nbsapcbw wafr 01 cedeao fr

nbsapcbw wafr 01 cedeao fr

ATELIER RÉGIONAL RENFORCEMENT DES CAPACITES POUR LES PAYS DE L’AFRIQUE DE L’OUEST SUR LES STRATEGIES ET LES PLANS D’ACTIONS NATIONAUX SUR LA BIODIVERSI E du 29 septembre au 3 octobre 2008 . -. -. -présentation de la CEDEAO PLAN DE PRESENTATION Introduction Présentation de la So LES FONDEMENTS D BIODIVERSITE AU SEI Entreprises dans la S Contraintes Rencont Perspectives Conclusions INTRODUCTION Sni* to neKtÇEge E LA La Diversité Biologique constitue une des prlncpales sources contribuant au développement économique de notre sous région.

Cependant le faible support apporté au secteur risque de ompromettre sa supu’ie. La CEDEAO en étroite collaboration avec ses partenaires sous régionaux et internationaux multiplie les efforts en vue de sa sauvegarde. LES FONDEMENTS DE LA PRISE EN COMPTE DE LA BIODIVERSITE AU SEIN DE LA CEDEAO (suite) La réalisation de ses buts passe par des actlons entre autres par étapes sur Article 3,2. a): l’harmonisation et la coordination des politiques nationales et la promotion de programmes , de projets et d’activités, notamment dans les domaines de l’agriculture et des ressources naturelles, de l’industrie, des transports, et communication, de ‘énergie , du commerce, de la monnaie et des finances, de la fiscalité, des réformes économiques, des ressources humaines, de l’éducation,

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
de l’information, de la culture , de la science, de la technologie, des services, de la santé du tourisme, de la justice; (b) Iharmonisation et la coordination des politiques en vue de la protection de l’environnement ACTIONS ENTREPRISES La prise en compte de la biodiversité par les institutions de la CEDEAO a été essentiellement l’œuvre du Secrétariat de la Communauté, Avant 2007, et de manière spécifique, ‘est le Département de l’Agriculture et des ressources naturelles qui couvrait les préoccupations relatives à la biodiversité et a l’environnement de manière énérale.

DE LA SECURITE COMMISSAIRE Chargé de I’ADMINIISTRATION et des FINANCES Chargé du DEVELOPPEMENT HUMAIN et du GENRE COMMERCE, de la DOUANE, de la LIBRE CIRCULATION des PERSONNES et des BIENS (suite) Depuis janvier 2007, le Département de l’Environnement et des Ressources en Eau (DERE) , a été mis en place au sein du Commissariat chargé de « Agriculture, de l’environnement et des Ressources en Eau avec grâce à une estion durable des ressources naturelles et la préservation de l’environnement contre les pollutions et nulsances. LE DOMAINE DE CAGRICULTURE: La Politique Agricole de la CEDEAO (adoptée en 2005 par les Chefs d’Etats) cherche ? promovoir la Diversité Biologique à travers la mise en oeuvre d’un certain nombre d’actions: – La promotion d’une agrlculture durable dans la sous région ACTIONS ENTREPRISES (AgriC. uite) Harmonisation des postions sur un certain nombre de points allant des accords sur Iorganisation Mondiale de Travail (OMC), les Biotechnologies, la réglementation sur es pesticides etc. ACTIONS ENTREPRISES (Agric. suite) L’investissement dans les plans régional et nationaux d’agriculture qui mettent en exergue la nécessité de promouvoir la Diversité Biologique dans les Etats. L’engagement de la CEDEAO à s’assurer que les Etats membres prennent en compte les aspects de diversité biologlque dans leur programme de lute contre l’insécurité alimentaire, en renforçant leur capacité. DANS LE DOMAINE DE PAGF s’intègrent La gestion des ressources partagée La protection des espaces pastorales La gestlon des bassins des cours d’eau.

L’ENVIRONNEMENT (suite) Élaboration et mise en œuvre du Programme d’Action Sous régional de lutte contre la désertification; Élaboration d’un document de dialogue sur les forêts; Élaboration en cours d’un programme d’adaptation écologique, économique et social de la sous région face aux changements climatiques Adoption et mise en œuvre d’un plan d’action sous régional de biosécurité Elaboration du plan d’action de mise en œuvre de la politique Environnementale . CONTRAINTES RELEVEES Faible connaissance des ressources biologiques de la sous-région (ex. les erniers inventaires nationaux en matière forestière datent de près de 20 ans); Faible coopération entre les pays partageant des ressources biologlques transfrontalières (très peu de projets sont développés) CONTRAINTES RELEVÉES (suite Faible niveau de coordinati pac;F tés dans mines…. avec un accent particulier sur le document de « la stratégies régionale de croissance et de réduction de la pauvreté en Afrique de l’Ouest: stratégies et Plan d’Actions » élaboré en décembre 2006 par la CEDEAO et l’UEMOA PERSPECTIVES (suite) Nécessité de renforcer les capacités des ersonnels et structures nationales en charge de la planification du développement, de l’environnement et des principaux secteurs dont les activités affectent la biodiversité et Nécessité de développer les capacités dans le domaine de l’économie des ressources naturelles et de l’environnement Al Initier une démarche concertée avec les différentes institutions internationales compétentes pour développer un guide/manuel d’intégration des thématiques environnementales dans les stratégies sectorielles et nationales de développement Slide 27 Admin, 9/28/2008