Pitie pour le mal

Pitie pour le mal

Jacques Mesrine Jacques Mesrine est ne le 28 decembre 1936 et est mort le 2 novembre 1979 c’etait un criminel francais. Declare « ennemi public numero un » au debut des annees 1970, « l’homme aux 1 000 visages » est notamment connu pour ses nombreuses evasions et ses nombreux hold-up. Fils d’honnetes commercants, c’est a Clichy qu’il grandit et qu’il se met a frequenter les quartiers populaires de la capitale. Apres avoir servi en Algerie pour l’armee francaise, il se marie et part travailler au Canada au service d’un milliardaire qu’il enleve.

Arrete, il s’evade de prison et retourne en France ou il commet de nombreux hold-up. Il est arrete par le commissaire Broussard une premiere fois en 1973, a son appartement rue Vergniaud dans le 13eme arrondissement de Paris. Cette arrestation restera celebre puisque le truand ouvrit la porte aux policiers apres de longues heures de negociations a travers la porte et leur offrit le champagne c’est a ce moment que Mesrine dit Broussard : « Tu ne trouves pas que c’est une arrestation qui a de la gueule ? ».

Son incarceration au QHS (Quartier de Haute Securite) de la prison de la Sante est a l’origine d’un combat qu’il

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
entend mener afin de les faire supprimer les QHS car les conditions de detention etait inhumaine. Il parvient neanmoins a s’en evader le 8 mai 1978 accompagne de Francois Besse et de Carman Rives (ce dernier sera abattu par la ronde). Les conditions de son evasion restent a ce jour non elucidees mais il parait evident que Mesrine aurait beneficie d’une aide interne. Il braque le casino de Deauville peu de temps apres avec son compagnon de cavale, Francois Besse.

Le braquage tourne mal mais les deux evades parviennent a s’enfuir. Il continue les braquages tandis que la police fait montre d’impuissance a le localiser. Mesrine nargue les autorites en donnant des interviews a des journalistes. Le 10 novembre 1978, Mesrine essaie d’enlever le juge Petit (celui qui l’avait condamne a 20 ans de prison en 1977) mais l’operation est un echec, il parvient neanmoins a s’enfuir. Le 21 juin 1976, il enleve le milliardaire Henri Lelievre et obtient une rancon de 6 millions de francs. En septembre 1979, Mesrine tend un guet-apens au journaliste de Minute Jacques Tillier et le blesse gravement par balle.

Le commissaire Broussard finit par reperer l’appartement du truand rue Belliard, dans le 18eme arrondissement de Paris, fin octobre 1979. Au volant de sa voiture, il est encercle par Broussard et ses hommes de la BRB (Brigade de repression du banditisme) le 2 novembre 1979 Porte de Clignancourt. Le camion bache qui s’etait immisce devant son vehicule dissimulait des tireurs qui ouvrirent le feu deliberement et sans mise en garde. Jacques Mesrine fut enterre au cimetiere Nord de Clichy la Garenne, la ville qui le vit naitre.