Memoiresanchezphilippe

Memoiresanchezphilippe

Faculté Arts Lettres Langues Département de Français langue étrangère MASTER PROFESSIONNEL « MAITRISE DE LA LANGUE ET POLITIQUES D’INTEGRATION » DEUXIEME ANN EE RAPPORT DE STAGE Philippe SANCHEZ Réflexion sur les variables des parcours d’insertion des publics en difficulté de moins de vingt-six ans. Stage réalisé du 02/0 Directeur : Anne VIC Septembre 2006 Remerciements or 115 Sni* to View L’ADAP Je tiens à remercier Mme Garbay, Mlle Sérafini et les formateurs de l’ADFLP pour leur bon accueil ainsi que le CRI Italique pour ses précieux conseils.

Mes proches, Solène, Patrick, Etienne, Jean Guy et ma famille méritent un clin d’œil. Aussi, je tiens à remercier rensemble de l’équipe pédagogique du Master professionnel « Maîtrise de la langue et politiques d’intégration » pour la qualité de cette formation et spécialement Mme Vicher pour la direction de ce mémoire. 2 Mes activités en parallèle aux lieux de stage LES DISPOSITIFS D’ INSERTION OBSERVES 16 MAPI FLE 18 Présentation Description du public………..

Atelier de Pédagogie 26 La formation ouverte ? distance… public…… Le CIVIS 32 SUIVI D’ ACTIONS MISES EN PLACE….. ?? — Plan local de lutte contre les discriminations à l’ …. … 23 • 35 emploi . 37 Connaissance et qualification des acteurs…

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Intermédiation demandeurs d’emploi – employeurs La mobilisation des … 37 publics — La plateforme Savoirs de base et emploi…. 40 REFLEXION SUR LES VARIABLES DES PARCOURS D’ INSERTION… Origine du 42 questionnement INSERTION, DISPOSITIFS ET PARCOURS 45 Définition.

La prise en charge des publics . FREINS LIES AU PUBLIC EN INSERTION 55 Aspect financier . De la dépendance ? l’autonomie Origine et environnement 60 Discrimination de genre ? . Aspect comportemental 64 La langue 67 La formation 43 Les pratiques d’embauches…… . Les métiers en tension …………… 82 Les contrats 86 CONCLUSION 90 BI BLIOGRAPHIE…. 92 SIGLAIRE 96 ANNEXES…. 97 4 INTRODUCTION Ce « mémoire de stage » est élaboré suite à un stage au sein de l’ADFLP de Saint-Étienne.

J’ai pu observer plusieurs dispositifs d’insertion, et me suis focalisé sur ceux constituant un étayage dans les parcours d’accès ? l’emploi des jeunes en difficulté, de moins de vlngt-six ans. une première partie « anamnèse constituera une présentation du lieu de tage, des centres d’intérêt retenus de ma méthode et de ma position. d’insertion, intitulée « Réflexion sur les variables des parcours d’insertion Je tenterai ici de répondre aux axes de réflexion suscités par l’observation.

Le but de ce travail étant de salsir les éléments caractéristiques de parcours, et surtout de saisir ceux qui ralentissent le processus d’insertion de jeunes en difficulté, bénéficiaires des dispositifs d’insertion. Ces différents éléments feront l’objet de problématisations et d’apports théoriques, dont vous trouverez les sources en fin de rapport. DESCRIPTION DU STAGE J’ai effectué un stage de trois mois et demi au sein de l’ADFLP Association de la formation linguistique et professionnelle – de Saint-Étienne.

Le thème de l’insertion des publics adultes en difficulté par rapport à la maitrise du français étant peu après le début du stage un point de réflexion qui m’a attiré, j’ai choisi Madame Anne Vicher en tant que directrice. Christelle Sérafini, coordonnatrice pédagogique de la structure d’accueil, a accepté de me prendre en charge pendant cette période. La découverte du milieu de la formation Le choix de mon terrain de stage s’est falt suite à la rencontre de

Christelle Sérafini, issue du Master professionnel « Maîtrise de la langue et politiques d’intégration » et coordonnatrice éda ogique de l’ensemble des actions de l’ADFLP. à intégrer cette association c’est justement le fait que mon éventuelle tutrice présentait le même profil que moi. Après m’avoir dépeint brièvement les actions menées par l’ADFLP, je comprends que c’est un des plus anciens organismes de formation de la région et donc a priori des plus expérimentés. Du fait de cette ancienneté, la structure a eu le temps de se voir attribuer une autre réputation, lutôt perçue comme un établissement à gros rendement.

Elle est parfois taxée d’ « usine » par plusieurs autres professionnels qui ont eu l’occasion de me donner leur avis sur ce stage. Je comprends assez vite que le public est peut être le même mais que les structures n’ont pas la même manière d’envisager les choses, et qu’il va sûrement aussi être question dans ce milieu de « copinages et de rivalités Personnellement, à ce moment précis, je suis à la recherche d’un stage qui pourrait effectivement me présenter un aspect de la formation que Je ne connals pas.

Je ne suis pas à la recherche d’un contrat mais bien d’une expérience formatrice en relation avec les contenus du Master professionnel. Je dispose ici de quelque chose de nouveau et d’intéressant dans la mesure où je peux observer un panel de 6 dispositifs, des publics relevant du FLE – FLS mais aussi et surtout de la réactualisation des savoirs de base. e découvre donc un nouveau milieu, celui de la 6 OF Ils du social, dans le cadre d’actions s’inscrivant dans des plans nationaux. Je pense donc au départ avoir un stage qui me convient.

