Marcel Duchamp

Marcel Duchamp

marche déchaussa (né à baliverne-crevons, le 28 juillet 1887 et mort à nouille-sur- sein, le 2 octobre 1968) est un peintre, plasticité, homme de lettres français, naturalisé américain en 1955. Considéré par beaucoup comme l’artiste le plus important du axe siècle, il est qualifié également par Indre Breton d’« homme le plus intelligent du siècle ». Premier anarchiste de l’histoire de l’art, il déteste les peintures académiques et il ne répondra jamais a des commande, il crée pour satisfaire ses envies.

Inventeur des ruade-madame, sa démarche artistique exerce une influence ajoure sur les différents courants de l’art contemporain. C’est ainsi qu’il est vu comme le précurseur et l’annonciateur de swaps toi vie » rut page certains aspects les p 1945. Il est considéré premier a pouvoir que en accolant son nom de l’art conceptuel et m or 6 n de l’art depuis ou même le pli Il-c » emporte quel objet rot âge sites de l’art minimal, art.), dans leur inspiration, leur démarche artistique et idéologique, témoignent de l’influence déterminante de f?ouvre de duché.

Il aurait également, d’après les nombreux essais qui lui sont consacrés, été l’inspirateur de plusieurs courants artistiques dont le pope art, e indianisme, l’Op art et le

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
centrisme. Le ruade madame et son histoire Le ruade madame est une pratique artistique issue du didactisme. Le didactisme est un mouvement artistique du début du Emme siècle swaps siècle qui poursuit la rupture avec l’ordre classique et les conventions académiques engagée par l’impressionnisme et le fauvisme.

Le didactisme se nourrit des influence du cubisme (collage sur toiles d’objet étranger a la peinture) ainsi que différentes formes d’abstraction lyriques ou géométriques (contestation des règles académiques). Le didactisme partage également une thématique commune avec le futurisme: La échine, mais leurs conceptions sont nettement différentes. Dada signifie « oui oui » en langue slave. Les ouvres dada sont dictées par la dérision, le hasard, l’humour, et le goût de la provocation et du scandale. Car dada est contre tout! La logique, la tradition…

Dada est une révolte contre la guerre. La guerre détruit, dada veut détruire l’ordre établi qui n’ pu empêcher le massacre. La guerre a utilisé le progrès technique a des fins destructrices, dada dénoncera la machine, cette invention de l’homme qui s’est retournée contre lui. Le didactisme refuse la société avec ses règles et ses valeurs. Pour bousculer les conventions artistiques, dada s’empare d’abord de matériaux jusquiames étranger a l’art: le quotidien (par l’objet) le langage (par la poésie) la typographie (par l’édition) le corps (par la danse).

Puis dada invente de nouvelles pratiques artistiques: l’objet collé dans le tableau, le détournement d’objet, le collage, le photocopiant, le ruade madame. Enfin, dada, en recherchant une forme d’art totale va poser les premières pierres d’une conception nouvelle de l’art qui permettra l’apparition du pope art, de flux, et du happa conception nouvelle de l’art qui permettra l’apparition du pope art, de flux, et du happening.

Le didactisme a donc 7 pratiques artistiques: Le mère, le affûtage le photocopiant, le organigramme, le rot-relief, l’art du spectacle, et enfin, le ruade madame: la pratique créée par marche déchaussa. Elle consiste a détourner un objet du quotidien qui devient une ouvre d’art par le seul désir de l’artiste (et par sa signature). Ces l’apport majeur du mouvement dada. Été démarche a donné naissance à une grande partie des pratiques artistiques actuelles, qu’elles s’en réclament ou s’en défendent Le ruade-madame a remis en question un certain nombre de certitudes sur lesquelles reposait l’art. Effectivement, les ruade- aède sont des ??uvres d’art qui n’ont pas été réalisées par l’artiste, ce dernier n’intervient en effet que pour les sélectionner, changer leur contexte et leur statut par la désignation (l’affirmation « ceci est une ?ouvre d’art », entonnée par marche duché faisant dès lors acte de redéfinirions).

Indre Breton définit le ruade madame comme un « objet usuel promu à la dignité d’objet d’art par le simple choix de l’artiste » Les joueurs d’échecs, décembre 1911 Huile sur toile Ce tableau témoigne des débuts de peintre de marche duché qui, grâce à ses deux frères aînés, rayon duché-violon et jacquet violon, fréquente le milieu de l’avant-garde parisienne.

