Mademoiselle

Mademoiselle

INTRODUCTION Preambule La finalite de l’Etat est le bonheur des citoyens et c’est vers ce but que doit tendre l’action des hommes politiques. Pourquoi le sujet va C’est dire que le machiavelisme qui veut que l’on taise la verite au peuple n’a plus sa place etre traite dans les democraties modernes. Certains le voudraient-ils que les medias omnipresents s’empresseraient de reveler la realite et le mensonge. Idee maitresse Pour autant, les hommes politiques peuvent-ils dire la verite ? Il semble de nos jours mora lement obligatoires d’accepter que la verite soit dite aux citoyens quels qu’ils soient.

Pour- Problematique de tant la paix sociale, la securite et la liberte d’une nation montrent que le droit de savoir a des quoi s’agit-il ? limites et que les hommes politiques ne peuvent pas reveler certaines verites. Annonce du plan De fait, aucun etat democratique ne saurait accepter que la verite soit cachee au peuple et que les hommes politiques s’affranchissent du devoir d’informer les citoyens. Mais la secu- Suggestion de la rite du pays et de la population, la liberte collective exigent parfois que tout ne soit pas dit. conclusion * * * DEVELOPPEMENT

Introduction de la Dans une democratie la premiere des libertes est

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
la liberte d’expression aussi pour pouvoir premiere partie s’exprimer librement faut-il etre informe. C’est la raison qui fait qu’aucun etat democratique ne peut tolerer que ses hommes politiques ne disent pas la verite. Le domaine de la verite n’est pas un domaine reserve et le droit au secret que s’arrogent trop facilement certains ne saurait servir de justification et d’excuse pour se derober a ses responsabilites. IS11 Les exemples ne manquent pas ou des affaires plus ou moins douteuses ont ete frappees du ceau protecteur « Secret d’Etat » ou « Secret defense », autant d’alibis pour ne pas dire la verite et laisser libre cours a de scandaleuses malversations. La tentative de mise par le fond du Rainbow Warrior comme la triste affaire du sang contamine ont ete entourees du secret dans le seul but de proteger certains responsables politiques refusant d’assumer leur responsabilite. IS12 L’acces a la verite ne peut pas etre limite a quelques privilegies. Elle est un droit, a priori bonne pour tous. Chacun estime a juste titre y avoir droit parce qu’elle est, en matiere d’information, indispensable a l’exercice d’une vie civique democratique.

Baudelaire n’affirmait- il pas que « celui qui connait une verite et ne la crie pas sur les toits est un faussaire ? ». La verite doit eclairer le peuple et le responsabiliser. * Conclusion du Tout citoyen a le droit de savoir et tout homme politique qui associe le pouvoir sur la premier paragraphe connaissance de ce que le peuple ignore est une graine de dictateur dont toute democratie et introduction du doit se mefier. deuxieme IS21 Le secret est l’arme des regimes totalitaires. Ceaucescu et son regime honteux auraient-ils ete si rapidement renverses si, d’emblee, les leaders de la revolution roumaine avaient dit ue le charnier de Timisoara avait constitue un montage pour faire reagir une population anesthesiee par un regime sans principes. IS22 La Republique et la democratie reposent sur la diffusion de l’information aupres de tous les citoyens y compris en periode de crise, en temoigne l’article 16 de la Constitution francaise. Une cite libre est une cite ou chacun a le droit d’etre informe et ou le pouvoir a le devoir de dire ce qu’il fait pour le devenir des citoyens IS23 En France comme ailleurs le debat sur l’immunite presidentielle totale est regulierement elance. La protection de pretendues libertes individuelles n’a souvent d’autre but que le maintien, par le secret, de privileges qui, s’ils etaient mis en lumiere, seraient denonces comme autant d’atteintes graves a la liberte civique. * Conclusion du Le secret utilise pour proteger l’homme d’Etat est l’arme par excellence des totalitarismes. deuxieme Seule la verite montee en institution permet d’assurer l’egalite politique. paragraphe et introduction du troisieme IS31 En disant la verite, les hommes politiques, souvent choisis par le peuple qui a mis en eux sa onfiance, peuvent eviter la tromperie et l’injuste rapport entre ceux qui trompent et ceux qui sont trompes. C’est particulierement le cas lorsqu’il s’agit d’informer le consommateur sur les dangers que peuvent representer pour la sante certains produits alimentaires ou certains toxiques contenus dans des materiaux d’usage courant. IS32 Freud dans Les nouvelles conferences sur la psychanalyse affirmait que « la verite n’admet ni compromis ni restriction ». Il est vrai que la conception elitiste d’une verite reservee aux seuls inities est choquante. C’est partir du principe que le citoyen n’a pas la ressource intellectuelle our comprendre ou n’a pas la sagesse de l’accepter. C’est faire au peuple souverain un proces d’intention. Conclusion de la Si ne pas dire la verite est souvent, pour les hommes politiques, l’alibi pour poursuivre un premiere partie et interet personnel au detriment de l’interet collectif, la verite n’est cependant pas une idole et transition l’on peut parfois lui preferer d’autres valeurs, comme la liberte et la securite de tous, qui exigent parfois que tout ne soit pas dit. * Introduction de la Nous vivons dans un monde extremement complexe dans lequel les interets des uns vont a euxieme partie l’encontre des interets de l’autre. Parce que pour y garder son rang sur la scene internationale il faut avoir une longueur d’avance tout ne saurait etre affiche. Introduction du Chaque individu a droit au respect de sa vie privee et les hommes politiques ont le devoir premier paragraphe de taire ce qui peut nuire a la liberte individuelle. IS11 Dans un etat democratique, le droit protege la vie privee de chacun. C’est la raison pour laquelle les hommes qui ont en charge les affaires publiques comme les ministres de l’Interieur ou de la Justice, qui ont de par leurs fonctions acces a certains renseignements onfidentiels sont tenus au devoir de reserve. Ceci peut aller tres loin, en temoigne le secret qui a entoure durant de longues annees, la maladie du president de la Republique, Francois Mitterrand. IS12 Comme le suggeraient Machiavel et Saint Juste, le but ultime de l’Etat est de garantir la securite et la liberte des citoyens. Pour ce faire, les hommes politiques doivent etre en mesure de conserver un pouvoir fort : un Etat est toujours menace par des ennemis interieurs et exterieurs, contre lesquels il est necessaire, pour s’en preserver, d’employer la ruse voire le mensonge.

