Pc Dos

Pc Dos

MS DOS 1 . INTRODUCTION: . I. PRESENTATION: 1. 2. HlSTORlQl_JE: 1. 3. PRECISIONS SUR CE DOCUMENT: 2. LES REPERTOIRES ET FICHIERS: 2. 1 . COMMENT ON LES APPELLE: 2. 2. COMMANDES GENERALES: 2. 3. PROTECTIONS: 3. LES DISQUES: 4. LES ENTREES SORTI 4. 1. L’ECRAN: 4. 2. LE CLAVIER: Avec DOSKEY: 4. 3. LES PORTS: 4. 4. lMPRIMER: 4. 5. LE PROMPT: orql Sni* to View 4. 6. LA COMMUNICATION ENTRE 2 pc: 5. LES EDITEURS: 5. 1. EDlT: 5. 2. EDLlN: (QUE SUR LES VERSIONS DE DOS < 5. 0) 6. LES AIDES: 7. LES FILTRES ET TUBES: 7. 1 . LES REDIRECTIONS: 7. 2. LE TRI: 7. 3. L'AFFICHAGE PAR S: 7. 4. LA RECHERCHE DE STRING: 7. 5.

LA COMPARAISON DE FICHIERS: 8. LES FICHIERS DE COMMANDE: DE MS-DOS: 12. 6. LE FORMATAGE DE DISQUE DUR Partitionner le disque: FDISK Formater chaque partition: FORMAT 12. 7. LES DISQUETTES SYSTEME: 13. DEFRAGMENTER LE DISQUE: DEFRAG 14. UNDELETE. 14. 1. QUAND ON EFFACE UN FICHIER 14. 2. UNDELETE STANDART: 14. 3. UNDELETE REGISTRE: 14,4. IJNDELETE SENTINELLE: 14. 5. UNDELETE: 1 S. LA MEMOIRE-: PRESENTATION RAPIDE: 15. I . LA TAILLE DES BUS D’ADRESSES DES MICROPROCESSEURS: 1 DIFFERENTES PARTIES DE LA

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
MEMOIRE: La mémoire conventionelle: tous les PC La mémoire supérieure: tous les PC Les limites de programmes:

Les blocs de mémoire supérieure IJMB: à partir de DOS5. O et pour pc 386: La mémoire étendue: à partir des PC 286: La mémoire étendue XMS: à partir des PC 286: La mémoire haute HMA: à partir des PC 286: La mémoire expensée EMS: tous les PC 1 6. LE DEMARRAGE DE L’ORDINATEUR: 17. UN PEU PLUS SOFISTIQUE: 1 L’OPTIMISATION DE LA MEMOIRE: Créér la HMA et convertir la memoire étendue en XMS: Créér la UMB et/ou convertir XMS en EMS: Charger DOS (io. sys, msdos. sys (et buffers si < 49)) en HMA: Réserver l'IJMB pour les programmes DOS: 17. 2.

L’UTlLISATION DE LA MEMOIRE-: Contrôleur de dispositf: Programme résident: 17. 3. LiASPECT FINAL DE LA MEMOIRE: 18. DBLSPACE: PAGF 31 20. 5. DIVERS: 21 LES S DE CODE: 22. ES MODES: 23. LES PROGRAMMES . COM ET . EXE: 23. 1. LE psp: 23. 2. LES PROGRAMMES . COM: 23. 3. LES PROGRAMMES . EXE: 24. QUELQUES ASTUCES: 24. 1 . SUPPRIMER LE MESSAGE DE SORTIE D’UNE COMMANDE: 24. 2. CHANGER LE MESSAGE DE PAUSE: 24. 3. REDlRlCER LA SORTIE D’UN BATCH: 24. 4. REPONDRE A UNE QUESTION: 24. 5. VOIR SI UN REPERTOIRE EXISTE: 24. 6. VOIR SI UN PROGRAMME EST DANS LE REPERTOIRE COURANT OU DANS LE PATH: 24. . BOUCLE DE 10: 24. 8. RECURSIVlTE DANS LES BATCHS: 24. 9. CONVERTIR EN MAJUSCULES: 24. IO. COUPER LA COMMUNICATION (PAR EXEMPLE, EMPECHER UN CONTROL O: 24. 11 . VOIR QUE CONTIENT LA VARIABLE SANS TENIR COMPTE DES MAJUSCULES: 24. 12. SPEClFIClTES DE FOR: Résultat de ce programme: 24. 13. LA BOUCLE FOR ET LES REDIRECTIONS: Créer un fichier auxil. bat contenant: Pour le créér automatiquement: Appeler la boucle: 24. 14. TROUVER L’EXTENSION D’UNE VARIABLE: 24. 15. VOIR SI UNE VARIABLE CONTIENT UNE LETTRE (EXEMP E: POUR VOIR SIL Y A LE PATH): 24. 6. METTRE LA DATE, JOUR, HEURE, REPERTOIRE COURANT, TAILLE D’UNE VARIABLE OU UN STRING ENTRE PAR L’UTILISATEUR DANS UNE VARIABLE: 24. 17. SYMBOLES OU DANS LES COMMENTAIRES: 4. 18. VERIFlER QU’IL Y AIT NT D’ESPACE MEMOIRE CONNAITRE LA VALEUR EXACTE D’UN ERRORLEVEL: 24. 25. POUR SAVOIR SI ON EST SOUS UNE FENETRE DOS DE WINDOWS 24. 26. POUR AVOIR UN PROMPT INVISIBLE: 24. 27. POUR REBOOTER: 24. 27. 1. Autre manière: 24. 27. 2. ExpIication: 25. CONCLUSION: 25. 1. COUVERTURE DU SUJET: 25. 2. THEMES NON ABORDES 25. 3.

