Parfums exotiques

Parfums exotiques

Charles Baudelaire Un article de Wikipedia, l’encyclopedie libre. Aller a : Navigation, Rechercher Charles Baudelaire Baudelaire par Etienne Carjat ________________________________________ Activite(s) Poete, Critique d’art, Essayiste, Traducteur Naissance 9 avril 1821 Deces 31 aout 1867 Mouvement(s) parnassien, symboliste Charles Pierre Baudelaire, ne a Paris le 9 avril 1821 et mort le 31 aout 1867 dans la meme ville, est un poete francais. Baudelaire se vit reprocher son ecriture et le choix de ses sujets.

Il ne fut compris que par quelques-uns de ses pairs. Dans Le Figaro du 5 juillet 1857, Gustave Bourdin reagit lors de la parution des Fleurs du mal : « Il y a des moments ou l’on doute de l’etat mental de M. Baudelaire, il y en a ou l’on n’en doute plus ; — c’est, la plupart du temps, la repetition monotone et premeditee des memes choses, des memes pensees. L’odieux y cotoie l’ignoble ; le repoussant s’y allie a l’infect… ». Aujourd’hui reconnu comme un ecrivain majeur de l’histoire de la poesie francaise, Baudelaire est devenu un classique.

Barbey d’Aurevilly voyait en lui « un Dante d’une epoque dechue » 1. Au travers de son ? uvre, Baudelaire a tente de tisser et de demontrer les liens entre le mal et

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
la beaute, le bonheur et l’ideal inaccessible (A une passante), la violence et la volupte (Une martyre), entre le poete et son lecteur (« Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frere »), entre les artistes a travers les ages (Les Phares). En parallele de poemes graves (Semper Eadem) ou scandaleux pour l’epoque (Delphine et Hippolyte), il a exprime la melancolie (M? ta et errabunda) et l’envie d’ailleurs (L’Invitation au voyage). Il a aussi extrait la beaute de l’horreur (Une charogne) . Elements biographiques Autoportrait de Baudelaire En 1827, son pere, Joseph-Francois Baudelaire, ne en 1759 a La Neuville-au-Pont, en Champagne, meurt lorsque Charles a six ans. Cet homme lettre, epris des ideaux des Lumieres, et amateur de peinture, peintre lui-meme, lui laisse un heritage dont il n’aura jamais le total usufruit. Un an plus tard, sa mere, Caroline Archimbaut-Dufays (1793-1871) se remarie avec le chef de bataillon Jacques Aupick.

Le futur poete ne pardonnera jamais a sa mere ce remariage, et l’officier Aupick, devenu ambassadeur, incarne a ses yeux tout ce qui fait obstacle a ce qu’il aime : sa mere, la poesie, le reve, et la vie sans contingences. [ref. necessaire] Renvoye du lycee Louis-le-Grand pour une vetille en 1839, Baudelaire mene une vie en opposition aux valeurs bourgeoises incarnees par sa mere et son beau-pere. Celui-ci, jugeant la vie de son beau-fils « scandaleuse », decide de l’envoyer en voyage vers les Indes, qui prend fin aux Mascareignes (Maurice et Reunion) en 1841.

De retour a Paris, il s’eprend de Jeanne Duval, jeune mulatresse, avec laquelle il connaitra les charmes et les amertumes de la passion. Dandy endette, il est place sous tutelle judiciaire, et connait, des 1842, une vie miserable. Il commence alors a composer plusieurs poemes des Fleurs du mal. Critique d’art et journaliste, il defend en Delacroix le representant du romantisme en peinture, mais aussi Balzac lorsque l’auteur de La Comedie humaine est sottement attaque et caricature pour sa passion des chiffres2 ou pour sa perversite presumee3.

En 1848, il participe aux barricades, mais souhaite surtout, dit-on, exhorter les insurges a fusiller Aupick. Plus tard, il partage la haine de Gustave Flaubert et de Victor Hugo pour Napoleon III, mais sans s’engager outre mesure dans son ? uvre (« L’Emeute, tempetant vainement a ma vitre / Ne fera pas lever mon front de mon pupitre » – Paysage dans Tableaux parisiens du recueil Les Fleurs du mal)[ref. necessaire]