Plaidoyer : les livres numériques

Plaidoyer : les livres numériques

Plaidoyer : les livres numériques Mesdames et messieurs, bonjour. L’objet de mon plaidoyer porte sur la nécessité de favoriser le livre numérique au livre papier. Je m’appuierai donc sur différents arguments pour vous convaincre que valoriser le numérique est une bonne chose. Tout d’abord, posséder une liseuse électronique vous permettra de faire un énorme gain de place. En effet, combien d’entre vous n’ont-ils pas des armoires remplies de livres dont ils ne savent plus que faire ?

Une liseuse quant à elle peut contenir plusieurs centaines de livres et est extrêmement facile ? mporter comparer aux livres papiers qui sont gros et fastidieux ? to Wen « ext transporter. Par ailleurs, elle vous d’ouvrage pour un m de- classiques qui sont d domaine public. J’évo next page un grand nombre pour les œuvres mbée dans le ar en effet quelle que soit fhoraire ou le lieu géographique ou vous vous situez, en un simple téléchargement, vous pouvez obtenir le livre que vous désirez.

Ce qui est aussi largement plus rapide qu’une commande de livre habituelle. De plus, il est important que v vous sachiez que le livre numérique est bien plus écologique que celui en papier. Effectivement, bien que son empreinte écologique

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
à la création, soit supérieure à son homologue en papier, elle est rapidement compensée par la grande capacité de stockage de la liseuse. Vous pourrez donc par l’acquisition de cette technologie, prévenir la déforestation ainsi que toutes les conséquences que peuvent avoir la fabrication de livres papier sur l’environnement.

Ensuite, il s’agit aussi d’une avancée formidable en ce qui concerne les personnes malvoyantes qui ont parfois du mal ? lire les caractères se trouvant dans les livres traditionnels. C’est rai, combien d’entre vous devront plus tard porter des lunettes pour la lecture ? Cet inconvénient serait régler avec les livres numériques car il existe la possibilité d’ajuster à notre guise la grandeur de la police d’écriture se trouvant dans les romans.

Tout comme on peut aussi régler la luminosité de l’écran en fonction de ce que l’on souhaite. Cela m’amène donc à parler de l’interactivité qu’il peut exister avec ce produit et qui peut par exemple être bénéfique pour la culture générale. En d’autres termes, une personne avide de connaitre la signification d’un mot ne serait plus obligé d’aller la herc 2 une personne avide de connaitre la signification d’un mot ne serait plus obligé d’aller la chercher au dictionnaire mais pourrait en un simple double clic obtenir sa définition.

Après, certains pourrait me dire que les livres numériques peuvent nuire aux librairies en favorisant l’achat par internet. A ceux la, je répondrai qu’au contraire, cela pourrait permettre aux librairies de se diversifier en proposant la location ou la vente de ce genre de produits, ce qui engendrerait une démarginalisation des librairies. Et pour les plus sceptique, je leur dirai qu’une favorisation du umérique ne signifie pas non plus une disparition totale du livre traditionnel.

En conclusion, vous l’aurez compris, je suis totalement pour les livres numériques, que ce soit au niveau de l’écologie, de la place et du confort, de l’interactivité ou encore de l’accès facile à toute une énorme bibliothèque de livres qui s’offre à vous. Il est pour mol grand temps d’avancer avec notre époque ! J’espère en avoir convaincu certain que le livre numérique n’est pas une si mauvaise chose que ça, ou du moins, vous avoir fait réfléchir sur le sujet. Merci de m’avoir écouté. 3