Lkln

De 1954 à 1 962, le refus de la France d’accorder l’indépendance aux Algériens entraîne une guerre particulièrement virulente qui a laissé des traces profondes dans les mémoires. 1) l’algérien en 1954 54, l’algérien est une département français administré En 19 comme une colonie. Presque 1 millions d’ Européens vivent en algérien (contre 8,5 millions de musulmans). Le pays présente de grandes inégalités entre les Français et les populations autochtones. Les Français bénéficient davantage sociaux (scolarisation, accès au soin, niveau de vie) qui ne sont pas cordes aux humus coutumes.

De plus, b disposent que d’une l’algérien est considéré un territoire d’une mi S »âge toi personnel liés aux les Algériens ne racolés. Trophée comme r le assura est le lieu d’expérimentation e a ombre atomique française et une réserve de pétrole indispensable pour l’indépendance énergétique de la France. 2) Une guerre violente En 1954, le FLAN (Front de libération national) engage le combat contre la France afin démener la France sur le chemin de la négociation en vue de selle toi eue nées page ‘indépendance de l’algérien.

ces une guerre particulièrement violente qui commence avec des attentats contre les Français d’algérien auxquels l’armée française réplique par une répression brutale avec

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
parfois des exécutions arbitraires et des actes de tortures contre les militants indépendantes. 3) Les bouleversements de la vie politique française La Guerre d’algérien entraîne de grands bouleversements en France. En 1958, après de violentes manifestations à alléger contre le siège du gouvernement français, le général de gaule fait son retour au pouvoir en France et met fin à la AV aime République.

Une nouvelle constitution est ensuite adoptée par les Français. Rapidement, le général de gaule prend conscience de la nécessité de l’indépendance et engage des négociations avec le FLAN. Face à ce qu’ils considèrent comme une trahison, de nombreux partisans de l’algérien française s’opposent alors violemment aux pouvoirs de la métropole : semaine des barricades en janvier 1960, putsch des généraux en avril 1961, création de l’ OSA. Mais la majorité des Français approuvent par référendum l’indépendance de l’algérien qui est signée le 18 mars 1962 (accords d’ vain).