Napoleon et la peinture

Napoleon et la peinture

Bataille de Castiglione : Introduction : La Bataille de Castiglione a eu lieu en 1796. Cette peinture a ete peinte par Victor Adam en 1836. Cette peinture represente Bonaparte donnant ses ordres sur le mont Medolano. A propos de Victor Adam, c’etait un peintre et lithographe francais ne a Paris en 1801, mort a Viroflay en 1886. Adam, artiste celebre aussi pour ses lithographies, est parfaitement reconnaissable avec cet espace tres aere dans lequel se detachent de petites figures d’un style tres vif, semblable a celui de ses gravures.

Eleve de Regnault et de Meynier, Adam herita du gout des sujets napoleoniens et d’une technique moelleuse assez unique en son genre. Mais son travail dans la lithographie etait en partie consacre aux personnages historiques. (Charles X, La Fontaine… ) Contexte de la bataille : Cette bataille fait partie d’une serie de batailles ou Autrichien et Piemontais ont tente de repousser les Francais hors du Piemont. Parmi ces batailles, nous pouvons citer la bataille d’Arcole (Le 17 Novembre 796), la bataille de Rivoli (Le 14 janvier 1797) et aussi la bataille de Castiglione (Le 5 Aout 1796. ). Ici, nous nous attarderons sur la bataille de Castiglione : Tandis que les Francais font

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
le siege de Mantoue, ses ennemis recoivent 25 000 hommes en renforts, et Napoleon, en inferiorite numerique, se replie sur le Mincio tout en cherchant a separer ses adversaires pour les eliminer separement. Et lorsque les combats sont enfin engages, l’issue sera une victoire Francaise. Analyse du tableau : Premier plan :

Ici, nous pouvons voir dans le premier plan Bonaparte donnant ses ordres a sa cavalerie ainsi qu’a l’artillerie. Nous pouvons distinguer 2 parties dans ce premier plan : – A la gauche de Napoleon, ses generaux a l’ecoute et prets a aller se battre. D’autant plus que les cuirassiers portent tous des uniformes typiquement Napoleoniens. – A la droite de Napoleon, on voit une piece d’artillerie dirigee par Napoleon, se mettant en position, prete a tirer. Nous pouvons aussi voir des hommes blesses a l’arriere de ce premier plan, mais Napoleon prefere s’occuper de mener la bataille.

Deuxieme plan : Ici, nous pouvons voir dans le deuxieme plan, la bataille qui fait rage. Le fumee nous le prouve, mais pas uniquement : nous pouvons voir enormement d’hommes a cheval qui se battent, tous armes. Napoleon donne ses ordres du mont Medolano, et sa cavalerie retourne sur le champ de bataille. Troisieme plan : Ici, nous pouvons voir dans ce troisieme plan un coucher de soleil qui prouve que Napoleon et ses ennemis se sont battus toute la journee car le front est rempli d’hommes en train de se battre.

Nous pouvons constater que du bas du tableau pour aller en haut de ce tableau, les couleurs s’eclaircissent, ce qui prouvent une certaine harmonie entre les differents plans. Conclusion de l’analyse : Dans cette ? uvre, la diagonale suggeree par Victor Adam nous laisse deviner l’elan des troupes Francaises, dirigees vers la droite. C’est aussi le moment cle de la bataille, puisque les canonniers s’appretent a ouvrir le feu depuis le mont Medolano.