OU APPROFONDIR SES CONNAISSANCES: A pROPOS Ce document est un «résumé», car il ne donne que des explications succinctes des thèmes abordés. C’est donc un «pense bête» plutôt qu’un document de formation. En conséquence, si vous êtes novice, vous risquez de ne pas omprendre les concepts qui seraient nouveaux pour vous. Les personnes expérimentées, quant à elles, y trouveront un pense bête clair et concis. NOUS AVERTISSEMENT En aucun cas Laurent CONSTANTIN ne pourra être tenu pour responsable des préjudices, de quelque nature que ce soit, pouvant résulter de l’utilisation du contenu de ce document.

DROITS D’AUTEUR 1 mars 1957, article 41, alinéa 3ième): Dans le cadre d’une utilisation collective, « sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l’auteur et de la source » ne sont autorisées que les « analyses et courtes citations dans un but ‘exemple et d’illustration ». Articles 335-2 et suivants du Code de la Propriété Intel. (correspondent aux articles 425 et suivants du Code Pénal) Ces articles définissent les peines encourues si vous ne respectez pas les droits d’auteur. 1 Introduction: 2Présentation: Ce document présente les ordinateurs de type compatibles PC et le système d’explo tation MS-DOS version 6. . 3Historique: La première version de MS-DOS est apparue en 1981 4Précisions sur ce document: Sans objet 5LEs répertoires et fichiers: 6Comment on les appelle: nom. ext : les fichiers ont un nom et une extension : répertoire précédent répertoire actuel répertoire actuel de la disquette : racine : répertoire toto, frère du répertoire actuel : fichier ghj. kjh dans le répertoire toto, frère du répertoire actuel toto* : représente tous les noms commençant par toto toto? l : représente tous les noms ayant 6 lettres tels que totoal, totobl, … otozl, 7Commandes générales: di : liste un répertoire (dans l’ordre du disque) dir : liste des répertoires présents dans le répertoire courant dir Is : liste tous les répertoires et sous répertoires du répertoire courant PAGF s 1 les fichiers (y compris les fichiers systèmes et cachés) ir /o:d : classe par date dir ‘ch : voit la raison de compression (avec dblspace) dlrcmd = /o:n : met l’option /o:n par défaut pour dir cd : voit où on est cd ssrepert : va dans le sous répertoire ssrepert cd : va à la racine cd .. remonte dans l’arborescence tree voit l’arborescence à partir de md repert: crée le répertoire repert rd repert: supprime le répertoire repert del fichl. edr : efface le fichier fichi. edr del fichier IP : demande une confirmation avant d’effacer deltree : efface rep et tous ses sous répertoires undelete/TC : initialise l’undelete registré pour C: ndelete/SA : initialise l’undelete sentinelle pour A: undelete*. * lall : régénère les fichiers effacés du répertoire copy fich. datfic. dat: copie fich. dat en fic. dat copie les fichiers du répertoire dos dans le copy répertolre courant copy fic + fiv fich. oncatène fic et fiv dans fich xcopy : idem que copy mais copie aussi les sous répertoires replace cAAlB ‘A : copie les fichiers nouveaux ou ayant une date différente ren ficha fichb: renome ficha en fichb move ficha fichb: renome ficha en fichb move repl rep2 : renome le répertoire repl en rep2 : voit le vrai nom d’un lecteur truename 8Protections: Les attributs sont: s: fichier système; a: fichier archive; caché; r: fichier lecture seule attrib coucou. ext : voit les attributs de coucou. ext attrib coucou. ext +r : met PAGF 6 1 h: fichier coucou. ext attrib coucou. ext +r : met l’attribut lecture seule attrib coucou. xt -r : enlève l’attribut lecture seule (peut l’effacer) 9Les disques: : voit les caractéristiques du disque dur setup fdisk : permet de partitionner le disque (avant de le formater) fdisk Imbr : refait le master boot record format a: /f:360 /u : formate a: en 360 k (valeurs possibles: 360, 720, 1440) vol a: : voit le nom de la disquette abel a: : change le nom de la disquette dblspace : augmenter la taille du disque chkdsk If : vérifie le disque courant et corrge les erreurs éventuelles scandisk : vérifie un disque et le corrige defrag : défragmente le disque diskcopy a: a: : copie une disquette sur une autre (protéger l’original avec la protection coulissante) backup /s: sauvegarde le disque dur sur disquettes backup a: Is /f : sauvegarde le disque dur sur disquettes (après les avoir