Management interculturele

Management interculturele

EPSO : European personnel selection Office, EPSO). EPSO est chargé de sélectionner du personnel pour les institutions et agences de l’Union européenne. Faire son service volontaire européen (à lire) Il existe une autre possibilité de vivre une expérience européenne, le service volontaire européen (SVE), qui permet ? des jeunes de séjourner dans un autres pays durant 6 à 12 mois en exerçant une activité bénévole d’intérêt général….. age 142 Le Conseil de l’Europe a également sa propre fonction publique et recrute, suivant des conditions bien spécifiques des agents ermanents, mais au La fonction publique composée d’environ États membres. e personnel du Con catégories : A B, C et L.

OF4 p g I de l’Europe est s originaires des 47 en quatre Formalités d’immigration dans les pays de l’Union européenne Espace économique européen (EEE) est une union économique comprenant : 31 États européens : les 28 États membres de l’Union européenne (UE) et trois des quatre États membres de l’Association européenne de libre-échange (AELE) : Islande, Liechtenstein et Norvège. Les principes: libre-circulation des marchandises, des services, es capitaux et des personnes.

Objectif : étendre le m Sv. ‘ipe to marché intérieur de la Communauté européenne le libre-échange est limité : il ne couvre

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
pas certains secteurs, comme l’agriculture et la pêche EEE n’est pas une union douanière CI-Jnion européenne 28 États européens ayant décidé de coordonner leur politique en déléguant, par traité, l’exercice de certaines compétences à des organes communs impliquant une gouvernance à divers niveaux. ombre total de non-natlonaux (personnes qui ne sont pas citoyennes de leur pays de résidence) vivant sur le territoire es États membres de l’UE s’élevait, au 1er janvier 2010, à 32,5 millions Cespace Schengen 14 juin 1985, la France, la RFA, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas signent ces accords, sans les cinq autres membres de la Communauté d’alors (Grande-Bretagne, Irlande, Grèce, Italie et Danemark). ignée en 1990 Entre en vigueur en 1995 e système d’information Schengen de deuxième génération (SIS Il), vise à renforcer la sécurité et à faciliter la libre circulation au sein de l’espace Schengen, a été activé en avril 2011 La Bulgarie et la Roumanie, qui ont adhéré à l’Union européenne e 1er janvier 2007, ne font pas encore partie de l’espace Schengen 22 des États membres de PIJnion européenne (le Royaume-Uni et l’Irlande n’y participent pas) et quatre États associés : l’Islande, la Norvège, la Suisse et le Liechtenstein (26 état) Cespace Schengen est donc l’espace consti 2 l’Islande, la Norvège, la Suisse et le Liechtenstein (26 état) L’espace Schengen est donc l’espace constitué par le territoire des États ayant mis en œuvre en totalité l’acquis Schengen. Ces Etats : délivrent des visas valables pour l’espace Schengen acceptent la validité des visas délivrés par les autres États

Schengen pour entrer sur leur territoire ont supprimé les contrôles aux frontières intérieures appliquent le Code des frontières à leurs frontières extérieures pour les visiteurs hors EEE, le droit d’entrée est de trois mois à la première entrée dans l’espace Schengen Le Code frontières Schengen prévoit que les États participants suppriment tout obstacle à la libre circulation des biens et personnes dans les frontières internes de l’espace Schengen. Lire jusqu’à 57 POUR ESPACE SHEGEN. es systèmes de protection sociale en Europe Le principe de la protection sociale, mutualisée au niveau rofessionnel ou nation…… née en Europe à la fin du 19eme siècle en réaction à l’apparition d’une misère ouvrière… (Lire premier page de doc Word). Lire page 162 – Bismarck ? S 164 Le traité international le plus marquant en matière de protection sociale est la convention 102 de l’OIT (juin 1952). Cette Convention porte sur les normes générales concernant la sécurité sociale et précise le niveau minimum de prestations par branche.

La Convention prévoit qu 3 précise le niveau minimum de prestations par branche. La Convention prévoit que ces neuf branches seront organisées ar chaque État selon son propre système administratif et selon son rythme, avec la création ou non d’organismes spécifiques pour la gestion de rune ou l’autre branche. La ratification de la Convention devait s’accompagner d’un engagement minimum sur deux des neuf branches, le système devant être complété ensuite en fonction du développement économique de chaque État. Comme pour toute convention, il est prévu un mécanisme de suivi fondé sur les rapports que font les États tous les deux ans.

Le Conseil de l’Europe : la Charte sociale européenne (1961) – le Code européen de sécurité sociale (1964) (Page 1 65) Deux systèmes d’organisation et de financement de la protection sociale existaient alors en Europe Le système de Bismarck e système de Beveridge Le système de Bismarck est basé sur le travail et financé par des cotisations payées pour partie par le salarié et pour partie par l’employeur avec une gestion paritaire des fonds. e Royaume-Uni avait adopté un système piloté et financé par l’État, mais soums à examen des ressources (means tested) : le système de Beveridge 1942 « Rapport au Parlement sur la sécurité sociale et les prestations connexes » 4