lycéen

lycéen

L’entre-deux-guerres est la période (1 919-1939) comprise entre la Première et la Seconde Guerre mondiale. Ces vingt années de paix ont été marquées par un bouleversement durable des rapports de force internationaux, par l’émergence des idéologies totalitaires ainsi que par des progrès techniques considérables. Il est à souligner que l’appellation « entre-deux-guerres », utilisée pour cette période, est à prendre avec recul, car elle ne retranscrit en rien l’esprit de l’époque.

En effet, les protagonistes n’avaient bien évidemment pas conscience de vivre une période de calme vant un second conflit mondial, et ce, même si des signes politiques alarmants le laissaient présager. Après le traumatisme *ftp next page S to « ext de la Grande Guerre, on parlait du conflit c des dernières Cela ut et l’esprit libéré qui r avant le krach de 192 plus jamais ça ! rs » (« dernière _ni ment l’euphorie t les années 1920, Sous couvert d’une critique des horreurs du totalitarisme, l’historien Enzo Traverso voit une certaine unité dans la période 1914-1945, qu’il décrit comme un déchirement de l’Europe dans son ensemble, composé de guerres totales sans lois ni limites, de guerres civiles locales et de génocides. Cest ce qu’il appelle une « guerre civile européenne

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
», une sorte de nouvelle guerre de trente ans[ll. Le 20e siècle marque d’indéniables progrès quant à la place des femmes dans la société française. Les acquis en termes d’émancipation ont été nombreux.

Deux grands combats ont été menés et témoignent de ces progrès : dans les domaines du travail et de la vie politique, les conquêtes de nouveaux droits ont garanti l’émancipation. Cependant, les inégalités demeurent nombreuses par rapport aux hommes et les acquis ont besoin d’être défendus. http://www. maxicours. com/se/fiche/3/5/357335. html http://www. franceculture. r/emission-la-fabrique-de-l-histoire-les -femmes-et-la-grande-guerre-34-2014-11-12 http://gallica. bnf. fr/html/und/images/lentre-deux-guerres- 1919 -1939 http://www. histoire-image. org/site/etude_comp /etude_comp_detail. php? =11 des femmes=10 http://www. histoire-image. org/site/etude_comp/etude_comp 2 OF s aux formes longues et grêles, aux flancs rétrécis. » Les mannequins de Vogue ou de Femina, en 1920, sont sans rapport avec ceux de 1900 : « Toutes les femmes donnent l’impression d’avoir grandi. » Loin d’être seulement formelle, cette gracilité des lignes prétend aussi révéler leur émancipation, illustrant une rofonde transformation de la société. Ce que les revues des années folles disent en toute ingénuité : « La femme éprise de mouvement et d’activité exige une élégance appropriée, pleine de désinvolture et de liberté. ? L’allure des femmes n’est pas seulement jeux d’images ou de mots. Elle a un sens dans l’entre-deux-guerres : « À qui fera-t-on croire que l’esthétique féminine n’est pas un des symptômes les plus marquants de l’évolution de la civilisation ? insiste Philippe Soupault. Elle prolonge une quête : concu rrencer le masculin ? conquérir sa liberté ? La fluidité de la silhouette illustrerait ainsi ‘émergence d’une « femme nouvelle » : « L’illusion d’avoir conquis des droits. Celui au moins de refuser le corset. Celui des grandes enjambées, celui des épaules à l’aise, de la taille qui n’est plus serrée. ? La réalité de l’affranchissement est à l’évidence plus complexe dans la banalité des jours. Au sortir de la Première Guerre Mondiale, les femmes françaises commencent à s’émanciper, beaucoup sont veuves et donc contraintes de travailler. Elles ont soif d 3 OF s contraintes de travailler. Elles ont soif de liberté et veulent avant tout être à l’aise dans leurs vêtements. Les sports et les loisirs se émocratisent développant la demande de tenues confortables. Le mot d’ordre de la mode de 1920 est la modernité.

Les spécialistes considèrent d’ailleurs que la mode, telle que nous l’entendons, est née à cette époque. Elle s’inspire du mouvement artistique Art Déco avec ses formes géométriques épurées. La mode des années 20 marque l’âge d’or des couturiers : plus de deux tiers des Françaises s’habillent sur mesure, les maisons de couture sont des entreprises rentables et leur activité fait vivre près de 500 000 personnes en France. Pour les classes moins aisées, les petits commerces de quartier recréent les modèles des outuriers, dont les patrons s’affichent dans les journaux.

Jean Patou, Rochas, Lanvin, Maison Doucet et Chanel se partagent le haut de l’affiche de la mode 1920. La femme des années 20 a une nouvelle silhouette : la minceur devient une référence et pour la première fois, le bronzage devient populaire. Elle porte les cheveux courts à la garçonne, qu’elle cache sous un chapeau cloche pour les sorties. La robe chemise fait une entrée très remarquée dans la garde-robe : elle est déclinée par de nombreux créateurs et est portée par toutes dans des couleu 4 OF S la garde-robe : elle est déclinée par de nombreux créateurs et est ortée par toutes dans des couleurs vives.

La mode des années 20 voit naître une petite révolution : pour la première fois, les femmes dévoilent leurs jambes. La robe de jour et la jupe remontent au-dessus du genou avant de reprendre de la longueur dans la seconde moitié de la décennie. Les premiers vêtements « taille basse » apparaissent à cette période. Le corset, trop contraignant, est proscrit tandis que le corsage met en valeur la taille et le décolleté. Parallèlement, les premiers pantalons pour femmes voient le jour. La mode est au vêtement qui brille : paillettes, sequins et perles de verre s’incrustent sur es robes.

Coco Chanel propose la petite robe noire pour la première fois en 1926. Elle deviendra un classique de la mode des années 1920, alors que cette couleur était alors réservée aux enterrements et sera surnommée « la Ford de Chanel Madeleine Vionnet de son côté s’impose avec ses robes au drapé impeccable. La fin de décennie est marquée par la crise économique, il devient donc de bon ton d’être discrètement élégant. http://www. histolre-image. org/site/etude_comp/etude_comp http://ww2. ac-poitiers. fr/hist_geo/IMG/pdf/femmes_poIit_jp. pdf http://calenda. org/202469 S OF s