Philo esthétique architecture.

Philo esthétique architecture.

Le livre que nous étudierons aujourd’hui sera le traité de vitrée écrit vers -25 et dédié à L’empereur Auguste. Nous pouvons considéré ce traité comme étant la plus importante source de documentation de la connaissance moderne des techniques de construction romaines. Concernant les aqueducs, les thermes, les palais, les portes et tout autre principe architecturale. Il est également la principale source de l’histoire d’archaïsme et sa baignoire.

Selon vitrée, l’architecture est « science qui s’acquiert par la pratique et la théorie L’architecte doit avoir de nombreuses naissances en géométrie, en dessin, en histoire, en mathématiques, en optique. Le traité se compose de plusieurs livres, allant du livre au livre X. J’ai choisir d’analyser une parti du livre : organisation urbaine, architecture en général, formation et compétences de l’architecte. Ce livre de vitrée se décline en 7 chapitres : û De l’architecture, qualité de l’architecte.

D En quoi consiste l’architecture. Au Des parties dont se compose l’architecture. Sur les choix d’un lieu qui sont sain. Au Des fondements des murs et des murs. De la distribution des bâtiments, et de la place qu’ils do siège toi vie' » nées page doivent occuper dans l’enceinte des murailles. D Du choix des lieux destinés

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
aux usages de tous les citoyens. Le paragraphe du livre que j’ai décidé d’étudier et d’analyser et la dernière partie, c’est a dire « du choix des lieux destinés aux usages de tous les citoyens.

Dans ce dernier paragraphe du premier livre de vitrée, il nous explique l’organisation générale de la ville. Il nous montre ou construire chaque bâtiment de la ville. Tout emplacement des édifices qui compose la ville romaine antique. Tel que la place centrale, le forum, les temples, les édifices religieux, les marchés. Il essaya de trouver la meilleure composition urbaine pour que tout citoyen y trouve son compte, mais surtout pour trouver une sérénité. Et tout ceci en pensant en premier a l’humanité, au confort de l’homme dans la ville.

vitrée trouva les meilleurs combinaisons de villes, que ce sois au bord de la mer ou territoriales. Chaque temple de dieu ou de déesse différente a son emplacement exact dans la ville, étudié pour être proche pour les intéresser mais aussi étudié pour ne pas être incendié, car beaucoup de bâtiments religieux étaient incendiés dans l’histoire antique. Chaque temple de chaque dieu est analysé pour être au meilleur endroit possible dans la ville. Pour les dieux 2 chaque dieu est analysé pour être au meilleur endroit possible dans la ville.

Pour les dieux tutélaires de la ville, comme jupette, jouons, minière, ils doivent être construits dans un lieu assez élevé pour que de là on puisse découvrir la plus grande partie des murs de la île. Celui de Mercure sera sur le forum ; ceux d’sis et de serais dans le marché ; ceux d’appelons et de buchas auprès du théâtre ; celui d’Hercule auprès du cirque, quand la ville ne possédera ni gymnase ni amphithéâtre ; celui de Mars s’élèvera hors de la ville, et dans le champ qui porte son nom ; celui de Vénus sera également hors de l’enceinte, auprès d’une des portes de la ville.

Voici à ce sujet ce que portent les règlements des rassurées étriqués : les temples de Vénus, de vilain et de Mars seront lacés hors de la ville : celui de Vénus, afin que les jeunes filles et les mères de famille ne prennent point dans la ville habitude des débauches auxquelles préside la déesse ; celui de vilain, afin que dans les cérémonies et les sacrifices, les murailles se trouvant éloignées des funestes effets du feu consacré à cette divinité, les maisons soient à l’abri de toute crainte d’être incendiées ; enfin celui de Mars, pour que toutes les pratiques du culte s’exerçant hors des murailles, il ne survienne 3 de Mars, pour que toutes les pratiques du culte s’exerçant hors es murailles, il ne survienne point au milieu des citoyens de querelles sanglantes, pour que sa puissance les protège contre l’ennemi et les préserve des dangers de la guerre. vitrée pensa a tout les aspects que regroupe l’architecture, que ce sois les voirie avant construction des bâtiments, les bâtiments qui composent la ville, mais aussi les systèmes structurelles de ces derniers, leurs fondations, les matériaux avec les quelles ces derniers sont construit.

D’ailleurs plusieurs de ces bâtiments sont toujours présents après plusieurs siècles. On voit la toute ‘ingéniosité de vitrée. Dans la deuxième partie de cet extrait, vitrée nous apprend plus sur les bâtiments religieux. Tel que les temples de crées, ou il a été étudié pour être construit hors de la ville et ceci pour ce rendre que pour un sacrifice. Ce n’est qu’avec respect, avec sainteté, avec pureté qu’on doit approcher de ce lieu. Conclusion : Cet extrait regroupe tout ce qui concerne l’emplacement des différents bâtiments que compose la ville romaine. Tout ceci pour avoir un espace de vie adéquat a tous citoyens vivant dans la ville.