Panification industrielle

Panification industrielle

La base d’intelligence sur les secteurs et les entreprises, en France et dans le Monde Xerfi 700 est la seule source complète d’études et de prévisions sur les secteurs et leur tissu d’entreprises. Couplé avec Xerfi entreprises, c’est l’outil de référence indispensable adopté par les établissements financiers, les entreprises, les cabinets de conseil et d’audit, les grands établissements publics et para-publics pour appuyer leurs analyses et étayer leurs décisions.

Une source exceptionnelle d’analyses, d’informations et de prévisions Complète et mise à jour Exclusive et indépendante Véritable encyclopédie sur l’activité économique, les secteurs et les entreprises, Xerfi 700 présente chaque année plusieurs centaines d’études sur tous les marchés en France et dans le Monde, plusieurs dizaines de milliers d’analyses sur les sociétés, des centaines de notes de conjoncture, des prévisions sur les secteurs en France et dans le Monde 2 BE spécialisés par pôles d’expertise au sein du premier bureau d’études français.

Les analyses et prévisions sont mises en cohérence pour prendre en ompte toutes les inter-relatlons de la vie économlque. Tout a été pensé pour faciliter vos recherches, vous faire gagner du temps dans vos missions et m ettre votre disposition des études immédiatement opérationnelles. Une attention toute particulière est

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
apportée à la facilité d’utilisation : simplicité de la recherche, des présentations claires et homogènes, des textes concis éclairés par des graphiques et tableaux pour aller Vite à ressentiel.

Le groupe Xerfi, leader français des études sur les secteurs et les entreprises, apporte aux décideurs les analyses indispensables pour surveiller l’évolution des marchés et e la concurrence, décrypter les stratégies et les performances des entreprises, en France comme à l’international. Le site xerfi. com met ainsi en ligne le plus vaste catalogue d’études sur les secteurs et les entreprises. Depuis sa création en 1993, Xerfi a été animé par une volonté de rigueur, de qualité, et de stricte indépendance, garantie par son autonomie financière, son statut de maison d’édition, et des règles déontologiques rigoureuses.

Le rou e Xerfi est contrôlé par son équipe de dirigeants, et pr financière, les informations clés sur la vie des entreprises qui interviennent ur le marché. Secteurs Globaux Les analyses internationales indispensables pour comprendre l’évolution des grands secteurs « globalisés », au plan européen ou mondial selon le degré de pertinence nécessaire. Chaque étude comprend des informations et des analyses sur les grands groupes, les marchés internationaux, leur configuration, leur structure industrielle et financière.

Prévisions macrosectorielles France Un suivi complet de l’activité économique française avec des prévisions détaillées en 40 grands secteurs, mises à jour 2 fois par an. Ces prévisions exclusives sont réalisées par Xerfi grâce aux études sectorielles et à une modélisation économétrique unique en France. Prévisions macrosectorielles Monde es prévisions exclusives de Xerfi sur 40 secteurs internationalisés, avec un éclairage spécifique sur l’Europe, les France, le Japon et l’Europe de l’Est.

Chacune des 40 prévisions et analyses fait l’objet d’une étude rédigée conjointement en Français et en Anglais. Flashs conioncture 4 OF BE groupe, avec une attention particulière aux forces et faiblesses, au positionnement par rapport aux marchés, aux orientations stratégiques, aux politiques d’investissement et grands enseignements de ‘analyse de ses comptes. Les monographies de sociétés Sous forme de documents individualisés, les informations et analyses sur plusieurs centaines de sociétés et de groupes en France et dans le monde.

Chacun de ces documents présente le positionnement et la stratégie de ces acteurs dans un contexte sectoriel précis. Les présentations La présentation par les experts sectoriels de Xerfi de plusieurs milliers de sociétés, où figurent le métier, les produits, les principales informations de chaque société. Les fiches « données-clés » Les principaux éléments signalétiques et les indicateurs économiques et financiers de 0 000 premières sociétés françaises.

