Obturation canalaire

Obturation canalaire

Choix et ajustage d actionner la convoite p g Le choix du maître-cône A. B, C ou D se fait en fonction de la convoite du canal, en s’aidant aussi du choix préalable du affiner séparer. De manière générale, on essaiera d’utiliser un maître- cône non-normalisé C. Essayage du maître-cône à la LET-O,5 Le but de cette étape est de calibrer le diamètre épicéa du maître- cône pour qu’il s’ajuste le mieux possible au diamètre épicéa de la préparation. Ceci est réalisé à l’aide de la filière de calibrage et en fonction de a dernière lime de mise en forme, sève. Pie toi forme, appelée lime épicéa maîtresse (CAMP). Par exemple, S la LAMA est une lime 30/ Emme, le maître-cône est placé dans l’orifice 30 de la filière de calibrage puis son extrémité est sectionnée avec un instrument tranchant. La longueur d’enfoncement du MACH dans le canal doit être ajustée à la L T-0,5 mm et matérialisée par une marque réalisée avec une parcelle. Pour valider l’ajustage du maître-cône, il est nécessaire d’effectuer 3 tests après insertion du maître-cône dans un canal rempli de maçon :

Test visuel : la marque matérialisée sur le MACH doit attendre le repère

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
coronaire choisi Test du tige bac : la désinsertion du MACH avec une parcelle doit permettre de ressentir dans les derniers millimètres une résistance au retrait Test radiographiera : le cliché doit montrer un MACH positionné correctement dans le canal c’est-à-dire à la bonne longueur (L T-0,5 mm) et sans pliures. Le flash-flou d’AÈDE peut-être effectué pour des raisons organiques après la validation de l’ajustage des MACH. 3. Préparation du ciment En TOP, le ciment de scellement caniculaire est à base d’oxyde de Zinc et d’guenon.

Le mélange poudre-liquide est réalisé sur une plaque en verre dépoli à l’aide d’une spatule à ciment. La consistance idéale doit permettre d’étirer un fil de ciment avec la spatule sur une hauteur de 1 à 2 cm au dessus de la p 2 d’étirer un fil de ciment avec la spatule sur une hauteur de 1 à 2 cm au dessus de la plaque de verre. Eu système caniculaire est asséché à l’aide de pointes papier stériles à la L T. Séchage des canaux à l’aide des pointes papier stériles es cônes de goûta-percha sont désinfectés par trempage dans ne solution de maçon pendant 1 minute puis séchés sur une compresse stérile. . Induction du canal et mise en place du Maître-Cône es parois canalises sont enduites de ciment de scellement jusqu’ la LET à l’aide d’une lime stérile. Le MACH est enduit de ciment sur sa moitié épicéa et inséré dans le canal à la L T-0,5 mm avec une parcelle. Scellement du maître-cône 6. Condensation latérale des cônes Le affiner séparer sélectionné est inséré entre le MACH et une paroi caniculaire (il est normal que le volume du MACH gêne la descente du affiner séparer jusqu’ la LET- 1 mm).

Condensation à l’aide du affiner séparer L’objectif de cette étape est de compactes le MACH latéralement et picotement pour que celui-ci atteigne la limite épicéa de préparation. Pour cela, il faut descendre le affiner séparer le plus loin possible en direction épicéa puis le retirer par de petits mouvements rotatifs laissant un espace libre. maître-cône condensé Cet espace est ensuite comblé par un premier 3 rotatifs laissant un espace libre. Maître-cône condensé Cet espace est ensuite comblé par un premier cône accessoire préalablement enduit de ciment.

Scellement du erre cône accessoire Ce premier cône accessoire est condensé à l’aide du affiner séparer ménageant un espace pour insérer un second cône accessoire. Condensation du erre cône accessoire Espace obtenu pour le Emme cône accessoire Cette adjonction de cônes accessoires se poursuit jusqu’ ce que le biner séparer ne descende plus que dans le tiers coronaire du canal : la condensation latérale est alors terminée. 7. Section des cônes de goûta-percha et condensation verticale Un cliché radiographiera est réalisé pour valider la longueur et a densité de l’obturation avant de couper les cônes de goûta- Percha.