formatées) restore remet des fichiers sauvegardés avec backup drivparm : permet d’installer un lecteur 3 1/2 sur les vieux ordinateurs verify on vérifie les copies sur disque, ainsi on est tranquille subst z: : on donne un nom d’unité à un chemin (z doit être défini dans config. ys avec la ligne: lastdrive=z) smartdrv C 256 128: créé des caches de disques en mémoire étendue pour C avec 256kB pour DOS et 128kB pour Windows smartdrv IC : copie le contenu du cache dans le disque (sûr que tout est copié) IOLes entrées sorties: 7 1 le disque (sûr que tout est copié) 1 1 L’écran: mode con: changement du nombre de colonnes (valeurs possibles 40 et 80) mode con: lines=40 : changement du nombre de lignes (valeurs possibles 25, 43 et 50) CIS : efface l’écran ontrol s : fige l’écran (défige avec enter ou à nouveau control s) pause : appuyer sur une touche pour continuer echo ‘texte » ; pause > nul : change le message de pause (; Ctrl-T) type coucou. txt : voit le contenu du fichier coucou. txt echo bonjour : écrit le string bonjour echo. : saute une ligne (pas d’espaces entre echo et le point) dir > nul : pas d’affichage à l’écran ctty nul : déconnecte le clavier et l’écran (ctty con pour remettre) 12Le clavier: mode con: rate 5: changement du nombre de caractères par seconde (2 à 32) du clavier mode con: delay=3 : changement du nombre de secondes ? ttendre pour répéter (1 à 4) copy confichier. ext : tout ce que l’on tape au clavier va s’écrire dans le fichier fichier. ext doskey : on peut utiliser les flèches, F3, F7,… eyb : définit le clavier doskey ‘insert : met le mode insertion par défaut F3: réécrit la dernière commande F7: affiche la liste des dernières commandes F9: réécrire une des commandes données par F7 Ctrl-T date : dir et date doskey /macros : voit les macros définies Alt FIO : élimine toutes les macros doskey cp copy $1 $2 : définit la macro cp doskey type = for %i in ($ : redéfinit type type doskey prr = dir $G prn : définit prr ($G $T Ctrl-T) doskey prr = • indéfinit prr 13Les ports: mode Iptl: : port parallèle 132 caractères par ligne et 89 lignes par pouce, option de répétition mode : port com1 9600 bauds, avec vérification de parité, 8 bits de donnée par caractère, un bit d’arrêt, option de répétition 141mprimer: mode : SI on a une imprimante série graphics : si on veut imprimer des graphiques Shift Touche-lmprime : imprime l’écran 1 51_e prompt: echooff : on ne voit pas le prompt s’afficher prompt : affiche Cs (si C est le lecteur courant) prompt coucou : change le prompt en coucou prompt$p$g: affiche Les paramètres (sous forme: $une_lettre) sont donc. p: répertoire courant Sd: date $t: heure Sh: efface caractère précédent $g:> Sb: Ss: espace $_: saute une ligne 1 61_a communication entre 2 Pc: INTERLNK permet une communication client-serveur (on ne peut pas utiliser le serveur, et le client a accès aux données du serveur). Chez le client, rajouter ‘DRIVE-s:4 pour avoir les quatres premières unités logiques du serveur. Puis, réinitialiser le client. Sur le serveur, exécuter INTERSVR. Sur le client, exécuter INTERLNK (l’ordinateur se réinitialise). Pour interrompre la connexion, faire Alt-F4. 71_es Éditeurs: 18EDlT: ligne. Son prompt est * (pour y revenir, faire control c) Les principales commandes sont: 25: va en ligne 25 e: sauvegarde q : quitte i : insère (on peut entrer plusieurs lignes à condition de valider en fin de chaque) d : efface I : affiche le contenu du fichier 20Les aides: help fct: aide sur la fonction fct fct/? aide sur les paramètres de la fonction fct 21 Les filtres et tubes: 22Les redirections: > fich: redirige la sortie vers fich (ex: echo > fich fich: écrit à la fin de fich >> fich : redirige tout vers fich < fich: utilise fich comme entrée (ex: date < ichier_contenant_saut_de_ligne) prog I prog2 : utilise la sortie de prog comme entrée de prog2 Remarque: si ou prog est un fichier batch, fich, I et prog2 sont compris comme paramètres et non comme une redirection: il faut donc étudier les différents cas à l'intérieur du programme: :supérieur type toto > $2 :barre type toto $2… 231-e tn: sort fichl fich2 : trie fichl dans l’ordre A à Z et l’affiche dans fich2 sort /R /+4 fichl : trie fichl dans l’ordre Z à A (en fonction du 4ième caractère de la ligne) commande sort : trie le résultat de commande 24L’affichaee par paees: