dissertation nathan misanthrope

dissertation nathan misanthrope

Le Misanthrope de Molière, écrit en 1 666 et publié en 1667 est une pièce de comédie. Et cette pièce, comme toutes lespièces de Molière ou presque, est une critique de la société et plus particulièrement de la cour sous le règne du roi Louis XIV. Les principales cibles de ces critiques sont l’hypocrisie et sa« banallsatlon car, comme le dit si bien philinte dans la scène première, l’hypocrisie est devenue une des « mœurs du temps Y.

Le Misanthrope de Molière n’est pas ce qu’on pourrait appeler une pièceclassique. En effet, Molière aura plusieurs porte-paroles t non un unique dans la pièce, de plus, les personnages ne sont pas tous des caricatures. Ils sont nuancés, profonds et recherchés pour la plupart,bien que certains soient vraiment pendables comme Arsinoé, qui r dénuée de charme, j use ora intemporel et unive Sni* to View humaine troduction l.

Le misanthrope est une pièce comique 1. Cest une comédie ar excellence, e de comédie est éfaut de la nature – Règle de la comédie : Personnages de haut rang tels que Alceste, philinte, Ellante, Célimène -Comique de situation : Célimène a de nombreux amants, Alceste ais des scènes de jalousie -Sujet se rapportant à la comédie

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
: Mariag Swipe to vlew next page Mariage 2. La situation comique – Gestes – Parole : injures (z Farce) 3.

Alceste est un personnage comique – Ridicule – Comportement Excessif – Jalousie Transition : Toutefois, le lecteur éprouve de la compassion envers Alceste, peut-on considérer que l’échec du personnage prlncpal donnera une tournure tragique au roman ? Il. Aspects tragiques 1 . Alceste Un personnage qui fais pitié au lecteur – Echec du personnage principal 2. Un langage tragique – Tirade tirée du Cid 3. Fin malheureuse Célimène refuse la demande en mariage d’Alceste – -Alceste est soumis à une passion qui le fait énormément souffrir étant donné qu’il n’y peux rien.

Transition : ?? Ill. Le Misanthrope au delà des cadres 1. Ne répond pas à la règle de bienséance Normalement, la pièce ne doit as choqué la sensibilité des spectateurs, or, deux hom sent sur scène. PAG » OF d temps entre tragique et comique, et même Alceste possède une personnalité à double facette assez déconcertante. Sauf que ce mélange des genres théâtraux est celui que l’on rencontrera deux iècles plus tard, dans les drames romantiques de Victor Hugo. L’affirmation du contemporain est donc plutôt juste.

Le Misanthrope est une comédie au troublant aspect de drame. Il se situe sur l’extrême limite entre les deux, et n’est ni tout à fait l’un, ni tout à fait l’autre. Seulement, il est trop tôt pour qualifier cette comédie de dr ame, puisque celui ci n’existe pas encore. On pourrait, plutôt, affirmer que le Molière du Misanthrope de précurseur du drame. Ainsi, le prob ème était de savoir si l’hypocrisie est toujours condamnable ou bien s’il y a des conditions qui justifient qu’on e la condamne pas.

Lorsqu’on la confond avec la politesse et de façon générale avec notre rôle social, elle ne paraît pas condamnable. Pourtant, du point de vue moral, elle est pire que le mensonge dont elle est la systématisation et n’a rien à vair avec la politesse qui est la première forme de respect des autres. Il n’en demeure pas moins vrai que comme arme vis-àA’is des criminels et surtout contre des régimes politiques oppressifs, elle est louable si elle permet de préserver un espace de liberté, condition de la véritable vie morale. • Le dispositif de la s