Nouvelle Daieninckx

Nouvelle Daieninckx

Un être en souffrance Il. Un événement dramatique ? On ajustera les axes en fonction des réponses des élèves. Les questions ci-dessous permettent de mener un cours dialogué, les élèves répondent à l’oral, seules quelques questions de synthèse demandent une rédaction de la part des élèves. Lecteur ? (identification, suspens) Le professeur rappelle alors la définition du point de vue interne et précise ce que cela apporte à ce récit 5. Quel groupe nominal exprimant le temps exprime le changement d’un état à l’autre ? Que remarquez-vous dans l’utilisation des temps ?

Comment l’interprétez-vous ? 6. Rédigez quelques lignes qui résument l’ensemble de ce que l’on vient de dire. Il. Un événement dramatique ? 1. lucide identifie-t-il ce qui lui arrive ? Appuyez-vous sur les marques de ponctuation pour justifier votre réponse. 2. Relevez les comparaisons utilisées pour exprimer l’état de lucide, comment pouvez-vous alors qualifier son état ? 3. De « une nuit » à « « je vais mourir » se dit-il. » puis de « Ses tempes » à « faire un geste à quelle conclusion le personnage parvient-il ? Cela vous semble-t-il naturel par rapport aux éponges aux questions 1 et 2 ? Rédigez la réponse

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
à la question suivante en guise de synthèse : d’après vous, l’événement qui arrive à lucide est-il dramatique ? Justifiez. 5. Rédigez en quelques lignes une fin à ce texte. Lecture de quelques productions, dialogue pour voir si elles correspondent à l’étude faite du texte. Lecture de la véritable fin du texte. Les élèves répondent par écrit à la question suivante à l’aide de tout ce qui a été dit précédemment. En quoi la conclusion à laquelle en arrive lucide : « Je vais mourir » est-elle paradoxale par rapport à sa véritable situation ?

Quel est effet produit par ce décalage entre 2 paradoxale par rapport à sa véritable situation ? Quel est l’effet produit par ce décalage entre l’ensemble de la nouvelle et la fin ? Synthèse : elle porte sur le texte et sa compréhension Séance 2 : Langue Les paroles rapportées Support : lucide de clause bourbeux ( on peut aussi travailler partir d’autres extraits de nouvelles) 1. Relevez dans le texte toutes les paroles prononcées par les personnages. Comment les identifiez-vous ? (guillemets, verbes introducteurs…. ) 2. Récapitulatif avec les élèves des marques du discours direct que l’on note au tableau. . Comment transformer ces propos de façon à ce qu’une autre personne les rapporte ? 4. Leçon sur les discours direct et indirect. 5. Exercices. Séance 3 : écriture Sujet : Imaginez les faits et gestes du père en salle d’attente ainsi que ses pensées que vous exprimerez au discours indirect. Ou Dans un dialogue fictif, imaginez que la mère s’adresse à lucide pour lui expliquer ce qu’il va devoir subir dans les prochaines heures. 3 sont pas données aux élèves, ils y répondent oralement lors d’un cours dialogué. Les axes sont un guide mais peuvent être modifiés en fonction des réponses des élèves.

Au fur et à mesure des réponses des élèves, le professeur note certains mots-clés au tableau dont ils pourront se servir pour rédiger les synthèses. I. Un personnage antipathique 1. Que ressentez-vous à la lecture de ce texte ? Quelle atmosphère se dégage, notamment des trois premiers paragraphes de la nouvelle ? 2. Pouvez-vous expliquer pourquoi vous ressentez cela ? Que savez-vous du personnage principal ? Comment est-il désigné ? Relevez, dans le texte, les désignations qui vous ont permis de pondre, quel effet produisent-elles sur le lecteur ?

Que savez- vous de ce que pensent les autres personnages du vieux ? Travail sur le vocabulaire à mener avec les élèves : « éructer, agonir, courbettes, salamalecs, ferrer, élégance » : chercher leur sens en contexte puis vérification avec le dictionnaire. 3. A partir de ce travail sur le vocabulaire, pouvez-vous dire quel rapport existe entre le vieux et les autres personnages du texte. (rapport de maître à serviteur, de suzerain à vassal) 4 Quel est donc le point de vue employé ? En quoi est- il particulièrement efficace dans ce texte ? Eu point de vue omniscient permet de voir combien l’entourage de l’aveugle le déteste et amplifie le fait que l’aveugle est seul, ignorant. ) Faire un point de leçon avec les élèves sur le point de vue omniscient. 5. Quelles sont, à votre 4 Faire un point de leçon avec les élèves sur le point de vue omniscient. 5. Quelles sont, à votre avis, les caractéristiques les plus détestables du personnage ? Laquelle vous paraît la plus exacerbée ? Justifiez votre réponse par des exemples dans le texte (à quelle période de l’histoire l’auteur fait-il référence lisières reprises ? Lues mots permettent de l’évoquer ? ) 6. Dans quel univers vivent les personnages du récit ? Quel rôle y joue le personnage principal ? 7. Rédigez une phrase qui permette de caractériser le personnage principal, vous donnerez quelques exemples pour justifier. 8. A la suite de cela, rédigez une fin qui tienne compte de tous les indices et de toutes les caractéristiques que nous venons de voir, en tenant compte également de la définition d’une chute (surprise) Lecture de quelques productions On distribue la fin du texte aux élèves. Il. Une révélation brutale : 1.

