Memoire

Memoire

INTRODUCTION DU MEMOIRE En France, le marche boursier est represente par la Bourse de Paris, rebaptise en 2000 Euronext Paris, filiale d’Euronext et desormais membre du groupe NYSE Euronext. Euronext Paris est donc le marche officiel des actions en France. Euronext Paris est une place incontournable en Europe. En 2007, les capitaux leves se sont etablis a 3,4 milliards d’euros sur ce marche. Les societes, francaises ou etrangeres, inscrites sur l’Euronext Paris, restent soumises aux autorites et aux procedures francaises tandis que le classement des marches reglementes nationaux est maintenu.

Euronext Paris est une place organisee, qui s’oppose aux marches de gre a gre. Il est dote d’organismes qui reglementent les emissions et les transactions, organisent les cotations, veillent au bon deroulement des operations et garantissent la standardisation des produits et des procedures. chargee du fonctionnement, de la securite et de la transparence des marches boursiers francais. Elle fixe notamment les regles d’admission a la cote et de radiation, les regles de fonctionnement (diffusion des cours, enregistrement des transactions, reglements livraisons, gestion des systemes de cotation, etc. , sous le controle de l’AMF (qui est l’Autorite des Marches Financier en France). A noter, que depuis le 1er janvier 2008, les societes sont

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
cotees sur le marche «Euronext Paris», et non plus sur l’Eurolist. En Mai 2005 est apparu Alternext, qui est un marche ou l’acces est simplifie et ou les obligations sont allegees. Ce marche a ete pense, concu pour les PME. Ce marche est regule mais non reglemente au sens des directives europeennes sur les services en investissement. Alternext est cependant organise et regule par Euronext, et impose aux societes cotees d’informer regulierement les investisseurs.

Alternext a ete cree pour offrir une alternative de cotation aux petites et moyennes entreprises desireuses d’acceder au marche financier sans disposer necessairement des moyens humains et financiers adaptes aux obligations d’acces au marche reglemente. Les societes candidates a l’introduction doivent simplement disposer d’un historique de deux annees de comptes et peuvent adopter le referentiel comptable de leur choix (normes domestiques ou IFRS). A cote de ces marches, il existe egalement des marches non reglementes, organises par Euronext, mais qui ne beneficient pas de la qualite de marche reglemente au sens de la directive europeenne.

Les emetteurs ne sont pas soumis a des regles de diffusion d’informations. En France, le Marche Libre, cree en 1996, s’adresse aux petites et moyennes entreprises qui souhaitent acceder au marche financier, sans pour autant satisfaire aux criteres d’admission des autres marches de NYSE Euronext. Ce marche est souvent presente comme une premiere etape boursiere car il a permis a un grand nombre d’entre elles de rejoindre un autre marche d’Euronext Paris SA. Les entreprises etrangeres ont donc un panel de possibilites pour s’introduire sur le marche boursier Francais.

La place de Paris devrait aussi s’internationaliser avec l’arrivee de societes etrangeres. Dans le sillage des britanniques Assima et Slough Estates cette annee, le fabricant de chaussures de luxe Bexley ou encore la societe chinoise de biotechnologies Watson Biotech pourraient se lancer dans l’aventure. L’introduction en bourse d’une entreprise est une etape importante dans le plan strategique. Elle permet de profiter de tous les avantages lies a la cotation sur le marche, la notoriete s’accroit et l’acces aux sources de financement augmentes et se diversifie, les couts sont donc moindres grace a la desintermediation.

La cotation boursiere offre pour l’entreprise, une meilleure visibilite aupres des differents acteurs du marche financier et pour le grand public. La cotation de l’entreprise est evaluee quotidiennement et ses resultats sont regulierement commentes par les analystes et les gestionnaires de portefeuille. Le choix pour une entreprise de s’introduire sur le marche boursier est generalement consenti lorsque son secteur est porteur et qu’elle detient une bonne image aupres des ses investisseurs. Generalement, les introductions boursieres sont realisees suite a des periodes de croissance et d’investissement eleves, et au cours de pics boursiers.

Cette operation engage l’entreprise a ceder un certain pourcentage du capital de la societe au public sur le marche boursier, le minimum etant de 10 %. L’introduction d’une societe en Bourse repond a deux objectifs : diffuser les titres dans le public puis organiser et assurer leur premiere cotation dans les meilleures conditions possibles pour tous. Elle peut s’effectuer par : • Les procedures de marche qui sont au nombre de 4 ; la cotation directe (CD), l’offre a prix minimum (OPM), l’offre a prix ferme (OPF) et l’offre a prix ouvert (OPO). Un placement, garanti ou non, centralise par l’etablissement « Chef de file » du syndicat de placement pour une partie des titres. Le type d’investisseur va determiner le choix de la procedure a suivre par l’entreprise. La procedure de placement cible essentiellement des investisseurs institutionnels que l’etablissement chef de file a la possibilite de selectionner, tandis que les procedures de marche permet d’envisager un actionnariat plus nombreux et plus diversifie comprenant une part importante d’actionnaires individuels.

