L’ouvrier et la kholkozienne

L’ouvrier et la kholkozienne

Thématique : Arts, Etats et Pouvoir Cœuvre d’art de propagande Sculpture à la gloire du régime soviétique I-Présentation de l’œuvre _C’est une sculpture en acier, c’est une œuvre de propagande à la gloire du régime soviétique Le titre est « L’ouvrier et la Kolkhozienne » L’artiste est Vera Moukhina, sculptrice soviétique et membre actif des beaux-arts de l’URSS. Ella a contribué au développement de l’art monumental et du portrait soviétique.

L’ouvrier et la kolkhozienne est son œuvre la plus célèbre. _ La sculpture a été c La sculpture fait 80 t _ Elle est conservé ? Il-Le contexte de la r Cette œuvre a été c Swape v e haut des expositions étique : Staline. Pour décorer l’entrée du pavillon soviétique lors de l’exposition universelle de 1937. _ Elle a été installé face au bâtiment allemand qui l’a surplombe par l’aigle. _ une exposition universelle a pour but de présenter les avancés techniques et les savoir-faire de chaque pays. Guernica est le nom de la toile peinte par Picasso et qui a été exposé dans le pavillon espagnol durant l’exposition universelle à Paris en 1937. Elle évoque le bombardement de la ville de Guernica, le 26 avril 19 Swige to vie' » next

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
page 937, pendant la guerre d’Espagne, par l’aviation naze. Ill L’interprétation de rœuvre _ Les deux personnages représentent l’ouvrier et la kolkhozienne. Couvrier tient le marteau. La kolkhozienne tient la faucille.

Ce sont les deux symboles du communisme (prolétariat, le monde paysans) Les deux personnages sont en mouvement, on a l’impression qu’ils marchent. Les cheveux et la robe de la femme sont emportés par le vent, ils sont unis dans le même pas. Leurs vêtements flottent au vent : ils sont en train d’avancer (bras et jambes en avant : énergie) et tendent leurs bras vers le ciel (z optimisme). Les deux personnages sont habillés simplement. La femme est habillée avec une robe elle est jeune, belle, bien proportionnée, musclée.

L’homme porte un pantalon il est torse nu est jeune, grand, beau, et musclé. Les personnages semblent conquérants comme s’ils voulaient répandre l’idéologie communiste. Il y a une harmonie, car l’ouvrier et la paysanne sont ensemble, dans une attitude exactement semblable, et leurs gestes se joignent, ils marchent dans la même direction, ont un but commun comme les membres du partie communisme. _Ce courant artistique est appelé le réalisme socialiste

IV- Mise en relation avec d’autres œuvres « Le Garde bas-relief en plâtre d’Arno Breker – 1940 – _ Elle a été créée pour surmonter le pavillon de l’Union sov 2 OF s en plâtre d’Arno Breker – 1940 – Elle a été créée pour surmonter le pavillon de l’Union soviétique à l’exposition universelle de 1937 à Paris alors que Staline est au pouvoir en URSS pour faire connaître son idéologie communiste basée sur la nationalisation de l’industrie et la collectivisation des terres , Staline fait de la propagande, il oblige les artistes à réaliser des œuvres pour montrer que son idéologie est la meilleure.

Le bas-relief est une sculpture adhérant à un fond, sur lequel elle se détache avec une faible saillie. Elle se détache faiblement sur une façade. ‘homme est nu, très athlétique qui arbore tous les signes de la virilité guerrière nazie: musculature surdéveloppée, part de l’arme, visage implacable de détermination au combat, prêt à se battre. Ce guerrier est en train de dégainer son épée. Il a le genou replié et qui s’appuie sur un rocher. Les muscles sont en tension. Sous son genou, on distingue un bouclier rond.

Le drapé de sa cape et le bouclier sur lequel il semble s’appuyer ont référence aux attributs des guerriers grecs. L’épée ressemble à une épée de l’époque romaine elle évoque un gladius romain. Arno Breker s’est donc inspiré de la civilisation romaine. Le garde est une œuvre de propagande nazie. En effet, l’art tient une place très importante durant le IIIème Reich. L’art soutenu par les nazis doit ex 3 OF s l’art tient une place très importante durant le IIIème Reich. L’art soutenu par les nazis doit exalter les valeurs traditionnelles du régime comme la pureté raciale, le militarisme et l’obéissance.

I s’agit bien d’un outil de propagande, visant à transmettre un essage à la société. « Forme unique de la continuité dans l’espace n, Umberto Boccioni- 1913 – _ Points communs entre l’œuvre de Moukhine et celle de Boccioni : -Sur les 2 œuvres les personnages sont en train de bouger du fait des formes étirés -Sur les 2 œuvres les personnages ont les jambes écartés Différences entre Pœuvre de Moukhlne et celle de Boccioni : -Sur l’œuvre de Boccioni on voit une forme qui est un homme mais avec des formes dépassant la silhouette de la figure alors que sur celle de Moukhine on reconnait très bien que c’est un homme et une femme.

Sur l’œuvre de Moukhina l’homme et la femme sont sur un socle et sur l’œuvre de Boccioni l’homme à chaque pied sur un socle différent -Sur l’œuvre de Boccioni l’homme n’a pas de bras alors que sur l’œuvre de Moukhina, les deux personnages ont des bras. -L’œuvre de Boccioni est en bronze alors que celle de Moukhina est en acier -L’œuvre de Moukhina est très haute avec 25m de hauteur alors que l’œuvre de Boccioni fait 85 cm de hauteur Montrer que l’art est au sen,’ice du pouvoir dans les régimes totalitaires L’art 4 OF S de hauteur Montrer que l’art est au service du pouvoir dans les régimes

L’art est un grand témoin des régimes totalitaire que ce soit au travers de la propagande élémentaire (affiches, caricatures) ou du rôle des artistes, consentants ou contraints, qui sont pris dans une exigence d’adhésion au totalitarisme et de soumission de leur art à son service. Comme par exemple l’ouvrier et la Kolkhozienne qui est une œuvre de propagande soviétique qui utilise des formes expressives et réalistes (réalisme socialiste) et doit servir à l’éducation idéologique du peuple.

Dans les années 30. A Rome, à Berlin, à Madrid, à Moscou s’impose des régimes totalitaires : le fascisme depuis 1 922, le nazisme en 933 et un communisme perverti par le pouvoir de Staline et son culte de personnalité. Ils entendent à faire servir à leurs fins la peinture, la sculpture, l’architecture et le cinéma.

Comme lorsque s’affrontent en 1937 à l’exposition internationale de paris, les pavillons allemands et soviétique, où la sculpture et la peinture sont figuratives : elles peuvent délivrer un message sur le régime. Certaines œuvres sont commandées pour servir comme propagandes pour évoquer des Idées. Cart est utilisé pour glorifier les régimes et les valeurs de ces régimes. S OF s