marche automobile dans le monde

marche automobile dans le monde

2015 MARCHE AUTOMOBILE MONDIAL : DE BELLES PERSPECTIVES DE CROISSANCE LES MARCHÉS AUTOMOBILES DANS LE MONDE PORTRAIT DE L’AUTOMOBILISTE MONDIAL REGARDS CROISES SUR L’AUTOMOBILISTE FRANÇAIS p g ‘OBSERVATOIRE CETELEM SOMMAIRE 01 02 10 16 26 32 33 36 39 42 50 51 56 ÉDITO 9 marché mondial, continue néanmoins de croître sur un rythme de 10 C’est finalement un nouveau record de vente qui sera battu cette année ? l’échelle planétaire, avec plus de 80 millions de voitures écoulées !

Au-delà des chiffres de ventes, avec ses nouvelles clientèles, le marché automobile continue d’évoluer et ‘innover dans son produit – nouvelles énergies de propulsion, nouveaux matériaux, nouveaux designs… comme dans son commerce, avec notamment la montée en puissance du e-commerce. À la veille du Mondial de rAutomobile 2014 à Paris, L’Observatoire Cetelem a aussi décidé d’innover.

Et pour mieux suivre, comprendre et anticiper les transformations des attentes et des comportements des nouvelles clientèles automobiles, L’observatoire Cetelem élargit le périmètre de son terrain d’enquête à l’échelle mondiale. Outre les pays européens traditionnels(l), la Chine, le Brésil, l’Afrique du Sud, le Japon et les ?tats-Unis sont présents dans l’étude de L’observatoire Cetelem pour un total de 14 pays et près de 8 000

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
automobilistes interrogés !

C’est donc un tour du monde com let des marchés et des client 2 OF Eg les que L’observatoire Une enquête on line a été conduite par TNS-Sofres en juillet 2014 en Belgique, en Allemagne, en Espagne, en France, en Italie, en Pologne, au Portugal, au Royaume-Uni, en Turquie, au Japon, aux Etats-Unis, au Brésil, en Chine et en Afrique du Sud. Au total, plus de 7 550 individus ayant acheté une voiture (neuve ou d’occasion) dans les cinq dernières années nt été interrogés (échantillons représentatifs des populations nationales des 18-65 ans), et l’édition 2015 de L’Observatoire Cetelem couvre ainsi 70 % du marché automobile mondial. Calcul moyenne 14 pays : dans un souci de comparaison et de recherche des spécificités pays, les moyennes affichées correspondent aux moyennes arithmétiques des 14 pays interrogés, accordant ainsi un poids identique à chacun d’entre eux. Cette moyenne permet ainsi de situer un pays par rapport aux autres ; elle ne reflète néanmoins pas les contours de l’automobiliste mondial. ) En France, une enquête sup lémentalre a été menée auprès de concessionnaires, ainsi qu’auprès d’analystes et de décideurs des marques au s d’une centaine concessionnaires et les marques automobiles s’en font.