L’introduction en Bourse est donc un choix uniquement strategique, cependant ce n’est pas un passage oblige dans la vie d’une entreprise. La question qui vient alors naturellement est celle des motivations des entreprises qui decident de se faire coter. Apres avoir analyse dans la premiere partie, pourquoi les entreprises etrangeres desirent s’introduire sur le marche boursier francais, ainsi que les enjeux de cette introduction, nous exposerons dans un second temps comment s’introduire en bourse pour une entreprise etrangere. 1) Pourquoi s’introduire sur le marche boursier francais ?

L’introduction en Bourse seduit de plus en plus. Jadis reservee a une petite minorite d’entreprises, l’introduction en Bourse seduit de plus en plus. En 1996-1997, en France, hors privatisations, 86 entreprises se sont introduites sur les premier et second marches, pour un total de 10,4 milliards ; 38 introductions ont ete realisees sur le nouveau marche, pour un total de 2,9 milliards. Bien que ces chiffres soient en nette progression par rapport au passe, le nombre d’entreprises cotees et d’introductions en Bourse reste faible en France par rapport aux pays anglo-saxons.

Beaucoup d’entreprises n’ont encore qu’une idee vague de l’interet d’une introduction en Bourse. Elles en mesurent mal les couts. Et elles se sentent peu preparees devant la multitude de choix qu’implique une decision d’introduction : A) Des enjeux financiers a. Diversification des modes de financement b. Meilleurs liquidite des actifs disponibles Une introduction en Bourse est avant tout une operation financiere. Les avantages financiers de l’introduction dependent de sa motivation. Trois situations se presentent : l’entreprise souhaite financer des projets d’envergure qui depassent la capacite de financement de ses bailleurs de fonds habituels (actionnaires actuels et banquiers) ; – l’entreprise souhaite reduire son endettement ; – l’entreprise souhaite liquidifier la position de certains de ses actionnaires et leur permettre de « sortir », soit a l’introduction soit par la suite. Dans les deux premiers cas, l’essentiel des actions proposees lors de l’introduction sont des actions nouvelles. Dans le dernier cas, l’introduction se traduit surtout par la vente d’actions anciennes.

La cotation rassure le banquier, qui devient moins exigeant, mais l’introduction permet surtout d’acquerir une meilleure position de negociation, en faisant jouer la concurrence entre les banques. B) Des enjeux strategiques c. Notoriete de l’enseigne Le desir de notoriete figure au premier rang des motivations affichees par les entreprises s’introduisant en Bourse. La publicite faite autour d’une operation d’introduction est importante et la presence d’une entreprise a la cote lui assure une visibilite permanente.

Entre autres avantages, la notoriete donne a l’entreprise une plus grande credibilite par rapport a ses partenaires commerciaux et par rapport a ses salaries, actuels et futurs. Une entreprise non cotee aura plus de mal a attirer des collaborateurs de haut niveau, ou a entrer dans des relations de long terme avec de grandes entreprises. Ce gain de notoriete a d’autant plus de valeur que la societe introduite en Bourse est jeune et se trouve dans un secteur de pointe. Par exemple, l’introduction d’Omnicom au nouveau marche americain en juillet 1997 a renforce son statut d’acteur incontournable sur le marche des telecommunications. . Enjeu regional e. Dynamisation du management L’introduction en Bourse facilite aussi la mise en place d’un systeme d’interessement des salaries a fort potentiel de resultat, par exemple sous la forme de stock-options. Certes, rien n’interdit a une entreprise non cotee de distribuer des stock-options a ses salaries, mais l’absence d’un prix de marche clair et la difficulte de ceder les titres en diminuent l’interet pratique. Enfin, l’introduction en Bourse est l’occasion d’une mutation dans le systeme de « corporate governance » de l’entreprise.

Elle implique au minimum une transparence des comptes de l’entreprise, et plus largement un effort de communication financiere dirige vers des investisseurs externes, actuels ou potentiels. Elle conduit aussi a la mise en place de systemes modernes de controle interne et a une professionnalisation des instances d’administration et de surveillance. Ces mutations sont parfois vecues, a court terme, plus comme un cout que comme un avantage de l’introduction. A long terme, elles ne peuvent que conforter la solidite de l’entreprise. f. Position de force aupres de ses FNR and co . g. Gagner des parts de marche