Pennac

Pennac

Les droits du lécteur: Péplum Pour les cours de Français les élèves doivent lire un certain nombre de livres et effectué des devoirs lié à ces livres. On n’a eu le choix entre l’Enfant de Noé, d’Eric-Emmanuel Schmitt et n’importe quel livre d’Amélie Nothomb. J’ai déjà eu l’occaslon de lire un livre d’Amélie Nothomb et j’avais réellement aimé sa manière décrire. Jai donc opté pour lire Péplum d’Amélie Nothomb. Daniel Pennac a établi « Les droits du lecteur ». Selon Daniel Pennac, chaque lécteur devrait disposer des ces IO lois. La le loi est « Le droit de ne pas lire » malheureusement, ce droit a été exclu par notre prof.

Je n’ai se passe chez moi et qu’une seule envie, c les examens, c’est be j’ai choisi de lire Pépl or 4 Snipe to View re, avec tout ce qui e se terminer. Je n’ai evoir a rendre après èves quand-même. tait familier. La couverture était aussi intrigente. J’avais pr vu de lire le livre pendant les vacances. Toutes les excuses étaient bonnes pour ne pas lire. Un soir pendant les vacances, je regardais un reportage sur une fille qui faisait un stage d’un an dans une entreprise ? Tokyo. Cétait une idiote! Elle ne

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Swipe to View next page ne savait rien faire! Elle a passé plus de la moitié de son stage ? s’occuper des toilettes.

Après son stage, elle a décidé d’être un écrivain. Je me suis alors rendu compte que cette fille était Amélie Nothomb! Ce reportage m’a rappelé que j’avais un livre à lire. J’al décidé de commencer à lire. Le livre commence avec une conversation entre deux personnes. Je n’aime pas les livres qui commencent directement dans une action parce que je ne comprend pas le contexte et je me sens perdu. Alors j’ai décidé d’utiliser le droit de sauter des pages. Quelques pages plus tard, le narrateur se retrouve dans une chambre. Elle décrit sa chambre d’une telle manière que je me suis demandé si elle prenait de la drogue.

Je parcours la conversatlon entre ces deux personnages qui me semble interminable. Ce livre aurait pu m’intéresser si je l’aurai lu dans d’autre circonstence. pour moi lire est plus une corvée qu’une manière de ce détendre. J’aime lire, mais il faut que ça viennent de moi. J’ai alors fais ce que tout les lecteurs paresseux font, parcourir le nombre de pages qu’il nous reste à lire. J’ai constater que tout le livre était une conversation entre deux personnes, voir plusieurs. Ce qui me semble plus qu’ennuyant. Mais une chose attire ma curiosité. De quoi s’agit cette conversation? De quoi peuvent-t-ils bien par PAG » OF d