Qu’est-ce- que le narrateur aurait pu révéler avant (parce que le point de vue est omniscient) et qu’il a délibérément omis de préciser ? 2. « un Noir à l’air terrible lui faisait face » Quel est le point de vue adopté dans cette phrase ? En quoi l’emploi de ce point de vue est-il particulièrement efficace pour exprimer la révélation ? 3. Comment peut-on interpréter la répétition de l’adjectival « terrible » ? 4. Que pouvez-vous dire des réactions successives du vieux puis du docteur ? Surgeliez les mots qui vous permettent de répondre. Comment pouvez-vous caractériser la chute de cette S mots qui vous permettent de répondre. 5. Comment pouvez-vous caractériser la chute de cette nouvelle ? Que veut dénoncer l’auteur ? 6. Rédigez une synthèse qui réponde à la question : quelle est donc la visée de ce texte ? Séance 5 : Correction de la rédaction Séance 6 : Lexique et écriture Utiliser un point de vue Sujet : Le chirurgien, de retour dans son hôpital, raconte l’opération à l’un de ses confrères. Il lui décrit l’atmosphère du château et lui fait part de ce qu’il a ressenti devant la réaction de on patient.

Avant de commencer le travail, établir avec les élèves une liste au tableau de mots, toutes catégories grammaticales confondues, exprimant les sentiments, les sensations. 1. Selon vous quel est le point de vue le mieux adapté à la rédaction de ce récit ? 2. Rédigez votre texte en utilisant ce point de vue et en vous servant de la liste figurant au tableau. Penser à établir des critères de correction. Séance 7 : Langue Les valeurs de l’imparfait et du passé simple Support : Le Reflet de D tendances, ou toute autre nouvelle donnée à lire 1. Quels sont les temps dominants employés dans ce texte ? . Pourquoi employer due nets du passé ? Choisir mesure. 3. Leçon à partir de ce qui a été noté au tableau. 4. Exercices Séance 8 : Lecture analytique Texte : Quand angle fut seule de Pascal émergera Repérage de l’implicite 1. Lecture du texte 2. Au cours de la lecture les élèves notent les remarques ou les questions qui leur viennent à l’esprit. 3. Mise en commun des remarques et des questions qui permet d’amorcer l’explication de texte. 4 Travail également sur le vocabulaire, d’abord à partir de la naissance des élèves, puis en contexte, enfin, pour vérification utilisation du dictionnaire.

bouffer, catir, bahut, processions, allusion, colosse. Quelques questions possibles pour guider les élèves vers une lecture plus approfondie. Les questions ne sont pas données aux élève S. 1. Au début du texte, que traduit l’expression : « il y a bien quarante ans de cela » concernant le rythme du récit ? Quelle est l’utilité de ce procédé ? 2. angle et baptisée sont-ils complices ? Relevez dans le texte les mots qui vous le prouvent. Que cela traduit il sur leur mariage ? . Qui est cécité ? 4. « angle savait » : Que savait-elle ?

Quelle information de cécité lui a mis la puce à l’oreille ? En quoi ces lignes éclairent-elles cette phrase : « Celle-là à soixante ans passés, elle avait toujours l’air d’une catir. Qu’elle était d’ailleurs. » 5. En quoi cécité houe-t-elle ordinal dans le récit ? angle ? Quelle marque typographique nous renseigne sur la façon qua cécité de faire ces révélations à angle ? 6. Comparez les éléments des portraits de baptisée, d’démon Richard et du fils de Germaine Richard. Quelle hypothèse pouvez- sou formuler ?

Pourquoi le fils de Germaine n’ pas été élevé au village ? 7. Quel était le v?u le plus cher d’angle ? Quel personnage a eu ce qu’elle n’ pas eu ? 8. Établissez la liste des personnages et précisez leur rapport entre eux. 9. Comment comprenez-vous le dernier paragraphe ? Qu’est ce qui vous a permis de comprendre la chute ? Est-elle explicite ? (définition des mots implicite ‘explicite à partir de là, on note la définition) 10. Relevez les différents indices de temps. Lesquels fallait-il confronter pour avoir une chance de comprendre la chute ? 11.

Pouvez-vous à présent expliquer l’expression : « c’était normal » et la phrase : « elle avait un fils né peu de temps après la mort de son père ; démon Richard, un colosse aux yeux et aux cheveux noirs avait été emporté en quelques semaines par un mal terrible dont personne n’avait jamais rien su. » Séance 9 : Correction de la rédaction Séance 10 : oral ou écrit, résumé Résumer la nouvelle Les élèves doivent faire un résumé de Quand angle fut seule de Pascal émergera dans l’ordre chronologique élaborer un tableau de critères pour corriger les élèves.