C’est pourquoi en France nous entretenons des services speciaux comme la Direction de la Securite Exterieure, de la Surveillance du Territoire et les Renseignements generaux. 0408PC/Xv © REVUE D’ETUDES MET-M12 -6- Conclusion du Il existe, pour les hommes politiques responsables, un devoir de secret, voire de ruse, celui premier paragraphe de taire les verites qui peuvent nuire a l’individu ou a la nation. Par ailleurs, dans l’incertiet introduction du tude, toute verite n’est pas necessairement bonne a dire. deuxieme IS21 Il y a des verites incertaines et comme nous tous, les hommes politiques en connaissent et il st des moments ou ils trouvent plus facile et plus interessant de cacher certains faits. Doit- on apeurer la population lorsqu’on ne sait pas quelles consequences a la grippe aviaire sur la qualite de la volaille ? Comme l’affirme Nietzsche dans Le Gai Savoir, « l’inutilite et le danger de la volonte de verite, de la verite a tout prix, sont souvent montres ». IS22 La verite, pour un homme politique, peut etre un choix raisonne. Il peut vouloir le secret parce qu’il pense aux consequences potentiellement dramatiques de declarations faites sans formuler aucune reserve. Faut-il ruiner l’agriculture francaise ou declencher une psychose enerale chez les consommateurs alors meme que l’on n’est pas sur du lien direct entre l’encephalopathie spongiforme bovine (ESB) et certaines formes de la maladie de Kreuzfeld Jacob chez une dizaine de personnes ? Conclusion du On peut considerer qu’il est legitime pour un homme politique de ne pas dire des verites deuxieme incertaines. Publier des informations fondees sur des hypotheses discutables peut s’averer paragraphe et prejudiciable a la collectivite. introduction du L’Etat n’etant que l’emanation du peuple, nul ne peut lui contester le droit au secret des lors roisieme qu’il l’estime profitable a la societe. IS31 La divulgation de certaines informations peut aller contre les interets de l’Etat, et donc des citoyens eux-memes. Il est des secrets d’Etat qui ne doivent pas etre reveles pour des raisons diplomatiques comme les compromis indispensables au maintien de la paix mondiale, economiques des lors qu’il y a des risques d’espionnage industriel, ou strategiques comme la localisation des systemes de defense. Il en va de l’interet meme de la nation dans sa globalite ; c’est ce que l’on appelle la raison d’Etat, qui exige que les hommes politiques sacrifient a verite sur l’autel de l’interet commun. IS32 De meme, dans certains cas, l’interet de la collectivite et de l’humanite l’emporte sur les droits individuels et les hommes politiques peuvent ne pas dire la verite a leurs concitoyens. Face a Hitler et aux fanatiques japonais de 1941, Roosevelt a certainement sauve le monde en laissant croire a l’attaque surprise de Pearl Harbor qui, seule, a permis de persuader le peuple americain d’intervenir contre la barbarie fasciste. Conclusion de la Dire la verite est une chose mais la securite de la nation et la liberte de chacun imposent le euxieme partie discernement qui fait que certaines realites doivent etre entourees d’une confidentialite salvatrice. * * * Conclusion Dans le quotidien politique, la verite concerne en priorite le discours. Pour dire la verite, il faut bien evidemment en etre informe. Mais on sait, en revanche, qu’il ne suffit pas de connaitre la verite pour l’enoncer spontanement. Cette non-reciprocite ouvre la possibilite a la dissimulation et au mensonge. Pour Platon, cacher la verite ne peut etre utile, et donc justifie, que s’il vise le Bien commun. Aussi cette possibilite doit elle etre reservee a ceux qui sont en charge de ce Bien : les ois ‘ philosophes de la Republique, qui, toutes proportions gardees, sont devenus nos hommes politiques contemporains. Ces derniers ne peuvent donc pas dire la verite lorsqu’ils estiment que certaines choses doivent etre tues dans l’interet general de la nation. La verite ne gagne pas toujours a montrer son visage. -7 ~ ANNEXE TABLEAU