Litterature

Litterature

LE LANGAGE I/ Si on parle c? est parce qu? on pense – Langage : faculte humaine produit de la nature, innee & propre a l? homme. Au sens stricte = faculte d? inventer un systeme de signes en vue de communiquer. Au sens large = tout systeme ou ensemble de signes permettant l? expression ou la communication ( ex: le langage informatique) – La langue : usage conventionnel du langage, produit de la culture, code propre a une communaute qui figure dans le dictionnaire & comportant des regles de grammaire. – La parole : appropriation par l? individu de la langue. Produit de la volonte. Execution de la langue. ) Parole et communication Communication = un emetteur qui transmet des informations a un recepteur. Le message est transmis grace a un support materiel ( ex: son de la voix, gestes, photographie, cinema… ) puis dechiffre par le recepteur a l? aide d? un code. Code = ensemble de signes & de regles que possede en commun les sujets qui communiquent. Rapport recepteur/ emetteur/ code/ message = technique. La communication est dite bonne ( = accomplie) lorsque le recepteur a parfaitement compris le message rapidement. Dans notre societe moderne nous sommes

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
assaillis par des informations multiples ( internet, pub,

TV… ) & il faut encore une technique de communication de+en+ efficace. Remarque: Avec internet on obtient des infos instantanees cependant, il nous donne acces a des donnees brutes, sans lien logique ce qui est tt le contraire d? une info travaillee condition d? une veritable connaissance. Pour qu? il y ait connaissance, il faut que les infos soient reliees, structurees autour d? un theme bien defini. Connaitre une chose c? est en avoir l? intelligibilite, connaitre la cause. 2) Le langage est specifiquement humain Langage = manifestation de la pensee donc specifiquement humain ( seul l? homme pense).

DESCARTES -> La pensee = manifestation par excellence de la pensee. Rien ne distingue un homme d? un automate si ce n? est les paroles, elles sont la preuve que l? homme ne se reduit pas qu? a un corps, si on parle c? est parce qu? on pense. Pour lui, le corps est une machine. Le critere du langage est l? a propos soit l? usage de la faculte de signifier, de faire usage de signes linguistiques. Ce que Descartes appelle “a propos” = aptitude a faire correspondance signifiant/ signifie ( = mot/chose) qu? elle se fasse par la gestuel ou oralement. A propos inclut le langage des sourds&muets, les dires d? n fou & exclut le parler des animaux, la simple expressions des passions ( cris de joie & tristesse). Dans le cas du dressage -> reponse automatique a un signe conditionne, reflexe conditionnee theorisee par Pavlov. ex: Lorsque une pie dit “Bonjour ! ” a sa maitresse elle ne dit rien car cela ne signifie rien puisqu? elle ne saisit pas le sens, la pie ne pense pas ce qu? elle dit -> La representation symbolique est un acte de la pensee. Entre l? homme & l? animal il n? a pas une difference de degres mais de nature. C? est la parole comme manifestation de la pensee qui le separe de l? animal.

Selon Descartes, Le corps est une machine -> l? animal n? est qu? un corps -> l? animal = machine. La perfection de l? instinct animal manifeste sa nature mecanique ex : les hirondelles qui migrent des le printemps qu? il reduit a un mecanisme d? horlogerie. Descartes etablit une barriere entre le comprtement animal purement automatique & la conduite humaine ou l? on peut constater la transcendance de la raison & de la volonte. 3) Distinction entre la communication animale & le langage humain Communication animale : produit de l? instinct, contenu fixe & limite, Code de signaux, liste ermee, rapport de ressemblance entre le signal & la situation, communication unilaterale ( la reponse est le comportement de l? animal). Langage humain : produit de la raison, usage conventionnel, capacite generatrice infinie, systeme de signes qui se combinent selon des regles, rapport de convention entre le mot & la chose, la reponse est de type linguistique. Le langage se caracterise par la double articulation ( = propriete qu? a tout enonce d? etre decomposable en moneme & phoneme ). C? est parce que l? langage est articule qu? on peut comprendre une phrase qu? on a jamais entendu auparavant.

