litterature analytique

litterature analytique

Agrippa D’Aubigne, -Il est un de guerre, un écrivain, historien et poete francais. – Il est ne d’une famille protestante- calviniste. Sa mere est morte en lui donnant naissance. Cela est la raison pour laquelle son pronom est Agrippa (aegre partus)- ne avec reticence. Son pere est tue dans une guerre contre les catholiques. Donc, Agrippa est aux cote de protestants, et se bat contre les catholiques. Il reste un ami de Henri de Navarre, mais lorsque Henri de Navarre se convertie au catholicisme. I quitte la France po persecution contre le

La difference entre le p g éviter la e pour la reste de sa estants – Les protestants rejettent l’autorité du pape. Ils rejettent aussi la veneration de saints. Ils croient qu’ils peuvent communiquer directement avec le dieu. La Refrence Biblique: Les deux enfants représentent les deux partis religieux. Esau représente les catholiques et Jacob représente les protestent. l_a mere affligée personnifie la France. (Marie la vierge) Esau et Jacob sont les fils jumeaux d’Issac et de Rabacca. un jour, Quand Esau retourne de la chasse, Il trouve Jacob en train de uisiner un plat de lentilles.

Parce qu’il a faim, il echange son droit d’ainesse contre un plat de lentilles.

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Mais quand il apprend que Jacob a privee la benediction d’Issuac,son pere a sa place en dupant leur pere qui est un aveugle, il devient furieux, et cherche a se venger. Resume de la poesie : Eseau attaque Jacob. Jacob riposte. Ils se crèvent les yeux, et la mere souffre, et le lait est tari. Donc il ny a plus que du sang leur nourriture. La mere nourrit les enfants. Mais les enfants, qui sont les ingrats, u plutot les animaux babarbres font les meres souffrir.

L’idee: Mere patrie. La Terre= la mere Le poet prend le partie de Jacob, les protestants. Il dit que Esau, « le plus fort » est orgueilleux, et qu’il est un voleur. Et Jacob, qui représente les protestants sont presentee comme une victime. Il dit que sa colere contre son frère est juste. Evidement, le poete est biasee. Il affirme que Jacob n’est pas responsable de cette guerre. Il declare que tandis que son église -église protestante n’a pas le privilege du droit d’ainesse, elle a le libre choix de dieu. Methode Litteralre 1.

L’hyponse: une figure de style littéraire qui donne les lecteurs l’illusion d’y être, par une description vive, charnele. et animee. Le portraitt de la mere souffrante est une image active qui frappe les spectateur. * Il décrit corps de la mere dans la façon tres charnelle (bras, tetons), II utilise aussi les mots co 2 décrit corps de la mere dans la façon tres charnelle (bras, tetons), Il utilise aussi les mots comme le « Sang » le « Lait » etc. 2. Discours direct : Le poete parle directement aux lecteurs.

I prend la place de la mere, qui représente la France. Elle est comme une figure du theatre tragique. Le poete (represente par la mere afffligee) est le spectateur, témoin, le juge, et le prophète de la violence et de la guerre de la religion. Il dit J’appelle Melpomene »: la muse de la tragédie tragique 3. La langue La langue de la guerre: Sangcombat, affligee„ conflit, sanglante, douleur. courroux, coups Le poete utilise le son «k » pour évoquer l’images de la violence; Colere, Cris, se crever les yeux etc. Sein= Sang?

La langue de contrastes: -le sang – le lait -la devastation e- la fecondite -venin- nourriture -Meurtriere-mere 4. Reference a la mythologie grecque: Complexe d’oedipe. – Oedipe se creve les yeux -Les enfants se crevent les yeux en se battant. Cela veut dire que les enfants (les deux églises de France) sont aveugle en colere qu’ils trahissent et malteraitent sa mere, en luttant contre l’un l’autre. -D’Aubigne utilise le mot « viole » dans la poésie, choquante. Les enfants violent sa mere. Et elle meurt a la fin en les maudissant. 3