Les tableaux de classement s OF Déterminants de l’activité du secteur 16 2. 2. Analyse de Penvironnement 17 A retenir Consommation de pain et pâtisserie des ménages français 18 Prix à la consommation du pain et de la patisserie 19 Activité de la restauration hors foye 20 Concurrence étrangère 21 2. 3. Analyse conjoncturelle du secteur 22 Prix du blé et des farines boulangères 23 Prix de vente industriels des produits de boulangerie 24 25 Taux de marge brute 26 Dynamique des ventes à l’étranger 27 2,4.

Prévisions pour 2012 28 29 30 6 E Céréales 47 Limagrain 49 Pasquier 51 Norac 53 Tipiak 55 4. 3. Ephémérides 57 Opérations de croissance externe Innovations produits 59 44. principales sociétés du secteur 60 Classement par chiffre d’affaires Classement par taux de valeur ajoutée 62 Classement par taux de résultat net 64 5. ANNEXES 66 5. 1 . Champ statistique du Nomenclature NAF 67 La filière boulangerie-pâtisserie et ôtes 68 OF BE volume).

Cette tendance affectera nécessairement les achats des ménages en pains et pâtisserie qui progresseront de seulement 1% en volume ; – s’agissant des professionnels (environ un quart des débouchés en volume, essentiellement la estauration), leur demande progressera aussi très peu. Le segment traditionnel sera le plus affecté par la désaffection des ménages. La restauration rapide, grande utilisatrice de produits de panification, aura de nouveau un rôle d’amortisseur, du fait de son adéquation en termes de prix et mode de consommation aux attentes des consommateurs.

Enfin, le segment collectif sera également en croissance, bien que modérée, du fait notamment de pressions sur les prix et de la maturité du marché. 2. Moindres tensions sur les coûts des approvisionnements Si la croissance du chiffre d’affaires sera plus faible en 201 2, la rofession bénéficiera d’une détente des coûts d’approvisionnement (qui représentent environ 30% du chiffre d’affaires). Ces derniers sont liés à l’évolution des cours du blé qui vont reculer d’ici 2012.

Ils évoluent en effet sur une tendance baissière depuis le premier trimestre 2011 en lien avec une amélioration progressive de la production mondiale. Celle-ci est attendue en hausse sur l’exercice 20112012. Les industriels gagneront ainsi en marge de manœuvre sur la fixation de leurs prix de vente. Dans un contexte de morosité de la demande, et sous la pression des centrales d’achat e la grande distribution, ils devront toutefois modérer leurs revalorisations tarifaires. BE Reproduction interdite – la photocopie non autorisée est un délit (Code de la propriété Intellectuelle) 7 3.

Environnement structurellement porteur Les difficultés conjoncturelles rencontrées par les industriels de la pan’fication en 2012 ne doivent pas masquer l’environnement structurellement porteur dans lequel ils évoluent. Leur offre se situe en effet en adéquation avec les tendances de consommation. D’une part, les grandes et moyennes surfaces (GMS) alimentaires représentent un débouché de taille avec nviron la moitié des ventes en volume. Ce circuit est susceptible de répondre aux attentes des ménages en termes de bas prix, notamment sur les produits de base comme les baguettes, vendues moins chères qu’en boulangeries.

Jautre part, les produits issus de la panification industrielle sont bien adaptés à l’évolution des modes de vie des Français. Caccélération des rythmes de vie dans les zones urbaines, le déclin structurel du tissu de boulangeries, en particulier en zones rurales, sont des facteurs qui poussent les ménages à se tourner vers les produits issus de la panification industrielle. La diversification des pérateurs vers les pains spéciaux (hamburger, pitas, hot dog, bagels, etc. ) leur ouvre par ailleurs de nouveaux débouchés.

Une tendance à la recherche de nouveautés qui s’étend également aux produits de pâtisserie, comme l’illustr par Jacquet, en 2011, de en mai 2011 par les autorités de la concurrence pour un montant de 41 millions d’euros, il permet à Jacquet de prendre une position stratégique sur le marché de la pâtisserie industrielle. Le groupe Norac s’est distingué par deux acquisitions dans le domaine du snacking, secteur porté par Pessor du nomadisme. Il s’agit des entreprises Speedwich, rachetée en eptembre 2010, et Bergams, en janvier 2011.