Management

Management

Au milieu du eue siècle, le mot « ménagement » figure dans le litre vécu comme définition « Art de conduire, de diriger, de manier » et comme exemple « le ménagement des affaires »1 0. Selon le largesse étymologique les termes « ménage » « message » ou « message » et le verbe « messager » dérivent dès le SI’ siècle de l’ancien français « maisons » (famille) lui même issu du verbe latin « manière » (signifiant « demeurer ») . Par suite le terme a désigné en français « l’art de gérer les affaires du ménage c’est-à-dire « conduire son bien, sa fortune et ses domestiques de façon judicieuse h.

Le terme « ménagement » est ensuite passé n anglais où il a donné « toi ménage » et « management »12. L’étymologie du terme « management » recouperait ainsi celle du terme « écho-momie » dont l’étymologie grecque (cosmos – noms) signifie que l’on s’intéresse aux « lois qui régissent la gestion domestique La redécouverte du mot[modifier I modifier le code] Le mot « management » a été réutiliser en France à partir des années 1960, alors que dans l’intervalle ses origines françaises avaient été presque oubliées. Hennir affola, dans son ouvrage de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
1916, parle ainsi d’ « Administration De même, le livre de

péter durcie « thé prédatrice Fo Management » (née rock, 1954 ; longées, 1955) est traduit en 1957 par « Direction des entreprises » dans le titre et par « gouvernement » s’il s’agit d’une très grande entreprise, le traducteur s’expliquant p. Ex des difficultés qu’il a eues à traduire « manager Management et gestion[modifier modifier le code] Même si du fait de ses racines françaises le mot « management » est adopté par l’Académie française avec une prononciation francisée, l’Office cubiques de la langue française ne recommande pas son emploi.

Par ailleurs, même si l’usage, étonnamment au cubée, ne dissocie pas toujours les termes « management » et « gestion », ils ne sont pas parfaitement synonymes en France, comme le montrent les titres des manuels couramment utilisés le terme « management » désigne plutôt les pratiques et les savoir-faire associés à l’organisation du travail collectif et aux relations humaines, avec une dimension surtout qualitative : management stratégique, management de projet, management participatif, etc.. Le terme « gestion » désigne loto les techniques de condor projet, management participatif, etc.. Terme « gestion » désigne plutôt les techniques de conduite des affaires en général, avec une dimension surtout quantitative : gestion comptable, gestion de patrimoine, contrôle de gestion, Histoire du management[modifier I modifier le code] Même si la conduite de l’action collective existe depuis que les hommes font société, la formalisation du management est relativement recentre 5. Les précurseurs[modifier I modifier le code] Fin du sexe siècle et début du axe siècle, Plusieurs précurseurs méritent d’être signalés hennir affola[modifier I modifier le code] Article détaillé : hennir affola.

Dans son ouvrage intitulé Administration industrielle et générale (191 6), hennir affola décrit le management (appelé « Fonction administrative ») comme une fonction transversale regroupant cinq grandes tâches ? Fonction technique : produire, transformer et fabriquer ; Fonction commerciale : achat, vente et échange ; Fonction financière : rechercher et utiliser de façon optimale les capitaux ; Fonction de sécurité : protection des personnes et des biens ; mise en place des bonnes conditions de travail Fonction comptable : calcul de pp e et des statistiques (recensement des actifs et du patrimoine).

De même, affola indique que le management suppose que ceux qu’il appelle les « administrateurs » soient capables de mettre en ?ouvre la palette des compétences essentielles, à savoir : « Prévoir. Organiser. Commander. Coordonner. Contrôler. »16 Le souci de précision et de rationalité doit donc présider dans l’administration et l’organisation bureaucratique. Il comprend habilite des outils, la que le prix des approuvais 3 travail et la qualité de l’encadrement comptent tout autant que la quantité produite par l’entreprise.

Ainsi naît « l’administration moderne », qu’on préfère désigner sou le terme ? plus dynamique et moins connoter ? de « gestion ». Le travail du dirigeant n’échappe dès lors plus à la systématisation : chaque élément doit être optimisé, depuis la prévision jusqu’ contrôle en passant par la décision. Les principes de gestion énoncés par affola «POCHE», «Prévoir, Organiser, Commander, Coordonner et Contrôler») ont été repris et simplifiés par les analystes de la Qualité (voir Roue de démine) sous l’cartonné « POIDS « planifier. Organiser. Diriger. Contrôler. » .

farderiez taller[modifier modifier le code] Article détaillé : farderiez taller. farderiez tayloriser propose le concept d’organisation scientifique du travail tendant vers un on best ah. Celui-ci repose sur la décomposition du travail en gestes élémentaires chronométrés et organisés rationnellement pour former une chaîne de production. taller désirait appliquer les principes généraux d’amélioration de la productivité par la division du travail à l’entreprise qu’édam sémites avait soulignés (avant lui plancton au niveau de la société). Lois rendant[modifier I modifier le code] Article détaillé : Lois rendant.