L’OBSERVATOIRE ÉVOLUTION DES PARCS AUTOMOBILES DANS LE MONDE DES SITUATIONS TRÈS CONTRASTÉES / LES ZONES DÉVELOPPÉES PROCHES DE LA SATURATION / AILLEURS, LA MOTORISATION AUTOMOBILE PROGRESSE SIGNIFICATIVEMENT / VERS UN NOUVEL ORDRE MONDIAL À L’HORIZON 2020 / LE PARC AUTOMOBILE MONDIAL VIEILLIT LES MARCHÉS AUTOMOBILES Des situations très contrastées le niveau de richesse économique d’un pays est avancé, plus son taux ‘équipement automobile est élevé l’émergence de classes m 4 OF Eg 40 000 50 000 60 000 PIB PPA par habitant en 2012, IJS$ Cette analyse montre également des écarts parfois importants entre différents pays de richesse comparable, au sein même de l’Europe par exemple : au-delà de la richesse économique, il est évident que d’autres facteurs comme la culture, le degré de développement des transports alternatifs, ou la géographie et la densité démographique d’un pays donné jouent un rôle important dans le niveau et la vitesse de motorisation. Le graphique de la page suivante illustre a dynamique d’évolution des taux d’équipement automobile entre 2005 et 2012. 3 Les zones s OF Eg nationale des transports et déplacements : ainsi, le nombre de véhicules par ménage est passé de 1,89 en 2001 à 1,86 en 2009 aux États-Unis, à la fois sous l’effet d’une diminution de la multi motorisation des ménages (59 % en 2009 vs 60,4 % au début de la décennie) et d’une légère augmentation de la part des ménages non équipés (8,7 % en 2011 vs 8,1 % en 2001). Parc véhicules légers Les pays émergents en fort développement, érosion aux États- unis 2012 528 537 555 554 514 540 551 ES 6 OF Eg st Inférieure à celle observée en France, ce qui explique en partie la poursuite marquée de l’équipement automobile entre 2005 et 2012. La résistance de la croissance économique favorise également le phénomène.

France : stabilité Deux phénomènes sont à l’œuvre : d’un côté, le pays bénéficie dans ses grandes agglomérations d’un réseau de transports alternatifs efficaces, conférant à l’automobile une part modale inférieure à 50 % dans certaines d’entre elles comme paris, Lyon, Strasbourg… de l’autre, la fin de l’exode rural et le retour au périurbain, voire même la « rurbanisation », rendent la mobilité utomobile incontournable en l’absence de solutions de transports publics. Royaume-Uni : stabilisation du taux de motorisation Cinstauration de normes environnementales strictes, et plus particulièrement du péage urbain ? Londres, a conduit à une parfaite stabilisation du taux de motorisation entre 2005 et 2012.

Ailleurs, la motorisation automobile progresse significativement Pologne : explosion du taux de motorisation Dans le périmètre européen analysé ici, il convient de souligner la position particulière qu’occu e la Pologne, qui a vu son taux Eg ion passer de ouest-européennes, la circulation utomobile dans les grandes agglomérations polonaises est facilitée par une architecture d’après-guerre caractérisée par de grandes avenues, limitant ainsi les problèmes de congestion. Turquie et Brésil : un taux d’équipement en hausse de près de 50 % Ces deux pays présentent aujourd’hui des taux de motorisation très proches, entre 1 70 et 180 véhicules pour 1 000 habitants, soit 40 à 50 % plus importants qu’en 2005.

Chine : multiplication par quatre en sept ans Le taux de motorisation du pays est en effet passé de 17 à 69 véhicules pour 1 000 habitants : les primoaccédants représentent 70 % des cheteurs d’automobiles neuves du pays ! Il faut néanmoins noter le fort déséquilibre qui subsiste entre, d’une part, les mégalopoles côtières réputées pour leur fort taux d’encombrement et, d’autre part, l’intérieur du pays encore majoritairement privé d’automobile. qq q 05 8 OF Eg l’horizon 2020 Alors que les pays Chine : la plus forte croissance développés se Le pays verra son taux de motorirapprocheront de leur sation pour 1 000 habitants croître niveau de saturation, les pays en développement de Fordre de 13 % par an !

Avec l’apconnaîtront une croissance parition d’un marché de la seconde arquée de leur taux d’équipement automobile. main et l’émergence d’une classe moyenne au centre du pays, le produit automobile a toutes les chances de poursuivre sa diffusion au sein de la population chinoise. parc Une progression continue du parc automobile dans les zones émergentes 2020 164 179 236 184 69 parcs automobiles * Europe 8 pays : BE, DE, ES, FR, IT, PL, PT, UK Source : BIPE d’après OICA, fédérations constructeurs, estimations et projections BIPE. Reste du monde 45 % 43 % Europe 8 pays* 22 % États-Unis 24 % Etats-lJnis 20 % Chine Le parc automobile mondial vieillit râpe du stock automobile 0 9