Lyon

Depuis le milieu des années 2000, la section féminine occupe les plus hauts niveaux du football féminin européen (2 titres successifs en Ligue des Lyon olympique est un club de football fondé en 1896, initialement issu de la fusion du racine club de vais et du Rugby club de Lyon, pour devenir le racine club[2]. Le club se dote d’une section football en 1899. Premier club du laminais qualifié en phases finales du championnat de France de football SAUFS 1906, il affronte l’Olympique de Marseille en huitièmes de finale[2].

Après n match nul deux buts partout, les laminais ne se rendent pas à Marseille pour rejouer la rencontre. Éclipsé par le FOC Lyon en 1908 et 1909, le racine club, devenu le Lyon olympique universitaire en 1910[2], retrouve le championnat de France en 910. Écartant Besançon sur un score de quatre buts à un, les laminais s’inclinent par cinq buts à zéro face au Stade helvétique de Marseille, en quarts de finale[2]. Le club est encore présent en championnat de France SAUFS en 1913 et se retrouve éliminé en huitièmes de finale, par cinq buts à un, par Saint-rappelle[2].

Le « LOUA 2 FO se retrouve éliminé en huitièmes de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
finale, par cinq buts à un, par Saint-rappelle[2]. Le « LOUA » évolue alors au stade des Iris en attendant la fin de la construction du Stade de grêlera, finalement achevé en 1926[3]. Sous l’impulsion de félin loto qui investit une somme de treize millions de francs[a 1], le LOUA rejoint les rangs professionnels en 1 942 et enlève, avec deux points devance sur Bordeaux, la poule sud du dernier « championnat de guerre » (Champion de France Zone Sud (Lyon) qui affronte le Champion de France Zone Nord (Rouen)) en 1945[4].

La finale nationale du championnat oppose Lyon à Rouen. Les renouerais s’imposent par quatre buts à zéro. Malgré tout, ces bons résultats récoltés en temps de guerre permettent au LOUA d’être promu en Division 1 à la reprise de la saison 1945-1946. Le club est présidé alors par félin loto, et est relégué en DE à la fin de cette saison[51. En mai 1950, des dissensions fortes[6] entre les sections football et rugby du LOUA provoquent une scission entre ces deux sections. Les dirigeants du LOUA préférant mettre en avant la section rugby avec une activité universitaire plus répandue[a 21.

La première réunion à la création du club a lieu 3 FO avec une activité universitaire plus répandue[a 2]. La première réunion à la création du club a lieu le 19 mai 1950 à la Brasserie de la République pour une annonce officielle le 23 mai[a 3] depuis le Café Neuf, un glacier situé au bord de la place bouilleur. Le départ de la section de football professionnel est effectif le 27 mai 1 950 lorsque les statuts sont déposés en préfecture du Rhône[b 1]. Cette décision a eu lieu sous l’impulsion du Docteur triplait et de groseille, vitales, morceau, carrela, dressant et Maillet[7].