Il m’a paru important d’évoquer mes présupposés sur le milieu de a formation et des structures, le choix d’un stage se faisant généralement de façon très subjective, à partir d’idées reçues souvent peu fondées car dans l’ignorance la plus totale d’un nouvel univers. Je dois donc avouer que les préjugés que j’avais en ce qui concerne ce milieu ont quelque peu influencé mon choix. Mals desormais, je me dois de comprendre et de décrire une situation sans projeter mon avis sur l’analyse Mon objectif est en quelque sorte de prendre une photographie, avec la meilleure définition possible, d’une situation que je découvre.

Description de la structure d’accueil L’association de la formation linguistique et professionnelle est implantée ? Saint-Étienne depuis une trentaine d’années. L’ADFLP est une association qui est également actionnaire majoritaire d’une SARL et d’une EURL ce qui lui permet de couvrir l’ensemble du paysage de la formation. Elle travaille sur le champ de l’insertion sur fonds publics alors que les sociétés sont engagées sur le contrat de professionnalisatlon et la formatlon continue en directlon des entreprises.

Le champ d’action de la structure est en effet très large mais a pour but essentiel la formation linguisti ueet rofessionnelle, la formation rientée sur et pour ; ‘OF Ils s’adressent à des publics ne maîtrisant pas suffisamment la langue française. Il s’agit de formations linguistiques visant la recherche et l’accès ? l’emploi. Créée à la demande des pouvolrs publics, l’ADFLP a été longtemps l’organisme travaillant pratiquement exclusivement sur ce type de spécialisation.

Actuellement plus diversifiée, elle a été néanmoins retenue au niveau national par le 7 FASILD pour les actions en direction des publics relevant du CAI. De même, depuis quelques années, elle assure des prestations de suivi pour les diverses agences épartementales de l’ANPE à hauteur d’environ 26 % de son chiffre d’affaires, ainsi que pour le conseil régional 17 % C’est également dans le secteur des recrutements que l’ADFLP s’investit, elle était notamment assignée au recrutement du personnel d’Ikea lors de son installation à Saint-Étienne.

Toute sa raison d’être est en somme basée sur la maîtrise de la langue, les savoirs de base et l’insertion socioprofessionnelle. Son siège est basé à Saint-Étienne mais plusieurs actions se déroulant aux alentours de Saint-Étienne, ce stage m’a permis de mieux connaître le territoire téphanois. J’ai assisté à des rencontres, réunions ou observé des dispositifs dans la vallée de FOndaine, du Forez et dans le pays du Gier. Contexte C’est dans un contexte pl e i’intèere l’association. était soumise à un système de subventions.

En 2004, la Région et l’ANPE réunies représentaient 43% du « chiffre d’affaires » de l’ADFLP. Cette année, ces actions étant suspendues suite à une décision du tribunal administratif de Lyon, la structure se retrouve dans une instabilité exceptionnelle. En effet, sept organismes n’ayant pas été retenus sur cet appel ‘offre, ont décidé de porter réclamation pour vice de procédure. L’objet de l’action procédurière portait sur le fait que l’appel en question avait été émis via Internet.

Ce genre de recours est toujours possible et a ici entraîné l’annulation de l’appel ? projet sur l’offre linguistique de la Région. L’ADFLP fonctionne avec quatorze permanents, actuellement tous en CDI. Mais dans un contexte de crise comme celui-ci, deux formateurs ont dû être licenciés. La plupart des salariés se retrouvent au chômage technique et travaillent avec des emplois du temps fortement allégés, les conduisant usqu’à ce que fon 8 pourrait appeler « une situation précaire L’association est aujourd’hui en situation déficitaire de moins 170 000 eurosl.

C’est dans ce contexte d’Insécurité, de doute et de chômage technique que j’observe la structure, qu’il me parait utile de préciser d’emblée. Je reviendrai ultérieurement sur ce point. questionner les acteurs et Mlle Sérafini. Etant coordonnatrice et ayant bénéficié de la même formation que moi, elle sait me conseiller et m’éclairer sur les sujets qui m’interpellent. Ainsi, plusieurs entretiens sont nécessaires, à la fois pour élucider uelques points mais aussi pour étayer ma réflexion.

Ma principale activité est l’observation, je découvre pleinement un milieu et doit tenter d’en apprécier toute la complexité. Bien sûr, j’ai été amené à participer à diverses activités, parallèlement ? l’observation. J’ai parfois été fortement incité à conduire des ateliers. J’ai ainsi eu face à moi, à plusieurs reprises, des classes sans formateurs et par conséquent étais « contraint » de les animer de manière ponctuelle, sous peine de les voir travailler en autonomie trop longtemps.

Mais j’avais pour consigne de ne pas rop participer à la vie de la structure d’accueil, et ne voulais donc pas faire classe, sauf si l’on m’y invitait ou si l’atelier en cours pouvait me permettre de mieux approcher le public. Par exemple, j’ai filmé le groupe MAPI durant une heure et demie. Il s’agissait d’une simulation de présentation face à un recruteur. Ils devaient me présenter leur parcours, m’expliquer leurs motivations et leurs projets. Bien sûr, tout cela engendrait une base de donnée et un contact qui constituait des éléments en complète adéquation avec mes axe n guise d’exemple, et 15