Methodologie philo (memoire de recherche)

Methodologie philo (memoire de recherche)

Rappel : le titre de docteur signifie prosaiquement savant ou reconnu comme detenteur de la connaissance. Synthese des principaux ouvrages sur la question : Apres avoir accumule le max de donnees et d’information sur l’objet d’etude, a la lumiere des ouvrages didactiques et methodologiques,a partir des travaux et critiques anterieurs et a partir de resultats verifies et fiables, le doctorant doit produire un document de qualite de la question traitee de sorte a « constituer un apport significatif ». La these de doctorat est un travail de recherche scientifique et un exercice academiq resultat de toute une demarche methodologique.

Malgre la part de subjectivite inherente a l’idee meme de these (defense, argumentation, prise de position, un doctorat doit etre conduit par une methodologie scientifique d’analyse appropriee et determinee par les conclusions et les resultats obtenus. Il est tres difficile de preciser ce qui prouve ou ce qui valide, en philosophie. Pourtant, il y a des regles. Chaque philosophie tient un discours regi par des regles, mais ce sont des regles qu’elle se donne et qu’elle justifie dans le meme mouvement.

Ce qui permet de circonscrire un lieu commun aux philosophes, c’est la reference a une tradition de textes et d’auteurs et par la, a un

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
champ de problemes. La meilleure definition du travail philosophiq serait de dire que c’est la tentative de travailler sur les problemes qui ont ete poses par les philosophes de l’Antiquite a nos jours. La philosophie est delimitee, non pas par les oeuvres d’une longue suite d’auteurs, ce qui conduirait a une doxographie depourvue d’interet, mais par le champ des problemes qu’ils ouvrent.

La validite du plan du doctorat de philo ou autres sciences humaines repose sur les qualites d’analyse, de synthese, de discernement et d’organisation de l’etudiant. L’ensemble de la structure du travail est a elaborer a partir de toutes les lectures faites, de l’orientation donnee, des objets vises, autrement dit de la finalite de la recherche qui en determine ses conditions de possibilites et le choix de la methodologie. Il s’agit de mettre en place une logique, de batir un plan precis, detaille, articule et structure en parties/chapitres subdivises. =; Le tout doit constituer un ensemble coherent et convaincant des differents aspects de la question etudiee et etre soutenue par un bon expose narratif, une argumentation solide et dynamique et des illustrations idoines. Cf pour completer les pages 93, 94 de Methodologie et guide pratique du memoire de recherche et de la these de doctorat en lettres, arts, sciences humaines et sociales , Informations, normes et recommandations universitaires, techniques et pratiques actuelles Pierre N’da en google book.

La problematique (= la definition, la charpente, le fondement, la portee du doctorat). « L’ensemble construit autour de la question principale » Michel Beaud, L’art de la these. Elle ne peut s’elaborer qu’a partir des confrontations philosophiques et axiologiques desquelles decoulent les conditions de possibilite et les implications methologiques . L’introduction de la Critique de la Raison Pure est l’un des exemples le plus clair, le plus concis, precis et le plus progressif.

Le souci negatif de l’epoq s’il l’on se fie a Deleuze, l’illusion, l’illusion produite par l’esprit (cf contexte des lumieres) soutend « sa revolution copernicienne ». Kant renvoie dos a dos l’ empirisme de Hume qui l’avait « reveille de son sommeil dogmatiq » et la rationalisme dogmatiq de Wolf que l’on associe a la scolastique ( cf cours sur Kant + cours prochain sur la verite d’ici que l’on fera dans le cadre du cours sur la ou les methodes), soit deux modes d’apprehension du vrai et deux theories de la connaissance.

Influence par Nentow, il rehabilite l’experience. L’objet de la cripu, qui constitue d’ailleurs la reponse a la question posee (que puis-je connaitre ? Les 3 critiques repondent a 3 questions cf cours sur Kant) reside dans cette determination des conditions de possibilite de la connaissance. La portee est considerable cf actualisation du debat fondateur de l’opposition Cassirer/ Heidegger colloque de Davos 1932 ( discussion sur concept transcendantal de temps) et determine encore les principaux debats epistemologiques (cf ce qu’en dit Philonenko).

Cette confrontation et ses consequences permet l’elucidation et la delimitation du sujet. Phase d’elaboration qui passe par le choix d’une question principale ( cf prochain cours pour la nature de cette question: nominaliste (essence), affirmative etc) qu’il faut alors developper avec un « jeu construit d’hypotheses », d’interrogations, de questionnements fondes sur des reperes notionnels et historiques, sur l’entrelacement des concepts lies a la question etudiee.

La question principale structure et determine l’arborescence conceptuelle. NB: toute problematique est liee au contexte et doit etre soumise a revision periodique, le questionner est toujours historiquement situe, il importe de se placer. Tout savoir part de problemes qui lui sont propres. Le type de problemes que se pose un savoir est meme probablement ce qui determine l’ensemble de son approche specifique de la realite. Problematiser signifie trouver, construire le probleme. La question qu’est-ce que le mal ? e pose pas encore de probleme, pour qu’on ait affaire a un veritable probleme, il faut qu’on s’apercoive que plusieurs definitions, toutes legitimes, peuvent etre proposees pour cette notion, et qu’elles s’opposent entre elles; ou encore et, par exemple, que le mal est pense comme inherent a la nature humaine ou non( d’ou l’importance deja soulignee dans le cours de la conception de l’homme par periode et par auteurs – dont l’originalite peut-etre dans cette opposition a son temps-dans l’histoire de la pensee.

L’exercice de la dissertation s’inscrit comme la possibilite pour la raison d’acceder a la conceptualisation, a l’analyse propositionnelle et a la problematisation autrement dit de depasser la connaissance commune (l’opinion et le vecu psychologique immediat) et l’elever jusqu’a l’ordre du concept et de la pensee critique. Un universitaire montre dans cette demarche sa foi en la lumiere du concept et de la rationalite pour comprendre, expliquer et transformer la realite et sa maitrise d’ un art de penser qui ne se limite pas aux premieres impressions percues dans tout phenomene.

Il s’agit d’une dialectique ascendante qui conduira vers la logique et les grandes thematiques philosophiques. L’intuition n’est pas la sensation, c’est « l’ame qui percoit au moyen des sens « Platon et cette version moderne de sa dialectique reste l’une des principales dynamiques de la methode philosophie. ( d’ou l’importance des presupposes qui se doublent dans le doctorat de l’actualite du cadre de questions posees par l’objet etudie afin de se munir de celui-ci pour aller sonder les elements historico- theoriq).

Qualite de la pbtiq depend de la capacite a conceptualiser, une conceptualisation= une construction qui doit rendre compte de la realite tout en retenant que son essence.  » le concept subsume le divers du sensible » ecrit fortement Kant. Nous en reparlerons. ==> pbtiq = essence, nature du pb. Portee de la question La consistance= les champs de l’enquete. Les limites , les frontieres. Une derniere rq : une problematiq evolue.

Les hypotheses se modifient, l’analyse s’affine. Il est bon souvent de fonctionner en 2 temps : poser les presupposes methodologiques : hypothese, analyse de fond sans avoir resolu son questionnement. Nous definirons dans un prochain cours ces methodes ( etat des lieux des ressources, actualite de la question de l’interpretation, usuels et illustrations (le cercle) et la conceptualisation.