morale

morale

Carnet de bord :Lundi………. A savoir pour le fonctionnement.. Le métier d’assistante………… — Carnet de bord Swipetaviewn htp La stérilisation….. La stérilisation en im Le Cabinet La Chirurgie Carnet de bord Jeudi………………………………………………. page 12 Le bloc Carnet de bord :Vendredi…….. — Mon Avis….. …. page 2 . … page 3 … page 4 …….. page 5 ….. page 6 … page 7-8 …… page 9 … page 10 …… page 11 … page 13 . page 14 …. age 15 a lieu un va et vient tout au long de la journée), il est aussi accroché dans tous les blocs opératoires. J’ai pu assister à une première intervention dans le bloc n01(le cabinet en possède 12, le 1er est le cabinet où l’on stock la majorité du matériel ,c’est le plus grand Tout d’abord une assistante prépare le bloc avec des champs stériles ; tous les instruments utilisés lors de l’intervention sont aussi stériles. Le bloc doit être totalement stérilisé afin d’éviter tout risque d’infection du patient.

A partir du moment où l’intervention nécessite la pénétration dans l’os du patient tout est stérile. On vas d’abord retirer un implant mal placé puis en posé un autre. APRES-MIDI Seconde intervention Bloc n03

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
On va dégager la gencive qui enveloppe l’implant afin de le remplacer par un autre qui permettra de poser une couronne (dent, prothèse) plus tard. Le docteur pose l’implant puis suture la gencive (qu’il a incisée au début de l’intervention). L’assistante fais une radio après l’intervention pour ensuite la comparer avec celle qui précédait l’intervention.

A la fin de chaque Intervention l’assistante désinfecte le bloc. es patients passent des scanner pour ensuite les examiner avec le Docteur. OUTILS -implant(dentaire) : Dispositif que l’on enracine dans la mâchoire t sur lequel on fixe une prothèse. -Champs stériles : grands dra s médicaux stériles qui visent a protéger de tout microbe. 2 2 Quelques informations Tout le matériel nécessaire à l’intervention est préparé la vielle et reste dans son emballage Jusqu’au moment de l’intervention.

Sur le sachet de chaque matériel utilisé il y a une étiquette avec les références de l’objet ou l’instrument qui est à l’intérieur ,étiquette qu’on collera ensuite sur la fiche du patient pour avoir une traçabilité de chaque matériels utilisé pour le patient. Il faut toujours bien rassurer le patient avant l’intervention ,le ettre en confiance afin qu’il n’appréhende pas l’opération et soit moins stressé. A la fin des Intervention on donne des conseils et des indications à suivre à lettre pour leurs rétablissements : les recommandation postopératoires.

Le matériel est ramené ramener dans la salle de stérilisation où il trempe d’abord dans un bac avec une poudre et de l’eau pour désinfecter. Après avoir tremper 30min minimum on les rince a l’eau. 3 L’assistante Dentaire Durant une semaine j’ai été au côté du Docteur mais j’ai surtout suivi et étudié le métier d’assistante dentaire. Son rôle est rincipalement d’assister le Docteur dans toutes ses taches. Elle est son bras droit; Elle est chargée de la préparation du bloc (entretien, nettoyage) et de s’occuper du patient avant et après l’intervention.

Elle assiste aussi le Docteur pendant toute l’opération, elle l’aid ant les instruments et 3 salive du patient pendant l’opération. C’est elle qui fait les radios et qui stérilise tous les instruments (dans la salle de stérilisation). 4 CABINET DENTAIRE Mardi MATIN Préparation des blocs opératoires. J’assiste a plusieurs petites interventions, des consultations postopératoire, une matinée alme sans beaucoup de RDV. Opération où l’on pose et dépose (on utilise ce terme pour dire qu’on enlève un implant lorsque c’est un implant on dit qu’on le dépose et lorsque c’est une dent qu’on l’extrait) plusieurs implant.

J’observe le cycle de la stérilisation des instruments. Puis je les conditionne pour ensuite tériliser dans l’autoclave. 4 n’importe quelle manière) dans un lave instruments pour les rincer avec puissance et chaleur (c’est une sorte de lave vaisselle). Cette étape dure 3 à 4h Étape4 : On sort les instruments du lave instruments pour les rier, certains sont placés dans des boites de chirurgie dans un ordre particulier. Les autres instruments sont emballés dans des gaines de stérilisation qui seront ensuite soudés (fermés).

Les boîtes de chirurgie sont aussi emballées dans des gaines plus grandes à fermeture collante. Étape5 : Tout le matériel conditionné est placé dans l’autoclave où ils y passeront aussi 3h. A la fin du lavage, on les laisse refroidir et on place sur chaque gaine une étiquette avec la date de stérilisation et la date de péremption c’est-à-dire la date ou ils ne eront plus stériles, sur cette étiquette il y a aussi une référence, c’est cette même étiquette que l’on placera sur la fiche du patient. Etape4 : l’ordre des boîtes de chirurgie quelques matériaux conditionnés (dans les gaines) 7 Étape4 la soudeuse pour fermer I S Si on ne trouve pas le nom du patient on lui crée une fiche radiographique. Il ne faut pas touché la radio c’est pour cela qu’elle est placée dans une petite cartouche carrée plastifiée. Il faut mettre la pochette radiographique dans une boite ensuite les radio s’affichent si besoin on les imprime. On doit positionner haque radio dans le bon sens en fonction des dent du haut ou des dents du bas avant l’impression.

Ci-dessous un exemple d’une radio on peut y voir un implant. A gauche on peut distinguer une racine et on voit bien que l’implant remplace la racine. bilan radiographique : série de radio faisant le tour de la bouche on peut voir toutes les dents et toutes les racine sous toutes les formes. 9 Les blocs 10 La Chirurgie Implantaire Pose d’implant, blocs et chirurgien stérile On peut voir des champ stériles (grand drap bleu qui recouvrent le patient). On voit le tuyau avec lequel l’assistante aspire. 11

Bloc Opératoire-Hôpital Américain 63 boulevard Victor Hueo: -sur-Seine l’abcès (tous les tissus mous et enflammés) causé par l’implant sous anesthésie local et au gaz anesthésiant puis on place un collagène et on suture. Durée Ih. -La troisième intervention, pose de 9implants , il incise , on prépare un trou dans la gencive qui vas jusqu’à l’os pour l’implant et on le pose. Ensuite on met une vis de couverture sur l’implant puis on suture. On répète ce geste 9 fois l’intervention dure Sh. 38 et 48 : Numéro de dent, chaque dent porte un numéro pour permettre au chirurgien et assistante de se repérer. llagène : petit bloc cicatrisant que l’on met dans le trou après avoir extrait une dent ou déposer un implant. Il sert à combler le trou laisser et à cicatriser plus vite. 12 e bloc Opératoire-HôpitaI Américain Au bloc es chirurgiens et l’anesthésiste sont toujours présents. Au début et à la fin les brancardiers amènent et viennent récupérer le patient. A la fin de chaque intervention une équipe nettoie et désinfecte le bloc. Ci-dessus le matériel de l’anesthésiste; L’anesthésiste surveille pendant toute l’intervention la tension, les consentes, le pou et la saturation du patient. 13 Vendredi