philo

philo

PHILOSOPHIE Etre artiste, est-ce un jeu d’enfant ? Doit-on nécessairement distinguer le jeu du travail ? Et l’art n’est-il justement pas un domaine qui pourrait concilier les deux ? On peut appeler jeu, en drolt, toute activité dont le but est l’agréable ou le plaisir ; on peut appeler travail toute activité dont le but est d’obtenir un salaire. Plaisir et rémunération sont- ils incompatibles ? Plaisir et contrainte s’opposent- ils toujours ?

Dira-t-on d’un artiste qui est payé pour ses oeuvres qu’il travaille, que son art est un travail, mais de l’artiste qui ne trouve pas d’acheteurs qu’il joue ? Doit-on limiter le jeu à un seul critère de Sni* to plaisir, ou à une volo règles, des technique un I or 2 hors de ces limites, o n j artistique apparaît so nécessairement à pa Sen p to n ext page est respecter des n’est-il pas création i la création ur, alors doit-on c’est un travail ? Li