L’Oréal étude de cas

L’Oréal étude de cas

En 2013, depuis les années 50 environ, l’Oréal est devenue la marque à suivre. nous avons choisi de vous présenter cette marque de par son statut de leader mondial sur le marché des cosmétiques. Auparavant, l’Oréal a Ses débuts remonte créé un produit de te ci (au début du XXèm ors z, à tte date est Sni* to View Sive pour ceux- étaient souvent allergènes et dangereux pour la sant ) par Eugène Paul Louis Schueller (un jeune chimiste français d’origine alsacienne ). Il la nomme  » l’AuréaIe » en référence au mot « auréole » qui donne une connotation positive au produit. Plus tard, ce nom deviendra L’Oréal ». ntier, l’évolution des droits des femmes provoque une grande consommation de cosmétiques de leur part. Elles travaillent, touchent un salaire, ont un besoin de prendre soin d’elles- mêmes, et en vielllissant ne souhaitent plus paraitre leur âge. pays qui adoptent la marque l’Oréal au XXème siècle Italie Autriche Hollande Etats-Unis Canada Angleterre Brésil Date à partir de laquelle L’Oréal a une certaine influence dans le pays 1910 1911 1913 1954 Inconnu Les activités de L’Oréal commencent à se diversifier (par exemple il crée Coréal d’or, un produit aux capacités éclaircissantes). ?s vite populaire, il prouve

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
à Schueller que le succès de sa marque est surtout dû à sa continuelle idée de toujours inventer. En 1928, Eugène rachète la société des Savons Français qui avait été créée en 1920. L’usine de fabrication qui se trouve rue Martre à Clichy deviendra plus tard le siège de l’Oréal. puis, ensuite, d’autres produits sortent de ses manufactures : « O’Cap » (une lotion moussante capillaire) en 1928, « lmédia » et « l’Oréal Blanc » en 1929. Le fondateur de l’Oréal ne se contente pas de créer de nouveaux produits ; il crée aussi une publicité dont les quantités sont hénoménales. AGF 9 rif s mondiale, André Bettencourt, un homme inconnu de la société jusque là, entre dans le groupe l’Oréal pour gérer la direction d’une revue de l’Oréal. Après la guerre, il rejoint la direction du groupe, et épouse Llliane, la fille unique d’Eugène Schueller, en 1950. En 1957, après le décès d’Eugène Schueller, François Dalle devient le chef du groupe et Liliane devient l’actionnaire majoritaire de la société. Lui, reste très attentif sur le courant social du moment (les différentes modes par exemple).

Cet homme qu’on pourrait qualifier de « visionnaire » va étendre es domaines d’activités du groupe, créer de nouveaux métiers , développer la recherche, accroître l’influence du groupe au niveau mondial et tâcher d’avoir des consommateurs de toutes catégories sociales. Jusqu’au XXIème siècle, la société fait beaucoup de rachats d’autres sociétés comme Garnier, Laroche-Posay, Helena Rubinstein ou Lancôme. En 1984, Charles Zviak succède à Francois Dalle comme directeur général du groupe.

Charles Zviak Puis il est remplacé à son tour ar Lindsay Owen-Jones. Le groupe va connaitre une spectacul rphose. D’une affaire L’Oréal, en tant que 1er groupe de cosmétiques à travers le onde, comporte -27 marques internationales -22. 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012 -611 brevets déposés en 2012 (Concernant la recherche) -791 millions d’euros investis dans la recherche et le développement (3. 5% du chiffre d’affaires) -3817 chercheurs (Concernant la production) -5. 8 milliards de produits fabriqués (87. % en interne) -42 usines dans le monde et 145 centrales de distribution (Concernant les engagements de la société) -50% de réduction des émissions de gaz à effet de serre -50% de réduction des déchets -50% de réduction de la consommation d’eau 95% des déchets seront réutilisés pour produire de l’énergie -divers dons seront effectués (comme 40 millions d’euros pour la fondation l’Oréal) De plus, on peut voir que la société est toujours valorisée aujourd’hui L’Oréal a été élue marque la plus fiable en matière de soins pour les cheveux : ses diverses activités (comme les shampoings, les colorations, les sérums et masques divers) lui permettent de contrôler l’univers du soin capillaire. La société l’Oréal, avec Yves Rocher et Nivea, sont les trois entreprlses considérées comme les meilleures (grâce ? eurs antécédents en matière de cosmétiques) selon un classement ,réalisé en 2009, qui récompense du logo « European Trusted Brand », et publié le 5 juin. Ce logo permet à la société de prouver que la qualité de leurs roduits est approuvée par les consommateurs ainsi que *AGF leurs prix.

Définitions et explications sur certains termes : *Cosmétiques (rappel) : Un cosmétique est une substance destinée à être mise en contact avec diverses parties superficielles du corps humain, notamment la peau, les cheveux, les ongles, les lèvres, les dents etc.. Afin de l’embellir. Publicité d’attaque : Cela a pour but de créer la curiosité (pour cela, par exemple, la publicité contient un message implicite qui incite les consommateurs à en savoir plus). *Publicité de rendement : qui doit créer l’obsession de la part de la population pour un produit et qui la pousse rapidement à la consommation. *European Trusted Brand : Enquête réalisée par Readers Digest (qui signifie « marques de confiance »). Il s’agit de l’enquête internationale de marques la plus significative en Europe. Chaque année, environ 25. 00 lecteurs de Reader’s Digest de 1 6 pays européens y participent. Il leur ai demandé de nommer la marque la plus fiable selon eux pour une trentaine de catégories de produits. Les marques gagnantes peuvent utiliser le logo ‘Trusted Brand’ durant une année. *Centrales de distribution : Entrepôt permettant le partage et la distribution des produits vers les clients. *Fondation l’Oréal : Fondation d’entreprise créée en 2007 et aujourd’hui dirigée par Jean-Paul Agon, dont le but est démocratiser la science pour les femmes et, entre autres, d’assurer les formations de futurs chercheurs ou encore d’autres métiers relatifs à la beauté métiers relatifs à la beauté.