D’ETUDE Rubriques Domaines R1 Hommes politiques R2 Imperatif de verite R3 Necessites etatiques D1 Les citoyens -Ce sont les representants elus ou nommes par les citoyens. – Ce sont des hommes et des femmes. -S’occupent de la gestion de la nation pour le compte de tous les citoyens. La democratie veut qu’ils informent le peuple qu’ils representent. – Cacher la verite est une arme totalitariste. -Le citoyen est a priori responsable et capable d’accepter la verite. -La securite de la nation prime sur l’obligation d’information. -La vie privee de chacun doit etre preservee et garantie. -Il y a des verites incertaines qu’il vaut mieux taire. – L’independance nationale necessite le secret. D2 Les realites -La realite est que les hommes politiques individuellement ne savent pas tout. -Pour ceux qui sont elus, la tentation est forte d’edulcorer la realite, de minimiser les faits ou de es exagerer suivant l’interet de chacun. -Certains abritent des comportements delictueux derriere le Secret d’Etat ou le Secret Defense. – La verite n’est pas toujours facile a accepter. – En matiere de risques sanitaires le devoir de verite s’impose. -La realite demontre que certains hommes politiques ont cache des verites (sang contamine ‘ maladie de Mitterrand ‘ Rainbow Warrior…). -Dire la verite necessite d’y mettre parfois les formes. -La paix dans le monde repose sur des accords, des compromis, des concessions bien reelles mais qui doivent rester confidentielles dans l’interet meme des nations. Conserver sa place dans le monde suppose avoir une longueur d’avance d’ou la necessite de conservees secretes certaines donnees scientifiques, economiques… -Il est parfois necessaire de taire la realite des lors qu’elle pourrait nuire a la securite commune. D3 Les medias -Leur pouvoir est tel que rien ne peut etre cache tres longtemps. -Les medias ont tendance a denoncer les pratiques reprehensibles. -Les medias ont une deontologie qui prevoit la discretion sur la vie privee des individus. -Tout ce qui est ecrit sur les hommes d’Etat n’est pas systematiquement vrai. -Ne rien leur dire revient a les laisser dire ce qu’ils eulent. -Ils constituent une aide pour les hommes politiques en ce sens qu’ils sont le principal vecteur d’information. -Leur vocation est d’informer ce qui pousse les hommes politiques a faire de meme. -Les medias exagerent parfois les faits et deforment la realite. -Ce qui vaut pour les hommes politiques vaut pour les medias. -Les medias n’ont pour seule legitimite que la liberte d’informer. -Les medias sont une necessite dans le monde contemporain. Ce sont eux qui permettent d’informer la masse. -Ils sont « un mal necessaire » et un outil precieux de l’emancipation des peuples. Synthesespartielles

L’homme politique est le representant du peuple pour la gestion de la vie en collectivite. Il a donc a priori, en democratie, la possibilite et le devoir de dire ce qu’il sait. L’acces a la verite ne peut pas etre limite a un cercle restreint de privilegies. Une cite libre est une cite ou chacun a le droit et la possibilite d’etre informe. Aussi aucun etat democratique ne peut tolerer que ses hommes politiques ne disent pas la verite. La verite n’est pas non plus une idole et il arrive que pour des raisons de securite et de libertes collectives certaines verites economiques, scientifiques, diplomatiques doivent etre entourees du Secret.

L’homme politique a alors le devoir de les taire. Syntheseglobale Pour dire la verite, l’homme politique doit la connaitre et quand bien meme il la connait il ne peut pas toujours la dire spontanement. Soit elle le derange et il la dissimule ou il ment et ceci n’est pas acceptable en democratie soit celle-ci peut nuire a la securite et a la liberte collectives et il a le devoir de la taire. Cacher la verite disait Platon ne peut etre utile, et donc justifie, que si cela vise le Bien commun. C’est la raison pour laquelle les hommes politiques contemporains peuvent ne pas dire la verite lorsqu’ils estiment que certaines choses