Le signe a un caractere conventionnel, la linguistique fait partie des sciences humaines. Ferdinant de Saussure ( fondateur de la linguistique moderne) definit le signe linguistique comme un rapport entre le signifiant(= forme materiel du mot) & le signifie (= representation mentale du mot). Rene Magritte evoque le caractere arbitraire des mots dans ses peintures Ceci n? est pas une pipe & la Cle des songes : les objets designes n? ont pas leur noms en rapports avec ceux-ci -> il n? y a aucune correspondance semantique entre la chose & le mot. 4) Rapport langage/pensee Est- ce qu? n parle parce qu? on pense ou est-ce qu? on pense parce que l? on parle ? On aurait tendance a affirmer, a l? instar de Descartes, que si on parle c? est qu? on pense. En effet, le cogito est independant du langage qui traduit la pensee d? ou l? idee de la transparence du langage a l? egar de la pensee. La difficulte est qu? on ne peut tout exprimer. Exprimer c? est faire passer de l? interieur vers l? exterieur d? ou l? idee de difficultes, d? efforts, il y a l? inaptitude du langage a traduire nos etats de conscience. “ (… ) Le langage designe ces etats par les memes mots chez ous les hommes ; aussi n? a-t-il pu fixer que l? aspect objectif et impersonnel de l? amour, de la haine, et des mille sentiments qui agitent l? ame. Nous echouons a traduire entierement ce que notre ame ressent : la pensee demeure incommensurable avec le langage. ”Bergson. Sans doute le langage metaphorique est-il plus a meme d? exprimer ce que l? on ressent ex: “ La terre est bleue comme une orange. ”Paul Eluard. Il arrive souvent que l? on cherche ses mots pour exprimer une idee au plus juste. N? est-il pas plus juste d? affirmer que le langage est indissociable de la pensee ?

Platon met en evidence cette idee en affirmant que la pensee est un entretien avec soi meme. Sophiste la pensee est comme “ un dialogue interieur & silencieux de l? ame avec elle meme” Dans le Theetete il dit :“ Juger, j? appelle cela parler, l? opinion, le jugement, je l? appelle une enonciation de paroles. ” These contemporaine : les linguistes pose l? indissociabilite de la langue & de la pensee. Ferdinant de Saussure affirme que la pensee sans le langage serait chaotique & informe : “ Prise en elle-meme, la pensee est comme une nebuleuse (… ) rien n? est distinct avant l? pparition de la langue. ” -> une pensee informulee est informe. La langue & la pensee etroitement lies, cette liaison = signifiant/signifie. La pensee existe par son exteriorisation dans le langage, strucutree elle suppose la maitrise de la langue, on ne peut faire des distinctions ou nuances qu? aux travers de la langue. Le langage determine notre facon de pensee, de voir le monde. Plus le voc est riche, plus la perception est nuancee ex : les esquimaux qui ont un tres grands nombres de mots pour designer les differents blancs lesquels sont intraduisibles. Par consequent, il n? st pas tout a fait exact de dire que si l? homme parle c? est parce qu? il pense puisque la parole est la condition de l? exercice de la pensee. II/ On parle pour exercer un pouvoir 1) Sur les choses : realite exterieure, la nature Rousseau Essai sur l? origine des langues -> Le langage = cri de la nature pour une occasion pressante ou pour exprimer un soulagement apres les maux. Ensuite les hommes se sont mis a designer les objets par des gestes/mots imitatifs. Puis, on a substitue aux gestes les instruments de la voix. La parole permet dans le cadre du travail d? agir sur la nature.

Acte= manifestation sensible operant sur la realite, un changement sur la realite. La parole est utile pour coordonner l? action -> Bible La tour de Babel. Le langage precede l? action : on nomme les choses & on etablit des rapports entre elles par les mots, c? est grace aux mots que l? on s? approprie symboliquement les choses du mondes. Sans le langage nous serions condamne a “adherer” a notre realite comme l? animal adhere a son milieu de vie, nos actions ne seraient que reactions. La parole rend l? acte efficace mais est aussi un acte. Austin etablit une distinction entre les nonces performatifs & constatifs. Les performatifs accomplissent une action, produisent des effets ex : le jure qui annonce “ La seance est ouverte ” durant un proces > phrase officielle prononcee par une personne habilite par l? institution. “ La seance est ouverte” enoncee par qqn d? autre dans l? assemblee est un constat = aspect constatifs. 2) Pouvoir sur soi Le langage libere & humanise > on exprime ses emotions & sentiments ce qui permet de s? en distancier. La parole par le dialogue permet d? affaiblir nos passions > fonction apaisante & liberatrice.

La parole permet de trouver un terrain d? entente avec autrui, reflechir sur sa conduite, amene a une plus grande conscience de soi. Utilisations des conventions & des regles permet d? etre compris au plus juste des ses intentions & en retour, d? ouvrir son intelligence au discours de l? autre. 3) Pouvoir sur autrui La parole est un moyen de dominer autrui, de le tromper, l? influencer > art de la rhetorique. Platon denonce la dangereuse seduction du discours dans Le Gorgias > fonde sur le charme, les faux semblants,… Professeurs de rhetoriques dans l? Antiquite = les sophistes. “Il n? est oint de sujet sur lequel un homme qui sait la rhetorique ne puisse parler devant foule de maniere plus persuasive que l? homme de metier quel qu? il soit. ” Le demagogue en politique a la rhetorique. Demagogie = aller dans le sens de ce que le plus grand nombre attend afin de seduire. Le langage creuse les ecarts entre les categories sociales. III/ Le bon usage de la parole 1) Generalites sur le dialogue Lorsque l? homme communique ce n? est pas seulement pour transmettre des informations mais c? est pour partager, avoir en commun. Tout d? abord, l? homme partage son sentiment d? exister a autrui.

