Moliere

Moliere

Vision globale de l’evolution du theatre dans le texte et la representation, du XVIe au XIXe siecle. Reflexion sur l’importance du registre de la piece. Toutes les pieces sont ecrites pour etre jouees. Cependant, une piece de theatre est avant tout un texte qui, place entre les mains d’un lecteur averti, peut permettre a ce dernier de se creer sa propre representation theatrale. Il est vrai que le jeu des comediens peut ajouter beaucoup au sens du texte, il peut meme transformer la piece. Extrait du document:

Le theatre est un objet d’etude a part entiere dans les programmes de litterature scolaires voire universitaires. On etudie de nombreuses pieces de theatre, il n’est pas pour autant obligatoire ni donne a tout le monde de voir une ou differentes representations des pieces etudiees. On peut donc s’etonner que Moliere affirme que les pieces de theatre soient uniquement destinees a etre representees. En effet, il declare dans l’avis au lecteur de L’Amour Medecin que « les comedies ne sont faites que pour etre jouees ». Il designe ici par « comedies » toutes es pieces de theatre ecrites au XVIIe siecle, qu’elles soient comiques ou tragiques, ce terme venant du grec qui signifie «

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
pieces de theatre ». On sait que Moliere mettait en scene les pieces qu’il ecrivait et les jouait avec differentes troupes, la premiere fut « l’Illustre Theatre » qu’il fonda et qui fit rapidement faillite, il s’engagea donc ensuite dans une troupe de comediens ambulants. Mais les metteurs en scene contemporains n’ont que peu sinon aucune indication sur la facon de monter les pieces classiques, les tragedies ne comportant meme pas de didascalies.

Il est bien evident que la mise en scene de ces comedies necessite la presence d’un support ecrit mais nous pouvons cependant nous demander si le texte theatral est a lui seul une piece de theatre ou bien s’il n’est rien sans sa representation. Nous pourrons differencier les pieces comiques des pieces tragiques ; en effet, dans les tragedies les comediens se repandent bien moins sur scene que dans les comedies, pour lesquelles le comique de geste ou de situation fait partie integrante de la piece.