Les teintes en camaïeu, le morcellement de la réalité, notamment les quelques pièces du jeu d’échecs qui s’éparpillent sur la surface du tableau, indiquent son intérêt pou quelques pièces du jeu d’échecs qui s’éparpillent sur la surface du tableau, indiquent son intérêt pour le Cubisme. Mais, de même qu’avec les autres toiles réalisées à cette époque, Jeune homme triste dans un train ou Nu descendant l’escalier, c’est plus la décomposition du mouvement qui retient ici son attention que celle de l’espace, comme c’est le cas pour les pionniers du Cubisme, Braque et pactisa.

Le thème des joueurs d’échecs et son traitement rappellent le tableau des Joueurs de cartes de caséine, célèbre pour sa composition centrée, où les bras des personnages se rejoignent, reliant les deux silhouettes par l’intermédiaire du jeu. duché, dans cette toile, reprend cette configuration où les bras tendus symbolisent l’investissement et la communion des joueurs. Résultat d’une série de six études, ce tableau précède lui-même une autre peinture réalisée l’année suivante, Portrait de joueurs d’échecs, dont les modèles sont ses deux frères et pour lesquels es échecs étaient une activité coutumière.

Le caractère intellectuel de ses futures ??uvres apparaît déjà travers le thème de cette peinture. Roue de bicyclette, 1913/1 964 Assemblage d’une roue de bicyclette sur un tabouret Métal, bois peint La Roue de bicyclette est souvent considérée comme le premier ruade-madame de marche duché. Mais cette ?ouvre n’est pas encore un vrai ruade madame puisque l’artiste y est intervenu en fixant la roue de vélo sur le tabouret.

De plus, lui-même la définit plutôt comme une sculpture sur un socle, à la manière des ??uvres de son ami constatation bar ??uvres de son ami constatation branchais . Cette ?ouvre procède très vraisemblablement de l’humour bien connu de l’artiste, mais appartient aussi à une série de travaux sur le mouvement, récurrents dans son ?ouvre, depuis le Nu descendant l’escalier, jusqu’ son film anémia cinéma, ou les rôtissoires. Ainsi la Roue de bicyclette semble répondre à un réel intérêt pour le mouvement.

Fontaine valence blanche recouverte de glaçage céramique et de peinture La Fontaine est le plus célèbre des ruade-modes de duché. Elle a donné lieu à un grand nombre d’interprétations et d’écrits, parmi lesquels ceux de spécialistes de l’esthétique qui ‘interrogent sur la redéfinirions de l’art qu’elle implique. A l’origine duché achète cet objet, un urinoir ordinaire, pour l’envoyer au comité de sélection d’une exposition dont les organisateurs s’engagent à exposer n’importe quelle ?ouvre dès lors que son auteur participe aux frais.

Faisant lui-même partie de ce comité organisateur, il souhaite éprouver la générosité de son principe. Une fois l’objet acquis, duché le retourne, lui donne le titre poétique de Fontaine et le signe Richard muté, en parodiant le nom du propriétaire d’une grande fabrique d’équipement. Avec un titre et un auteur, l’objet possède toutes les qualités extrinsèques d’une ?ouvre d’art. Mais il se voit refusé par le comité de sélection.

Pour l’inauguration de l’exposition, duché demande à l’un de ses amis, riche collectionneur, de réclamer la Fontaine de Richard muté. L’?ouvre n’étant l’un de ses amis, riche collectionneur, de réclamer la Fontaine de Richard muté. L’?ouvre n’étant pas exposée, celui-ci fait scandale et prétend même vouloir l’acheter. Ces ainsi que, peu à peu, l’histoire de la Fontaine prend de l’ampleur. Suite à l’exposition, duché fait paraître une série d’articles sou le titre « thé Richard muté case ».

Ces l’occasion pour lui d’écrire des propos parmi les plus révolutionnaires et pertinents sur l’art, et de répondre à l’accusation de plagiat : « Que Richard muté ait fabriqué cette fontaine avec ses propres mains, cela n’ aucune importance, il la choisie. Il a pris un article ordinaire de la vie, il lia placé de manière à ce que sa signification d’usage disparaisse sous le nouveau titre et le nouveau point de vue, il a créé une nouvelle pensée pour cet objet Selon duché, l’artiste n’est pas un bricoleur et, dans l’art, l’idée revalut sur la création.