fonctionnement psychique et à ses différentes organisations en termes symptomatiques. Jonction entre la médecine et la psychologie. Contribue aux diagnostics névrose, psychose, perversion…

OUTILS UTILISES Les outils utilisés par les psychologues ne sont pas les mêmes. Sur le plan de dvpt, il y a des échelles qui permettent de situer l’âge des enfants qul permettent de savoir si l’âge mental d’un enfant correspond à son âge réel Sur le plan cognitif, il y a 10 tests d’intelligence, dont le test de QI, épreuves de performance, échelle verbale our essayer de distinguer l’effet de la culture sur être écrite par celui qui passe le test. En fonction des réponses données, on établit le profil de sociabilité de la ersonne on peut découvrir une personne dissociable (psychopathologie).

Secteur de l’affectivité : test de personnalité sensés rentre compte de la vie affective d’une personne y compris dans sa dimension inconsciente. Test projectif : nous projetons une partie de ce que nous vivons intérieurement sur le monde environnant. RORSCHACH a mis au point un test de personnalité qui ne se démode pas : utilisé pour recruter dans le monde de travail ou dans les tribunaux par ex Ce test contient des aspects cognitifs et affectifs. Attribuer à un stimulus (une tâche) qqch qui vienne de soi, un état esprit intérieur. La couleur dans les tâches se référent ? l’affectivité.

La troisième planche désigne une action en mouvement « kinesthésie Une fois que les gens ont donnée leurs réponses, il y a un deuxième temps : l’enquête. On demande au patient une association d’idées, pour comprendre pourquoi il a vu telle ou telle chose. Le TAT : Thematic Aperception Test : images qui représentent vraiment qqch, la personne doit proposer un récit. La personne va projeter qqch de sa propre histoire, elle va attribuer aux personnages des caractéristiques de personnes qui font artie de son entourage. Il existe un TAT pour hommes et un TAT pour femmes.

L’outil le plus courant c’est l’entretien. Soit un entretien directif, avec questions et réponses attendues. Entretien semi-directif, le psy va explorer 4-5 thèmes sur lesquels il veut avoir l’avis ou les représentations de la pers 4-5 thèmes sur lesquels il veut avoir l’avis ou les représentations de la personne. Les thèmes seront choisis en fonction de la personne. Entretien non directif, technique de la relance : tient compte de la dynarmque propre du patient. Suit le fil de la pensée de la personne en s’appuyant sur es mots, ses expressions en lui permettant d’en dire d’avantage sur elle-même.

Lorsqu’on ne maitrise pas la technique de l’entretien, cela a des consequences. ASPECTS ETHIQUES Il faut respecter la personne qui parle, comme un semblable, qu’elle soit accusée ou victime. Éthique = irruption de la dimension philosophique dans le domaine des sciences humaines. Ils étaient soucieux du bonheur de l’humain dans sa dimension singulière. Souci qui allie chacun à l’égard d’autrui dans le sens de ce qui est bon pour lui. On en témoigne à l’autre en le respectant en tant qu’être de parole. L’énigme des tueurs en séries, Daniel Zagury ?

Il a écouté ce que disaient ces gens-là. Il a respecté leur parole. Les mensonges sont soutenus par des fantasmes, surtout pour les enfants. Le fantasme est la matière première de la vie psychique. L’éthique ne peut pas faire l’objet de règles, mais de recommandations. Exigence à laquelle chacun doit se soumettre. En revanche la morale, ce sont des règles que tout le monde doit suivre. Permet de dicter des règles et normes de comportement. Si on se questionne sur son éthi ue c’est au nom de l’amour que l’on porte à l’autre. Elle 8