Marché des dérivés et financiers

Marché des dérivés et financiers

Marché financier Le marché financier est le marché sur lequel sont émis et échangés les titres à moyen ou à long terme Les marchés financiers organisés ont l’objet d’une réglementation, et fonctionnent sous la surveillance de l’autorité de régulation, IAutorité des Marchés financiers Marché des dérivés Les marchés d’obligations ou d’actions : on y achète et on y vend des valeurs (autrefois on aurait dit des « titres ») A côté il existe un marché dérivé, qui prend appuie sur le marché des titres (ex : marché de peuvent établir des c OF4 une personne propo d’e Swipe v ce contrat a un coût . l’actif à l’échéance é, les opérateurs option d’achat actif (ex : une action) valeur d’acquisition un marché dérivé. A Péchéance, SI la valeur de l’actif excède la valeur prévue par le contrat, l’acquéreur a intérêt à lever l’option. Dans le cas contraire il ne lèvera pas l’option mais supportera un coût : la prime. Il existe des marchés dérivés pour les actions, pour les obligations, pour les matières premières pour les devises, pour les taux d’intérêts, pour les crédits (les fameux CDS, crédit default swap)…

La première utilité de ce marché est de sécuriser la valeur

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
d’un ctif pour un commerçant La deuxième est la création une liquidité du marché (facilité les transactions, accroître la demande s to next page sur le marché La troisième utilité concerne l’épargnant, il y a un effet de levier (possibilité de mobiliser des fonds limités et d’espérer des gains importants). La spéculation apparait donc comme nécessaire car elle permet de transférer le risque d’agents producteurs ? d’autres spéculateurs.

Limite : On s’échange des contrats valorisés à IO fois la richesse produite sur Terre ZINZIN : Le terme « investisseurs institutionnels » désigne les anques, les compagnies d’assurance, des fonds de pension (retraite américaine/achat d’actions), les FCP (Fond Commun de Placement) et les SICAV (Société d’Investissement à Capital Variable : Elle collecte une épargne, place l’épargne collecté et verse dans certain cas, un revenu aux détenteurs de parts de SICAV), mais encore les hedge funds (Fonds Spéculatif qui intervienne sur le marché pour faire des profits à court terme).

Agence de notation : Il y en a 10. Entreprises qui délivrent des notes à des instruments de dettes ou des entreprises émettrices d’aide public ou privé en fonction des performances et des isques. Ces agences publient aussi des perspectives (possibilités d’évolution des notes. Ces notes données par les agences de notation ont un impact considérable sur les marchés financiers. Une baisse de la note durcit les conditions d’emprunt. L’Autorité des marchés financiers (AMF) a 3 missions : Régulation : émission de règles sur le marché financier.

Information : (Transparence) améliorer les conditions de la concurrence pour ameliorer le ma 2 financier. concurrence pour améliorer le marché Protection : Protéger l’épargne et le consommateur. Pour remplir ses missions elle peut ener des enquêtes et des contrôles, disposer d’un pouvoir de sanction Le marché financier apparait comme un lieu qui procure des opportunités a l’économie : permet de quotter des valeurs. permet de financer la croissance de l’entreprise. permet de motiver le personnel.

Limites: lieu de spéculations importantes Entreprises cotée en bourse ont des frais (rédaction et communication d’informations à destination des épargnants). 2. Les principales évolutions Les trois « D » de la globalisation financière (émergence d’un seul marché mondiale des capitaux, de court et long terme) : Dérèglementation : diminution (ou suppression) des dérèglementations nationales qui régissent la circulation des capitaux. (Industrialisé dans les années 1980). Décloisonnement : les frontières entre les marchés et les types de marchés ont été assouplies.

Les marchés financiers nationaux sont interconnectés constituant un marché global. Désintermédiation : Phénomène ui ermet d’intervenir directement sur les march 3 accès la même information) il peut provoquer une crise systémique du fait de l’importance des capitalisations et des sommes en Jeu. Fama : Les marchés financiers sont efficient parce que ces archés donnent une juste valeur des actifs et intègre l’information presque immédiatement. Le marché boursier atteint l’équilibre et l’optimum au sens de Paretot.

Dès lors que les marchés financiers sont efficients, toute intervention extérieure d’un régulateur ne peut que perturber la formation des prix. Shiller estime que les marchés ne sont pas efficients. Ses travaux ont mis en évidence qu’il était impossible d’expliquer les fluctuations des prix des actifs de manière rationnelle. Lars Peter Hansen : les fluctuations des prix des actifs en relation avec l’évolution des agrégats macroéconomiques, tels que la onsommation, l’épargne et l’investissement.

La bourse apparait donc comme un marché non efficient qui peut engendrer des crises financières du fait du problème d’évaluation des actions. 3. Les innovations financières Titrisation : un montage financier qui consiste à émettre des titres adossés à un panier d’actifs, le plus souvent des creances. Les actifs sous-jacents sont pour ainsi dire « transformés » en titres, d’où l’expression « titrisation » Swap : Contrat dans lequel les parties s’engagent auprès d’un tiers pour remplir le besoin du co-contractant. Le plus souvent il s’agit de crédit croisé. 4