Manifeste du futurisme

Manifeste du futurisme

Manifeste du futurisme 1. Nous voulons chanter l’amour du danger, l’habitude de l »nergie et de la t’m’rit’. 2. Les ‘l’ments essentiels de notre po’sie seront le courage, l’audace, et la r’volte. 3. La litt’rature ayant jusqu’ici magnifi’ l’immobilit’ pensive, l’extase et le sommeil, nous voulons exalter le mouvement agressif, l’insomnie fi’vreuse, le pas gymnastique, le saut p’rilleux, la gifle et le coup de poing. 4. Nous d’clarons que la splendeur du monde s’est enrichie d’une beaut’ nouvelle: la beaut’ de la vitesse. Une automobile de course avec son coffre orn’ de gros tuyaux tels des serpents ‘ l’haleine explosive… ne automobile rugissante, qui a l’air de courir sur de la mitraille, est plus belle que la Victoire de Samothrace. 5. Nous voulons chanter l’homme qui tient le volant dont la tige id’ale traverse la terre, lanc’e elle-m’me sur le circuit de son orbite… C’est en Italie que nous lan’ons ce manifeste de violence culbutante et incendiaire, par lequel nous fondons aujourd’hui le Futurisme parce que nous voulons d’livrer l’Italie de sa gangr’ne d’arch’ologues, de cic’rones et d’antiquaires… F. T. Marinetti Publi’ par le Figaro le 20 f’vrier 1909. Manifeste du futurisme 1.

Nous voulons chanter l’amour du danger, l’habitude de l »nergie et

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
de la t’m’rit’. 2. Les ‘l’ments essentiels de notre po’sie seront le courage, l’audace, et la r’volte. 3. La litt’rature ayant jusqu’ici magnifi’ l’immobilit’ pensive, l’extase et le sommeil, nous voulons exalter le mouvement agressif, l’insomnie fi’vreuse, le pas gymnastique, le saut p’rilleux, la gifle et le coup de poing. 4. Nous d’clarons que la splendeur du monde s’est enrichie d’une beaut’ nouvelle: la beaut’ de la vitesse. Une automobile de course avec son coffre orn’ de gros tuyaux tels des serpents ‘ l’haleine explosive… ne automobile rugissante, qui a l’air de courir sur de la mitraille, est plus belle que la Victoire de Samothrace. 5. Nous voulons chanter l’homme qui tient le volant dont la tige id’ale traverse la terre, lanc’e elle-m’me sur le circuit de son orbite… C’est en Italie que nous lan’ons ce manifeste de violence culbutante et incendiaire, par lequel nous fondons aujourd’hui le Futurisme parce que nous voulons d’livrer l’Italie de sa gangr’ne d’arch’ologues, de cic’rones et d’antiquaires… F. T. Marinetti Publi’ par le Figaro le 20 f’vrier 1909.