En France, Lois rendant s’efforce de réorganiser les méthodes de rival dans son entreprise et réalise les premières tentatives de travail à la chaîne dans le secteur automobile. Hennir for[modifier modifier le code] Article détaillé : Hennir for. Aux États-Unis, Hennir for développe le système fortes et apporte la preuve qu’une augmentation des rendements peut être obtenue par une se ration entre la conception et l’exécution des tâches, issu me, à laquelle il ajoute l’exécution des tâches, issue du tayloriser, à laquelle il ajoute une très forte spécialisation au long de la ligne de production.

L’appauvrissement de la qualification qui en résulte l’oblige augmenter fortement les salaires pour continuer à attirer des ouvriers. Parallèlement, cette augmentation permet aux ouvriers de disposer d’un pouvoir d’achat supérieur, et à terme d’acheter les automobiles qu’ils produisent. Élèvera slogan[modifier modifier le code] Article détaillé : Élèvera slogan. Charges bedeaux[modifier I modifier le code] Article détaillé : Charges bedeaux. péter durcie[modifier I modifier le code] Article détaillé : péter durcie.

Hennir ministère[modifier modifier le code] Article détaillé : Hennir ministère. L’école des relations humaines[modifier I modifier le code] Le facteur humain devient progressivement un thème de recherche pour le management. À partir des années 1920, mare parler follement introduit dans la réflexion ménagerie. Rapidement après les années 1930, avec loto maya par exemple, le management s’inspire de la psychologie avec la prise en compte de l’effet hâterons (effet psychologique d’être l’objet d’une attention spéciale).

Les phénomènes de pouvoir au sein des organisations ont été étudiés par des sociologues comme Max berbère et miches croire, Tendances contemporaines[modifier modifier le code] Les approches épistémologiques de management se sont diversifiées et sont désormais : L’économie des organisations qui s’efforce de relier celles-ci avec l’économie générale. Attache à comprendre la et la sociologie des organe un juste mélange à trouver la voie d’amélioration de l’organisation . Ne s’inspirant de modèles-types d’entreprise mais aussi en sélectionnant les leviers spécifiques pertinents (bonnes pratiques, outils et méthodes de gestion). Le management réunit finalement la gestion des ressources humaines, et plus globalement la gestion de l’organisation. Fonctions de gestion[modifier modifier le code] hennir affola énonçait qu’administrer c’est « prévoir, organiser, commander, coordonner, contrôler ».

Partant de là, les quatre principales fonctions du management sont la planification, l’organisation, le leadership et le contrôleur. Planification[modifier modifier le code] La planification se définit comme le processus par lequel le gestionnaire fixe les objectifs à atteindre et dresse les plans de travail devant mener à leur réalisation. La planification se fonde en général sur une analyse du chemin parcouru par l’entreprise, es ressources à sa disposition, de sa situation actuelle et des buts à atteindre. Tapes de planification[modifier I modifier le code] Outre la dimension principale qui est le temps (Quand), la planification prend forme selon ses autres dimensions que sont le périmètre des objectifs du projet (Quoi), les ressources (Qui), la manière et le chemin (Comment) et les obstacles possibles (Risques)25. Analyse des possibilités et des dangers ainsi que des forces et des faiblesses de l’entreprise ; Orientation de l’entreprise ; Examen des options possibles et choix de la stratégie appropriée ; établissement des liens en es, d’une part, et les assurer la réalisation des objectifs.

Organisation[modifier modifier le code] La deuxième fonction du management, l’organisation, consiste à définir la composition des groupes de travail et coordonner leurs activités. Elle entraîne la création de liens organisations qui aident les individus et les groupes à travailler de concert l’atteinte d’objectifs commuions. Cette étape est essentielle en tant que fonction de la gestion, tandis que lors de ceci, les gestionnaires délimitent les pouvoirs et responsabilités, puis es répartissent entre les individus.

Non seulement qu’un degré de subordination est établi, mais aussi les responsabilités et l’obligation de rendre des complètes. Étapes de l’organisation[modifier I modifier le code] Choisir les moyens et les méthodes appropriés ; Déterminer les besoins en ressources humaines et matériels , Définir leurs interrelations ; Répartir les tâches de manière à atteindre les objectifs vissées. Direction[modifier I modifier le code] Le leadership consiste à diriger les employés chargés d’exécuter le travail et à faire progresser les choses, c’est-à-dire à exercer Ur eux une influence positive.