OpinionMondeEnPanneInnovation Shahrour

OpinionMondeEnPanneInnovation Shahrour

OPINION « UN MONDE EN PANNE D’INNOVATIONS » L’article « Un monde en panne d’innovations » met en évidence deux positions complètement opposées quant au futur de l’innovation. D’après l’économiste américain Robert Gordon, le temps des innovations de rupture est terminé. Selon lui, la productivité est condamnée ? décliner car la révolution informatlque n’a pas apporté de gains d’efficacité économique. Cependant, Erik Bynjolfsson et d’Andrew McAfee, qui sont deux experts des nouvelle ors technologies du M IT, pa affirment que les gai d’efflc conamique seront informatique ne fait int de vue.

Ils la révolution Ils soutiennent que la croissance économique future trouvera sa source dans les ordinateurs et autres avancées digitales, qui favorisent l’essor du capital intellectuel. La révolution évoque l’idée d’un changement radical, d’une mutation des structures économiques et sociales. Avant de dire que l’innovation est en panne, il faut commencer par distinguer les deux types d’innovation : L’innovation de continuité : qui améliore les performances de produits existants.

Elle permet d’être plus efficace, de réduire les coûts et d’augmenter la révolutions industrielles avaient pour origine ce genre d’innovation. Cependant, il ne faut pas négliger tout le progrès qui a été fait grâce ? l’informatique. En effet, la technologie évolue à une

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
vitesse exponentielle et beaucoup de connaissances n’ont pas encore été traduites en innovation. Ily a donc encore un réservoir important de connaissances qui n’a pas été totalement exploité. De plus, nous sommes incapables de prédire quand aura lieu la rochaine percée technologique.

En effet, en Pan 1900, nous ne pouvions pas imaginer à quoi ressemblera notre monde en l’an 2000. Je pense que Gordon fait l’erreur de projeter le présent, tel qu’il est, droit dans le futur. La population mondiale est de plus en plus connectée et bien préparée pour le transfert de connaissances et de nouvelles idées. Nadia Shahrour Ceci m’amène à mon point sulvant. Il ne faut pas que le seul but de la révolution industrielle ou digitale soit le profit et la productivité.

Dans cet article, nous oyons l’argent comme étant le seul objectif recherché par l’innovation et les progrès techniques. Mais cela devrait être la connaissance. Il n’est pas très pertinent de mesurer le progrès de l’humanité à travers la croissance économique. En effet, je pense qu’il faudrait plutôt mesurer ce progrès par la qualité de vie. De nombreuses innovations, par exemple les smart city (z villes intelligentes), permettent d’améliorer la qualité de vie des habitants d’une ville en leur fournissant un environnement durable, s necté.