Libert individuelle

Libert individuelle

Revendiquer sa liberte individuelle, c’est affirmer son propre pouvoir, celui de faire tout ce que l’on veut, sans contraintes ni limites. Cette definition, communement admise, reviendrait a accepter, poussee a l’extreme, qu’etre libre c’est faire tout ce qu’il nous plait de maniere absolue et egoiste sans se soucier ni d’autrui ni des consequences de nos actes. Or, n’est ce pas la confondre la liberte et la licence? N’est-il pas en effet paradoxale de soutenir une telle definition, car comme le proclame la declaration des droits de l’homme et du citoyen, « la liberte consiste a pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas a autrui »?

Autrement dit, se demander si etre libre c’est faire tout ce que l’on veut, revient a s’interroger sur les limites inherentes de la liberte: n’est-elle pas en effet, par essence, delimitee a la fois par autrui et par les lois, en tant que conditions necessaires de la liberte de tous? Dans une premiere partie, nous nous demanderons en quoi une definition de la liberte comme pouvoir absolu est inconsequente, en partant de l’hypothese d’un Etat de nature.

Nous en viendrons dans un second temps a montrer que l’exercice de la liberte n’a pour borne que la necessite d’assurer a

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
autrui la jouissance de ce meme droit, ce qui est inconcevable si l’homme n’abandonne pas sa liberte naturelle definie par Rousseau comme « droit illimite a toutes choses ». Enfin dans une derniere partie, etant admis qu’il ne peut y avoir de liberte veritable sans egalite, il nous restera a interroger la signification de cette liberte civile que l’homme acquiere des qu’il vit en societe.