La communicabilite suppose qu? autrui est suffisemment proche de moi pour qu? on puisse se comprendre & suffisemment eloigne pour que l? on ait des choses a se dire, a s? apprendre. Levi Strauss fait remarquer qu? il y a 3types d? echanges : celui de biens, celui des femmes & celui de la parole. L? echange d? idees se demarque des autres : on donne notre savoir mais nous n? en sommes pas demunis. Communicabilite = aptitude a la communication du sens, a l? intercomprehension qui permet de trouver un universel dans l? echange par dela la dimension interressee, egoiste. 2) Le dialogue en vue de la verite

Platon Gorgias > Analyse des conditions d? un dialogue reussi. Premierement, Platon part d? une situation assez courante : un dialogue rate pour ensuite degager les causes de l? echec du dialogue. Differentes causes = termes du sujet difficilement definis, discussion part d? un malentendu ( on croit parler de la meme chose), interlocuteurs ont du mal a s? instruire mutuellement cad que chacun reste sur sa position initiale & cherche a avoir raison. Pour reussir un dialogue = 3 regles > bien definir le sujet, s? instruire mutuellement en ecoutant l? autre, arriver a une conclusion.

Deuxiemement > Mise en evidence de la finalite legitime & essentielle du dialogue = la recherche de la verite. “ Il y a plus grand avantage a etre refute que de refuter, dans la mesure ou se debarrasser du pire des maux fait plus de bien qu? en delivrer autrui. ” Autrui n? est pas un adversaire, c? est avec & grace a lui qu? on progresse sur le chemin de la verite. Distinction erreur ( theorique) / faute ( pratique). Erreur = faille dans le raisonnement. Faute = manquement moral, fait de manque a ce qu? on doit > mauvaise action. Regle fondamentale : il faut preferer la verite plutot qu? voir raison. Conversation = “conversari” : frequenter. Echange de propos sur des sujets divers, il entretient les relations d? amitie, aspect naturel spontane. Bavardage = parler abondemment, de choses futiles, ne pas savoir tenir sa langue, faire preuve d? indiscretion. 3) La discussion, le debat rendent possible la vie en commun Non seulement dans la cite mais d? une facon generale, il rend possible la vie humaine. “ Le dialogue ( a la difference des conversations intimes ou les ames individuelles parlent d? ellesmemes) si impregne qu? il puisse etre du plaisir pris a la presence de l? mi, se soucie du monde commun, qui reste “inhumain” en un sens tres litteral, tant que des hommes n? en debattent pas constemment. Car le monde n? est pas humain pour avoir ete fait par des jommes, il ne devient pas humain parce que la voix humaine y resonne, mais seulement lorsqu? il est devenu objet de dialogue. ” ARISTOTE TEXTE 14 > L? homme est un animal politique = ID directrice. L? homme est destine a vivre dans la cite. La cite est naturelle car les parties qui la composent sont des communautes ( familles,… ). La famille existe en vue de la satisfaction des besoins. La finalite de l? omme est l? exercice de la raison. La vie en cite lui permet d? atteindre son but. L? homme est naturellement un animal politique. Il ne peut developper sa raison, s? adonner a une activite intellectuelle qu? au sein de la cite, ce n? est pas en n? ayant le soucis constant de la necessite qu? il peut le faire. Un etre en dehors de l? a cite n? est pas un homme c? est “ une creature degradee ou superieure a l? homme. ” > soit un animal, soit Dieu. Dans l? etat de nature il n? y a pas de loi, pas de morale, ce qui laisse place au pulsions qui s? exercent sans fin. L? homme est livre a la demesure.

Aristote part de l? idee finaliste selon laquelle la nature “ne fait rien en vain”. ex: la fourrure pour proteger l? animal du froid. Anthropomorphique = preter des qualites humaines a d? autres etres que l? homme comme ici la nature, les animaux & Dieu. Selon Aristote, si la nature a dote l? homme de la faculte du langage c? est parce qu? il est destine a vivre en cite, deliberer du juste & de l? injuste, construire un monde en s? entendant sur des valeurs communes. La voix chez l? animal est l? expression des emotions, elle permet de communiquer. L? homme lui dispose du langage qui lui permet d? echanger.